You are on page 1of 46

Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

SOMMAIRE
Remerciement .................................................................................................................................. III
Liste des abréviations .................................................................................................................... IV
Liste des illustrations .................................................................................................................... IV
Introduction ....................................................................................................................................... 1
Chapitre N°1 : Généralités et déroulement de stage ............................................................. 3
I. Présentation général de la direction de statistique et des études démographique (DISED) 3
1. Le logo de l’entreprise (DISED) .......................................................................................... 3
2. Historique et définition de la DISED................................................................................... 4
3. L’organigramme de la DISED ............................................................................................. 6
II. Le déroulement de stage ..................................................................................................... 10
Chapitre2 : cadre conceptuel et revue de la littérature ..................................................... 11
I. Définitions des concepts .......................................................................................................... 11
1. Population ............................................................................................................................ 11
2. Ménage ................................................................................................................................. 12
3. Logement ............................................................................................................................. 12
II. Revue de la littérature ........................................................................................................ 13
1. Les caractéristiques sociodémographiques de la population .......................................... 13
2. Caractéristique et commodité du logement. ..................................................................... 13
Chapitre N°3 : Méthodologie de l’étude .................................................................................. 14
I. Source des données ................................................................................................................. 14
II. Méthodologie de traitements .............................................................................................. 14
III. Méthodologie d’analyse ...................................................................................................... 14
IV. Variables d’étude ................................................................................................................ 15
Chapitre N°4 : Présentation de l’analyse d’étude ................................................................ 16
I. Caractéristique de la population ........................................................................................... 16
1. Distribution spatial de la population ................................................................................. 16
2. Caractéristique sociodémographique de la population ................................................... 18
II. Caractéristique et commodité de logement....................................................................... 21
1. Les caractéristiques de logement ....................................................................................... 21
2. Condition de logement ........................................................................................................ 23
3. Commodité de logement ..................................................................................................... 25

Barkadleh Meraneh Absieh I étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

III. Analyse factorielle des correspondances multiples entre les caractéristiques, les
commodités et le milieu de résidence du logement. ...................................................................... 27
1. Détermination du nombre d’axes factoriels à retenir ...................................................... 28
2. Interprétation des plans factoriels ..................................................................................... 29
3. Le plan factoriel principal (plan (1,2)) .............................................................................. 29
IV. Conclusion de L’analyse ..................................................................................................... 31
Conclusion générale ...................................................................................................................... 32
Recommandation ........................................................................................................................... 33
ANNEXE ........................................................................................................................................... VI

Barkadleh Meraneh Absieh II étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Remerciement

Avant d’entamer le projet, je souhaite remercier toutes les personnes qui ont contribué au
sucées de mon stage et qui m’ont aidé lors de la rédaction de ce rapport :

Tout d’abord j’adresse généralement mes remerciements à tous les membres du service de la
DISED et l’ensemble de ses collaborateurs pour leur accueil chaleureux, leur attitude
constructive et leur patience à mon égard.

Je tiens à remercier Mr IDRISS ALI, le directeur de la DISED pour son accueil et la confiance
qu’il m’a accordé en m’acceptant en tant que stagiaire ainsi que toutes l’équipe de la DISED
pour leur accueil chaleureux, leur esprit d’équipe, particulièrement Mr Mohamed
Abdoulkader Ahmed (ingénieur statisticien) et Mme Siman (chef du service personnelle de
la DISED).

Je tiens à remercie également Mr AHMED HOUSSEIN, le directeur des études de la TED


(Technologie, Electrique et Données) de l’université de Djibouti ainsi que toute les corps
professoral de l’université de Djibouti précisément du DUT-STID qui nous en honorablement
soutenu ses suivi respectives qu’ils ont pu nous fournir tout au long de notre cursus
universitaire.

Ensuite je tiens à le remercier sincèrement et particulièrement mon maitre de stage Mr Yacin


Doualeh Aden, ingénieur démographe, pour son accueil, le temps passé ensemble, la qualité
de son enseignement, le partage des expertises au quotidien et son intérêt incontestable qu’il
porte à tous les étudiant, Grace à ses riches contribution et ses précieux conseils j’ai pu
accomplir totalement dans mes missions il fut d’une aide précieuse dans les moments les plus
délicats.

Enfin il y’a mille façon de remercier quelqu’un mais dans l’impossibilité de cité toutes noms,
mes plus vive remerciement va vers tous ceux et celle qui de prés et de loin, ont permis par
leurs conseils et leurs compétences le déroulement de mon stage et la réalisation de ces rapports
précisément les personnelle professionnelle du service de la comptabilité national de la DISED.

Barkadleh Meraneh Absieh III étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Liste des abréviations

DISED : Direction de Statistique et des Etudes Démographiques.

EDESIC : Enquête Djiboutienne sur le Secteur Informel et la Consommation des ménages.

ACM : Analyse factorielle des Correspondances Multiples.

CM : Chef de Ménage.

Liste des illustrations

 Liste des graphiques

Graphique 1 : Répartition de la population selon milieu de résidence (en %).


Graphique 2 : Répartition de la population par régions (en %).
Graphique 3 : Répartition de la population selon le genre (en%).
Graphique 4 : Répartition de la population selon l'âge (en%).
Graphique 5 : répartition du niveau d’instruction de la population selon le sexe (en%).
Graphique 6 : Répartition du statut matrimonial de la population selon le milieu (en%).
Graphique 7 : Répartition de type des logements occupé par les ménages (en%).
Graphique 8 : Répartition des statuts d’occupation des logements selon les régions de
résidence (en %).
Graphique 9 : Répartition des modes d’évacuation des ordures selon le milieu (en%).

Graphique 10 : Répartition des modes d’évacuation des eaux usées selon le milieu (en%).

Graphique 11 : Répartition des modes d’approvisionnement en eau (en%).

Graphique 12 : Répartition de mode d’éclairage selon le milieu (en %).


Graphique 13 : Histogramme des valeurs propres

Graphique 14 : Plan factoriel principal.

Barkadleh Meraneh Absieh IV étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 Liste des tableaux

Tableau 1 : Répartition de la population selon milieu de résidence (en %).


Tableau 2 : Répartition de la population par régions (en %).
Tableau 3 : Répartition de la population selon le genre (en%).
Tableau 4 : Répartition de la population selon l'âge (en%).
Tableau 5 : répartition du niveau d’instruction de la population selon le sexe (en%).
Tableau 6 : Répartition du statut matrimonial de la population selon le milieu (en%).
Tableau 7 : Répartition de type des logements occupé par les ménages (en%).
Tableau 8 : Répartition des statuts d’occupation des logements selon les régions de
résidence (en %).
Tableau 9 : Répartition des modes d’évacuation des ordures selon le milieu (en%).

Tableau 10 : Répartition des modes d’évacuation des eaux usées selon le milieu (en%).

Tableau 11 : Répartition des modes d’approvisionnement en eau (en%).

Tableau 12 : Répartition de mode d’éclairage selon le milieu (en %).


Tableau 13 : les différents tests effectués.

Tableau 14 : les valeurs propres.

Tableau 15 : Coordonnées des modalités actives.

Barkadleh Meraneh Absieh V étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Introduction
Dans le cadre de ma formation en Statistique et Traitement Informatique des Données (STID),
c’est la deuxième fois que je suis engagé à effectuer un stage dans un milieu professionnel.

Ce stage que j’ai effectué fait partie de la cadre de mes études en DUT-STID afin d’élargir mes
aptitudes professionnels, et celui-ci s’étale sur une période de quatre mois à la Direction de
Statistique et des Etude Démographique (DISED), car mes études en Statistique et Traitement
Informatique des Données concorde parfaitement aux activités effectuer dans ce milieu
professionnel.

Cette entreprise nationale est chargée d’assurer la coordination technique des activités du
système statistique national et de réaliser elle-même les activités de production et de diffusion
des données statistique pour le besoin du Gouvernement, des administrations publiques, du
secteur privé, des partenaires au développement et du public.

Étant donné que c’est la plus grande entreprise de la statistique à Djibouti, elle a la
responsabilité de remplir ses devoirs afin de fournir des informations fiable et pertinent qui
sont issu les résultats d’une enquête.

Durant mon séjour au sein de la DISED la tâche qui me confiait était de travailler sur
Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de
Djibouti en 2015. Ma mission est donc de rédigée un rapport de stage complet sur ce thème.

Améliorer le niveau de qualité de vie de la population demeure l’objectif social majeur de tout
gouvernement, à travers les stratégies et les politiques de développement adoptées. Pour ce
faire, il convient de maitriser bon nombre d’indicateurs sur les caractéristiques
socioéconomiques et culturelles de la population et leurs conditions de vie ; lesquels indicateurs
permettront d’élaborer des programmes de développement cohérents.

Dès lors on peut se poser la question de savoir quelles sont les caractéristiques actuelles de
la population Djiboutienne et qu’est ce qui caractérisent le logement principal des
ménages dans cette du pays ?

Barkadleh Meraneh Absieh 1 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Cette étude vise de façon générale la mise en évidence de toutes les informations relatives aux
caractéristiques de la population de djiboutienne et des conditions d’hébergement de ses
ménages.
De manière spécifique, il sera donc étudié :
Les distributions spatiales et les caractéristiques démographiques de la population ;
Les caractéristiques et commodités du logement des ménages ;

Les principales hypothèses qu’on se propose de vérifier tout au long de cette étude sont les
suivantes :
o H1 : La population est caractérisée par une majorité jeune et un déséquilibre du genre ;
o H2 : La majorité des ménages dispose d’un logement caractérisé par un accès aux
commodités de base telles que l’électricité, un WC ou une latrine dans la cour et de
l’eau courante.

Afin d’atteindre les objectifs visés, l’étude sera organisée en quatre chapitres : Auparavant nous
commenceront par un premier chapitre qui contient la présentation de la DISED ainsi que le
déroulement de mon stage. Le deuxième chapitre concerne le cadre conceptuel et la revue de
littérature. Dans ce chapitre, il sera question de définir les concepts, de passer en revue la
littérature concernant le thème dans le troisième chapitre il sera indispensable de présenter la
méthodologie adoptée pour réaliser les différentes analyses. Après la présentation de ce
chapitre du cadre conceptuel de l’étude et de la méthodologie de l’étude, nous présenterons et
interpréterons les différents résultats de nos analyses au quatrième chapitre. Ce dernier chapitre
traitera clairement des caractéristiques de la population et des caractéristiques et commodités
du logement.

Barkadleh Meraneh Absieh 2 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Chapitre N°1 : Généralités et déroulement de stage

I. Présentation général de la direction de statistique et des études


démographique (DISED)

1. Le logo de l’entreprise (DISED)

Barkadleh Meraneh Absieh 3 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

2. Historique et définition de la DISED

La Direction de la statistique et des Etudes Dermographique (La DISED) est une administration
centrale sous la tutelle du Ministre de l’Economie et des Finance (MEFPP) dont l’évolution
institutionnelle a été marquée par de fréquent chargement de tutelle avec comme enjeu la fusion
des départements respectifs en charge de statistique et du Recensement générale de la
population et de l’habitat (RGPH)

En effet la DISED est née de la fusion en décembre 2002, entre la direction Nationale de la
Statistique (DINAS) et du Bureau Centre du Recensement (BCR)

La crée par la loi/AN/81 du 10 aout1981, était rattachée institutionnellement au Ministre du


commerce et Tourisme, ensuite au Premier ministre par décret N970016/PRE et au MEFPP par
décret N970191/PRE pris en décembre 1997. Le BCR crée par décret n81-139/PR/MI du 28
décembre 1981 était rattache au Ministre de l’intérieur et de la décentralisation ensuite au
Premier ministre par décret N97-006 /PRE et au même ministre que la DISED par décret
N2001-0156 /PRE pris en 2001. L’attribution actuelle sont fixée par la loi ^-13195/AN/02/4
Lu 22 décembre 2002. La DISED a en charge principalement

 De la collecte de la statistique économique démographique et sociale


 De l’harmonisation et la mise en œuvre du programme de recensement et d’enquête du
pays, il met à la disposition d’autres services technique des données complètes pour
analyse
 De la coordination de l’appareil statistique national
 De la centralisation des synthèses relatives au suivi du stock, du mouvement et de
l’évolution de biens des capitaux et des hommes ;
 De la constitution et dès l’entretien d’une cartographie de base nécessaire à ses activité
de collecte de données ;
 De la mise à niveau et du perfectionnement des agents et cadre de l’état à
l’interprétation a l’analyse de l’information statistique ;
 De l’étude et du suivi de la population et des phénomènes sociodémographique ;
 De l’établissement des comptes de la nation et de la collaboration à la réalisation de la
balance des paiements ;

Barkadleh Meraneh Absieh 4 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 De la réalisation à la demande du Gouvernement et de l’administrateur public des


balances des paiements
 De l’étude de l’évolution des prix et de la publication de l’indice des prix à la
consommation.

La définition de la mission statistique de la DISED, outre l’attribution des fonctions de


production (processus verticaux) en matière de comptes nationaux, commerce extérieur,
prix à la consommation, démographie, statistiques générales comprend trois fonctions
essentielles en matière d’organisation du SSN djiboutien (processus horizontaux): • La
coordination du système • L’harmonisation des concepts et des nomenclatures • L’entretien
des bases de données nationales notamment en matière de cartographie censitaire, mais
aussi en ce qui concerne les statistiques générales. Si à chaque mission devrait correspondre
un dispositif5 permettant de l’instrumentaliser, il faut observer alors que l’organisation
réelle de la DISED ne permet pas de répondre à sa mission et reste fort éloignée d'un modèle
d'organisation normale, car seulement quatre dispositifs sont peu ou prou organisés:

• Le dispositif d’enquêtes auprès des ménages

• Le dispositif d’entretien de la cartographie censitaire

• Le dispositif de gestion

• Et le dispositif de programmation, mis en place dans le cadre du processus de formulation


de la SNDS. Ce mode de fonctionnement de la DISED est dicté par la réalité de son mode
de financement et aux relations qu’elle entretient avec son donneur d’ordre qu’est l’Etat,
ainsi que par les fortes contraintes en ressources humaines partiellement contournées par le
recours à une expertise extérieure et/ou par le recrutement d'un personnel intérimaire en
fonction des urgences du moment.

Barkadleh Meraneh Absieh 5 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

3. L’organigramme de la DISED

Loi n°160/AN/12/6ème L portantes réorganisations du Ministère de l’Economie et des


Finances en charge de l’Industrie et de la Planification du 09 juin 2012

La DISED est dirigée par un Directeur nommé sur proposition du Ministre chargé des Finances,
par arrêté en Conseil des Ministres parmi les agents du cadre A de l’administration. Il est assisté
par un Directeur Adjoint, agent du cadre A du Ministère de l’Économie, des Finances et de la
Planification nommé par arrêté simple sur proposition du ministre chargé des finances.

La DISED est organisée autour de sept services :

 un service étude de la population et des statistiques démographiques et sociales ;


 un service statistiques et études économiques et de la comptabilité nationale ;
 un service enquêtes et opérations de terrain ;
 un service de la coordination et de la coopération statistique ;
 un service de la cartographie et de l’informatique ;
 un service administratif et financier ;
 un service diffusion et documentation.

Barkadleh Meraneh Absieh 6 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Chaque service est placé sous l’autorité d’un chef de service, agent du Ministère de
l’Économie, des Finances et de la Planification nommé par arrêté simple sur proposition du
ministre chargé des finances.

 Le Service étude de la population et des statistiques démographiques et sociales a


pour tâches :
o l'étude et le suivi des caractéristiques démographiques et sociales de la
population ;
o le suivi et la coordination des programmes nationaux de
population/développement ;
o le suivi et l'application au niveau national des programmes internationaux de
population et du développement social ;
o la mise au point des programmes d'enquêtes dans le domaine de population et
de développement social,
o la planification des opérations du recensement de la population et de l'habitat ;
o la compilation et l'analyse des statistiques socio démographiques ;
o l'entretien d'une batterie d'indicateurs démographiques et sociaux au niveau
national.

Ce service comprend :

- le bureau Étude de la population


- le bureau des Statistiques démographiques et sociales.

 Le Service des Statistiques et Études économiques et de la Comptabilité Nationale


a pour tâches :
o l'élaboration, la centralisation et la compilation des statistiques courantes et des
statistiques économiques (commerce extérieur, prix, activités des entreprises,
etc.) ;
o l'élaboration des études économiques la mise au point des programmes
d'enquêtes et recensements économiques ou socioéconomiques ;

Barkadleh Meraneh Absieh 7 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

o la production de l'annuaire statistique annuel présentant le profil statistique de


la nation ;

Ce service comprend :
- le Bureau de la Comptabilité nationale
- le Bureau des Statistiques et études économiques

 Le Service des Enquêtes et opérations de terrain est chargé de la coordination, de la


conception et de l’exécution des enquêtes et des recensements conjointement avec les
services concernées. Il est également chargé de l’échantillonnage et de la préparation
des plans de sondages.

Ce service comprend :
- le Bureau des plans de sondage et de l’échantillonnage ;
- le Bureau des opérations de terrain.

 Le service de la coordination et de la coopération statistiques, est chargé :


o d’harmoniser les concepts, normes et nomenclatures et les définitions au niveau
national et assurer leur archivage ;
o de promouvoir l'utilisation des normes et nomenclatures harmonisées ;
o de coordonner l'ensemble des activités du système statistique national pour le
compte de la DISED ;
o d'animer l'action régionale dans le domaine statistique ;
o de gérer les relations techniques de l'DISED avec ses partenaires nationaux et
étrangers ;
o de participer à la célébration des journées internationales de la statistique ;
o d'identifier les centres et les profils de formation adaptés au besoin du système
statistique national ;
o la formation des agents de l'État en analyse statistique.

Ce service comprend :

- le bureau de la coordination statistique, des normes et nomenclatures ;

Barkadleh Meraneh Absieh 8 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

- le bureau de la coopération et de l’harmonisation des statistiques nationales et


internationales ;
- le Bureau de la Formation.

 Le service de la cartographie et de l’informatique est chargé d’assurer la mise à


disposition d’un système d’information efficient pour l’ensemble des activités de la
DISED et de la gestion du système d’information géographique. A cet égard, il a pour
mission :
o de superviser la conception et la mise à disposition de l’infrastructure de base
et des outils informatiques nécessaires aux différentes activités de la DISED ;
o d’organiser et de piloter le développement des compétences informatiques du
personnel de la DISED ;
o de définir et de piloter l’organisation de l’exploitation des systèmes et outils
informatiques utilisés au sein de la DISED ;
o d’assurer l’administration des réseaux informatiques de la DISED ;
o de superviser l’acquisition ou le développement d’applications informatiques ;
o de gérer la cartographie censitaire et le système d’information géographique ;

Ce service comprend :
- Le bureau informatique ;
- Le bureau de la cartographie ;

 Le service Administratif et Financier est chargé du budget de la direction et de la


gestion du personnel et du matériel.

Ce service comprend :
- Le bureau des finances
- Le bureau des ressources humaines et du matériel

Barkadleh Meraneh Absieh 9 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 Le service de la Diffusion et de la Documentation est chargé de la publication et de


la diffusion des données, et de la documentation.

Ce service comprend :

- le Bureau Publication et diffusion,


- le Bureau Documentation et archivage

II. Le déroulement de stage

Mon stage à la Direction Statistique et des Etude démographique a effectivement commencé


le dimanche 15 Avril 2018 et s’étale à une période de 3mois. Les membres de la DISED m’ont
expliqué la quintessence de mon stage, d’où j’étais orienté au service de la comptabilité
national on travaillant avec des personnelle de qualité extrême telle que Mr Mohamed
Abdoulkader (ingénieur statisticien), Moussa, Hamza, Ali-chehem avec qui j’ai bossé durant
mon séjour à la DISED au tant que stagiaire. Mr Yacin Doualeh (ingénieur démographe)
m’accompagnait au tant que encadreur durant mon stage et c’est ainsi que mon stage s’est
déroulé en trois phases :

La première phase a consisté essentiellement en la visite de quelques directions de la DISED.


Lors de ces visites j’ai rencontré la plupart des chargés d’études qui m’ont expliqué en quoi
consiste leur travail.

La deuxième phase a consisté essentiellement à la lecture des rapports publiés, à la préparation


de mes bases de données et en l’apprentissage du logiciel SPSS, SPAD et le logiciel R. Au
cours de cette phase je me suis imprégné la lecture du questionnaire de l’enquête EDESIC
2015.

La dernière phase de mon stage est la plus importante. Il était donc question de décider de
quelles méthodes d’analyse sur SPSS et SPAD pour traiter les caractéristiques de la population
et commodité de logement principal des ménages de Djibouti en 2012, en utilisant des données
d’EDESIC 2015. Un tel travail ne pouvant être fait sans présenter les différentes méthodes
d’analyse des descriptives, cela fera l’objet de la prochaine partie.

Barkadleh Meraneh Absieh 10 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Chapitre2 : cadre conceptuel et revue de la littérature

I. Définitions des concepts


La définition des concepts est une étape importante et indispensable pour toute recherche. Elle
permet de préciser le sens des termes utilisés en dégageant toute équivoque, de déterminer les
éléments de leur observation et de leur mesure. Elle permet enfin, à travers les variables et
hypothèses retenues, d’appréhender le cadre conceptuel :

1. Population

De manière simple, une population peut se définir comme l’ensemble des habitants d’un même
espace géographique quel que soit leur nationalité, leur âge, leur sexe, leur activité
professionnelle etc. On distingue plusieurs types de population selon le contexte et les
caractéristiques.

Selon le lieu de présence au moment du recensement ou à la date de référence choisie, on


distingue deux types de populations :

Population de droit : Elle est constituée par l’ensemble des personnes présentes
(Résidents présents : RP) et des absents temporaires (Résidents absents : RA).

Population de fait : Elle comprend l’ensemble des personnes présents (RP) et les visiteurs
c'est-à-dire les personnes de passage.

Une population peut être caractérisée par plusieurs facteurs tels que les caractéristiques
démographiques (âge, sexe), les caractéristiques culturelles (religion, ethnie), les
caractéristiques socio-économiques (scolarisation, occupation principale, situation dans
l’emploi, état matrimonial, etc.)

Barkadleh Meraneh Absieh 11 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

2. Ménage

Le ménage est défini comme un groupe de personnes, apparentées ou non, qui vivent
habituellement ensemble et mettent en commun tout ou partie de leurs ressources pour subvenir
à leurs besoins essentiels tels que l'alimentation et le logement. Ces personnes reconnaissent
l'autorité d'une seule et même personne appelée chef de ménage (CM). Vu sous l'angle de l'unité
budgétaire, le ménage se distingue ainsi de la famille qui ne regroupe que des personnes liées
par le sang ou le mariage.

3. Logement

Un logement est un lieu d’habitation. C’est un local, un appartement ou une maison et plus
généralement tout endroit où une ou plusieurs personnes peuvent s’abriter, en particulier pour
se détendre, dormir, manger et vivre en privé.

Barkadleh Meraneh Absieh 12 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

II. Revue de la littérature

1. Les caractéristiques sociodémographiques de la population

Le structure par Age et par et sexe de la population est sans doute la caractéristique d’une
population qui intéresse en premier lieu le démographe d’où par ailleurs la répartition par âge
de la population révèle certain irrégularité au niveau de chaque sexe. On souligne ainsi que
généralement les hommes sont souvent plus nombrer que les femmes dans certaine région. En
cas des groupes d’âge on déduit d’après les résultats issus d’EDAM3-IS que les femmes sont
plus représentées dans certaine groupe d’âge

2. Caractéristique et commodité du logement.

L’importance d’un logement se voit sous plusieurs angles selon la dimension (sociale,
affective, économique, juridique, …)

Sur le plan social, le logement intègre une dimension forte ; c'est pour l'être humain un besoin
vital. Un Homme et une famille ont besoin d'un toit, d'un logement pour se construire et
participer à la vie collective. Il est ainsi primordiale que le niveau de confort du logement soit
évalué d’une part le type de logement, le statut de la population… etc. et d’autre part les
principales sources d’évacuation des eaux usés, des dégagements des ordures ainsi que les
principal sources d’éclairages du logement.

Cette revue concerne les ménages et le type d’habitation (logement), dans la mesure où ils
constituent un bon reflet de la commodité et des conditions dans lesquelles vivent le ménage
d’où d’après les résultats de l’EDAM3-IS on remarque que la république de Djibouti est, au
plan de la modernisation de son environnement, un pays relativement non avancée comme les
caractéristiques et les commodités du logement principal de ses ménages traduisent cet état de
fait.

Barkadleh Meraneh Absieh 13 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Chapitre N°3 : Méthodologie de l’étude

Dans ce chapitre, il sera question de faire la présentation de la source des données qui m’a ont
permis d’effectuer cette étude, de Méthodologie de traitement et d’Analyse et des différentes
variables utilisées.

I. Source des données


Les données utilisées dans le cadre de cette étude sont issues de la base des données de
l’enquête EDESIC 2015 autrement dit de l’enquête 1-2-3 réalisé en 2015 par la DISED. Ce
derniers enquête constitue d’un dispositif de trois enquête emboité, touchant des populations
statistique différents : individus, ménage, unité statistique, … etc.

II. Méthodologie de traitements


Pour procéder à l’analyse de l’étude nous allons utiliser le logiciel SPSS (Statistical Package
for the Social Science) qui représente un système complet d’analyse des bases de données.

Dans le déroulement du processus d’analyse nous allons aussi utiliser des autres logiciels tels
que le logiciel Excel pour construire des tableaux et des graphiques esthétiques.

III. Méthodologie d’analyse


Dans le but de mieux couvrir le thème qu’on s’est proposé d’étudier, les outils suivants seront
utilisés : la statistique descriptive et une analyse factorielle des correspondances multiples
(ACM).

- La statistique descriptive portera sur certaines variables permettant de faire des


représentations graphiques et des tableaux croisés. Cette analyse s’avère indispensable, car
elle nous permet non seulement d’avoir une description détaillée de la structure de la
population et de ses caractéristiques mais également d’avoir une image précise des logements
des ménages.

- L’analyse factorielle des correspondances multiples (ACM) nous permettra de détecter


les associations entre les caractéristiques du logement, les commodités et le milieu de
résidence et de dégager des groupes homogènes en fonction des biens d’équipement, des
caractéristiques et des commodités du logement.

Barkadleh Meraneh Absieh 14 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

IV. Variables d’étude

Les variables utilisées pour effectuer les diverses analyses sont celles qui sont relatives aux
caractéristiques de la population et à la commodité du logement à savoir :

Régions

Age

Situation matrimonial

Niveau d’instruction

Type des logements

Statut d’occupation du logement

Principal source d’éclairage

Principal source d’eau

Type de la toilette

Mode de d’évacuation des ordures

Mode de d’évacuation des eaux usées

Barkadleh Meraneh Absieh 15 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Chapitre N°4 : Présentation de l’analyse d’étude

Il s’agit dans ce chapitre d’analyser et d’interpréter les divers indicateurs relatifs aux
caractéristiques de la population à travers des tableaux croisés selon les régions ainsi que les
des résidences et le sexe. Ces tableaux seront appuyés par des présentations statistiques qui
permettront de faire des comparaisons de ces différentes caractéristiques entre les populations
de diverses régions. Ainsi, les caractéristiques sociodémographiques, socioculturelles et
socioéconomiques de la population seront traitées. Cependant, avant d’énumérer ces différents
indicateurs, il sera intéressant d’étudier la distribution spatiale de la population.

I. Caractéristique de la population

1. Distribution spatial de la population

Il s’agit de décrire la distribution de la population et des ménages sur l’ensemble des régions
en dégageant les disparités de peuplement entre le milieu ruraux et urbains.

Graphique 1: Répartition de la population selon milieu de résidence (en %).

Rural
40% Urbain
60%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Ce dernier Graphique (Graphique 1) présentant la répartition de la population selon le milieu


de résidence met en évidence que la population résident majoritairement (60%) dans le milieu
urbain alors qu’une minorité estimé de 40% résident dans le milieu rural.

Barkadleh Meraneh Absieh 16 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Graphique 2 : Répartition de la population par régions (en %).

Arta
11%
Obock
Djibouti
13%
38%
Tadjourah
13%

Dikhil Ali-Sabieh
13% 12%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 2 met en évidence un déséquilibre de répartition de la population sur la république


selon les régions. La majorité de la population (38 %) réside dans la capitale (Djibouti ville),
alors que le reste de la population est réparti dans les cinq (5) autres régions à savoir Dikhil,
Ali sabieh et a Tadjourah, Obock et Arta avec des proportions un peu près égales comprise
entre 11% et 13%.

Barkadleh Meraneh Absieh 17 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

2. Caractéristique sociodémographique de la population

La structure par âge et par sexe, le niveau d’instruction et le statut matrimonial constituent les
points essentiels de cette partie.

 Structure par âge et par sexe de la population

Graphique 3 : Répartition de la population selon le genre (en%).

Féminin
27%
Masculin
73%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 3 montrent que la population est majoritairement (73%) masculine tandis que
27% sont indiqué dans ce graphique comme étant femmes. Ce graphique met alors au premier
plan un déséquilibre du genre (entre les femmes et les hommes).

Graphique 4 : Répartition de la population selon l'âge (en%).

[75-90[ [30-45[
14% 0% 17%

[60-75[
31% [45-60[
38%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le Graphique 4 révèle une forte population mure (37%) âgée de 45 à 60ans, 31% sont âgés
entre 60 à 75ans alors que les personnes âgées de plus de 90ans (les vieux) ne représentent que
2% de la population et donc très minoritaires.

Barkadleh Meraneh Absieh 18 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 La population selon le niveau d’instruction

L’éducation est un facteur important dans la vie d’un individu et de la communauté en général.
Le niveau et le type d’éducation reçu influence le comportement dans beaucoup de domaines,
notamment sur le plan social, culturel et économique. Cette partie présente le niveau
d’instruction de la population de la population selon le sexe.

Graphique 5 : répartition du niveau d’instruction de la population selon le sexe (en%).

100,0%
91,1%
80,0% 68,2%
60,0%
40,0%
8,4% 13,2% 4,2% 10,2%
20,0% 3,5% 1,2%
0,0%
Aucun niveau Primaire Secondaire Supérieur

Masculin Féminin

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 4 présentant le niveau d’instruction de la population révèle que la majeur partie


de la population sont jamais scolarisé (Aucun niveau d’instruction) quel que soit leur sexe
respectivement avec une proportion de 68.2% de sexe masculin et 91.1% de sexe féminin. En
effet, 17.4% de la population sont au niveau secondaire avec une représentation minoritaire des
femmes (4.2%). En outre, une partie de la population très peu sont en niveau supérieur. On
constate alors que la population ne sont majoritairement éduqué précisément les femmes sont
moins éduqué que les hommes.

Barkadleh Meraneh Absieh 19 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 La population selon la situation matrimoniale

L’étude de l’état matrimonial est particulièrement importante à Djibouti dans la mesure où, la
situation matrimoniale d’un individu influe fortement sur sa fécondité. Donc il est question
dans cette partie l’état matrimoniale de la population selon le milieu.

Graphique 6 : Répartition du statut matrimonial de la population selon le milieu (en%).

100,0% 73,4% 78,3%


80,0%
60,0%
40,0% 14,3% 12,6%
20,0% 5,2% 3,8% 3,4% 3,5% 3,3% 2,4%
0,0%
Urbain Rural

Célibataire Marié(e) monogame Marié(e) polygame Divorcé(e) Veuf (veuve)

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Sur l’ensemble de cette population, on observe que quel que soit le milieu de résidence la
plupart de la population sont des marié(e) monogame respectivement avec des proportion de
73.4% dans le milieu urbain et 78.3% dans le milieu rural, en effet les veuf (veuve) sont
moyennement représenté dans ce dernier graphique quel que soit leur milieu de résidence. En
outre, les célibataires, marié€ polygame et divorcé(e) sont très peu représenté.

Barkadleh Meraneh Absieh 20 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

II. Caractéristique et commodité de logement


L’habitation (le logement) est étudiée selon un certain nombre de caractéristiques qui
déterminent la qualité du logement et donnent des informations sur les conditions de vie des
ménages qui occupent ces logements. L’étude de l’habitation donne de précieux
renseignements sur les conditions de vie des ménages et donc un éclairage pour la mise en
place d’une politique ciblée de l’habitat.
Dans cette partie, on se propose d’analyser les caractéristiques de l’habitation en s’intéressant
davantage au type de construction, au coût de l’habitation, au statut d’occupation du logement,
au nombre de pièces occupées, aux conditions du logement et enfin aux commodités des
habitations occupées par les ménages. Ensuite, les résultats seront synthétisés par des analyses
exploratoires des données à partir desquelles une classification sur facteur permettra de
structurer la population en groupes homogènes. Cette méthode sera surtout utilisée notamment
pour regrouper les ménages en sous-groupes selon les caractéristiques et les commodités du
logement.

1. Les caractéristiques de logement

 Type de construction de logement


Comme indiqué, il sera décrit la répartition des ménages selon le type de construction, selon le
statut d’occupation et selon le coût du loyer.

Graphique 7 : Répartition de type des logements occupé par les ménages (en%).

Autre type de Villa,


logement appartement
3% 2%
Toukoul
32% Maison
ordinaire
63%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

D’après le graphique 3 on remarque que la majeur partie des ménage vivent dans des :

 Maisons ordinaire avec une proportion de 63%;


 Toukoul avec une proportion de 32%;
 Les villas appartement et les autres types de logement sont peu représenté
respectivement avec des proportions de 3% et 2%.

Barkadleh Meraneh Absieh 21 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

En effet on en déduit que les maisons ordinaires et les Toukoul couvrent la majeure partie du
pays.

 Statut d’occupation de logement

Graphique 8 : Répartition des statuts d’occupation des logements selon les régions de
résidence (en %).

120,0%
91,9% 96,1%
100,0% 82,2% 87,1%
85,1%
78,8%
80,0%
60,0%
40,0% 17,2% 15,9%
20,0% 7,4% 12,7% 10,3%
2,2% 5,3% 3,7% 2,7% 0,7% 0,6% 0,2%
0,0%
Propriétaire Locataire Logé gratuit, autre

Djibouti Ali-Sabieh Dikhil Tadjourah Obock Arta

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Dans l’ensemble, la majorité des ménages sont des propriétaires de leur logement quel que soit
leur région de résidences. Ces derniers représentent 88.2% respectivement contre 6.8% et 5.1%
de ceux qui sont locataire et ceux qui occupent leurs logements gratuitement et d’une autre
manière d’occupation.

Barkadleh Meraneh Absieh 22 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

2. Condition de logement

Nous entendons par conditions de logement les opportunités offertes par le logement, ce qui
va nous amener à examiner : les caractéristiques de mode d'évacuation des ordures ménagères
et des eaux usées.

 Mode d’évacuation des ordures ménagères

La mauvaise gestion des déchets pose d’énormes problèmes, surtout dans les villes. Il s’agit
des problèmes de salubrité, de sauvegarde de l’environnement, de sécurité et surtout de santé.
En effet, Les ordures ménagères composées de matières organiques (restes d’aliments), de
papiers, de cartons, de textile, de plastiques, de verres, des métaux, de cendres, de gravillons,
de sable, de poussière, de vidanges de WC, etc., sont dans la plupart des cas jetées dans la
nature et pose donc des problèmes dans les milieux de résidence de la population.

Graphique 9 : Répartition des modes d’évacuation des ordures selon le milieu (en%).
60,0% 55,4% 54,6%

40,0% 17,5% 23,0%


19,0% 16,1%
20,0% 5,9% 0,7%
3,2% 0,5% 0,7% 3,2% 0,2%
0,0%
Urbain Rural
Collecteur d'ordures privé Ordures collectées par la voirie
Déposées dans un endroit spécial Brûlées
Enterrées Jetées dans la rue
Autre mode d'évacuation d'ordures

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

En considérant, les milieux de résidence des ménages, d’une part on note que dans le milieu
urbain (55.4%) les ordures ménagères sont collectées par la voirie et d’autre part on note que
les ménages résidents dans le milieu rural (54.6%) jettent les ordures ménagères dans la rue.
On remarque aussi que dans les milieux ruraux les ordures sont moyennement brulées ou
déposées dans des endroits spéciaux alors que dans les milieux ruraux les ordures sont
moyennement collectées par un collecteur privé ou donc déposées dans des endroits spéciaux
comme dans les milieu urbain. On fin de compte on note globalement que le système de collecte
des ordures ménagères est quasi existant dans le pays quel que soit les milieux de résidence et
même si la collecte des ordures ménagères se fait, en déduit que ce dernier ne concerne pas
beaucoup.

Barkadleh Meraneh Absieh 23 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 Mode d’évacuation des eaux usées

Le système d’assainissement constitue un élément essentiel de l’infrastructure des


établissements humains. L’environnement est naturellement à même d’assimiler les matériaux
usés mais au fur et à mesure que la densité de la population s’accroît, les déchets ne peuvent
être jetés sans constituer un risque pour la santé et la qualité du cadre de vie.

Graphique 10 : Répartition des modes d’évacuation des eaux usées selon le milieu
(en%).

120,0% 98,9%
100,0% 67,3%
80,0%
60,0%
40,0% 18,1% 14,6%
20,0% ,0% 0,9% ,0% 0,2%
0,0%
Réseau d'assainissement Puits couverts ou fosse Dans la rue ou dans la Autre mode
public nature d'évacuation d'eaux
usées

Urbain Rural

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 9 montrent que la plupart des ménages Djiboutienne vivent dans des habitations
qui ne disposent d’aucun système d’assainissement ; car les eaux usées (80.1%) sont
généralement jetées dans la rue ou dans la nature quel que soit le milieu de résidence (67.3%
dans le milieu urbain et 98.9% dans le milieu rural). Seulement, 18.1% des ménages ont recours
à des réseaux d’assainissement public ou encore 14.7% des ménages évacuent les eaux usées
par des puits couvert ou fosses dans les milieux urbains, quel que soit le milieu de résidence
considérée, l’utilisation de la rue et de la nature pour évacuer les eaux usées prédomine.

Barkadleh Meraneh Absieh 24 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

3. Commodité de logement

Les commodités utilisées par les ménages sont nécessaires pour appréhender l’environnement
dans lequel vivent ces derniers. Nous appelons commodités du logement tout ce qui peut
rendre la vie agréable et décente dans le logement. Il s’agit essentiellement des équipements
de base tels que le mode d’alimentation en eau de boisson, les sources d’énergie pour
l’éclairage.

 Mode d’approvisionnement en eau des ménages


Pour rappel, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit l’eau potable comme étant
une eau ne renfermant en quantité ni substances chimiques, ni germes nocifs pouvant porter
atteinte à la santé du consommateur.

Graphique 11 : Répartition des modes d’approvisionnement en eau (en%).

Puits Autre source Eau courante


traditionnels d'eau intérieure
Puits aménagé 17% 1% ONEAD
sans pompe 25%
4%
Forage/puits
avec pompe
9%
Camion citerne
2% Eau courante
Fontaine extérieure
publque ONEAD
10% 32%

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 10 illustre que la majorité des ménages disposent de l'eau potable, soit 32% du
ménage avec l’eau extérieur d’ONEAD, 25% avec l’eau intérieure d’ONEAD ainsi qu’environ
26% des ménages boivent l’eau des puits traditionnels et de Forage/puits avec pompe. Ainsi,
en déduit que la proportion de ménages ayant de l'eau potable est légèrement plus élevée.

Barkadleh Meraneh Absieh 25 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

 Mode d’éclairage des ménages

Le mode d'éclairage des ménages est examiné suivant la source d'éclairage et le milieu de
résidence du ménage.

Graphique 12 : Répartition de mode d’éclairage selon le milieu (en %).

80,0%
71,5%
70,0%
60,0%
50,0%
34,3%
40,0% 30,3%
30,0%
12,9% 13,9%
20,0% 7,7% ,5% 1,8% ,3% 2,1% 1,4%
10,4%
10,0% 4,6% 3,9%
,1% ,6% 2,2% 1,5%
0,0%
Urbain Rural
Electricité Pétrole lampant Groupe électrogène
Panneaux solaires Torche Bois
Bougie Autre type d'énergie Aucun

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Le graphique 11 met en évidence d’une part que 71.5% des ménages utilisent comme source
d'éclairage l’électricité (EDD) et 12.9% n’ont aucun source d’éclairage, d’autre part on
remarque que dans le milieu rural 34.4% des ménages utilisent comme source des bois tandis
que 30.3% n’ont aucun source d’éclairage. On note aussi qu’un nombre pas mal (environ 25%)
des ménages résidants dans les milieux ruraux utilisent la torche ainsi que le pétrole lampant
comme source d’éclairage. Les autres modes d'éclairage sont peu répandus. Ainsi, l'électricité
(EDD) est le mode d'éclairage le plus utilisés par les ménages Djiboutiennes précisément au
ménages qui résidents dans les milieux urbains, alors que la majorité des ménages résidants
dans les milieux ruraux n’ont aucune source d’éclairage.

Barkadleh Meraneh Absieh 26 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

III. Analyse factorielle des correspondances multiples entre les


caractéristiques, les commodités et le milieu de résidence du
logement.

L’analyse factorielle des correspondances multiples (ACM) est l’une des méthodes
d’analyse multivariée des données qui consiste à caractériser des individus à l’aide de
plusieurs variables. En effet, elle permet d’établir des correspondances entre des modalités
issues de plusieurs variables. C’est la méthode d’analyse factorielle par excellence car elle se
prête bien à l’analyse des tableaux ayant à la fois des variables qualitatives et quantitatives ;
ceci du fait que, en regroupant les valeurs des variables quantitatives en classes, on peut les
utiliser comme variables qualitatives. Dans cette étude, l’ACM nous permettra de détecter les
associations entre les caractéristiques du logement, les commodités et le milieu de résidence.
Pour cela, nous disposons des variables nominales actives suivantes :

Le milieu de résidence ;

Type de logement ;

Statut d'occupation du logement ;

Energie d'éclairage ;

Source d'eau de boisson ;

Type de toilettes ;

Mode d'évacuation d'ordure ;

Mode d'évacuation des eaux usées.

Barkadleh Meraneh Absieh 27 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

1. Détermination du nombre d’axes factoriels à retenir

Graphique 13 : Histogramme des valeurs propres

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

L’histogramme des valeurs propres (Graphique 13) nous suggère de retenir les dix premiers
axes. En effet, à l’axe 10, on a un cumul de 62,79% de l’inertie. De plus, on observe un coude
au niveau de cet axe. Par ailleurs, seuls les 11 premiers axes ont des valeurs propres supérieures
à la valeur moyenne (Somme des valeurs propres/nombre de valeurs propres = 3,2500/26 =
0,1250). Ainsi, deux des trois critères généralement utilisés dans le choix des axes à retenir pour
l’interprétation, sont vérifiés. Donc il est préférable de retenir les onze premiers axes.

Barkadleh Meraneh Absieh 28 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

2. Interprétation des plans factoriels

Nous disposant dans cette partie plusieurs plans factoriels à savoir le plan (1,2), (1,3), (1,4),
(1,5),…etc. En effet, ces plans donnent un apport d’au moins 30%, chacun, à l’explication du
nuage de points. Les autres plans ne seront pas interprétés car ils ne contribuent que pour 15%
au plus, dans l’explication du nuage de points et ne révèlent pas de nouveaux phénomènes
relatifs aux associations entre les modalités.
On s’intéressera alors au plan factoriel principal (1.2) en commentant seulement les
phénomènes (correspondances et oppositions) au « bord » du nuage.

3. Le plan factoriel principal (plan (1,2))

Graphique 14 : Plan factoriel principal.

Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh 29 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Ce plan révèle 26% de l’information contenue dans le nuage de points. On constate, d’une part
à travers ce plan, une association entre les modalités : urbain, maison ordinaire, villa
appartement, WC avec chasse sans d’eau, WC avec chasse d’eau, latrine simple, collecté par
la voirie, puits couverte ou fosse, Réseau d'assainissement public, électricité, eau intérieur
ONEAD, eau extérieur ONEAD ce qui signifie alors qu’en général :

Les ménages qui résident dans les milieux urbains logent dans des maisons ordinaires ou encore
dans des villas appartement et sont dotés d’un WC avec chasse sans d’eau, WC avec chasse
d’eau et des latrine simple comme principaux lieux d’aisances. Les ménages résidant dans le
milieu urbain consomment l’eau intérieure et extérieure de l’ONEAD pour la boisson, on
remarque aussi que ces ménages utilisent majoritairement l’électricité (EDD) pour l’éclairage
de leur domicile. Ces derniers ménages du milieu urbain disposent des réseaux
d’assainissements (ou encore des puits couvert ou fosse) pour l’évacuation des eaux usées et
les ordures ménagères sont collectées par la voirie ou encore par des collecteurs d’ordures
privées.

D’autre part on constate l’association entre rural, Toukoul, brulée, jetées dans la rue, dans la
rue/nature, Autre mode, groupe électrogène, panneaux solaires, puit traditionnelle, puit
aménagé ce qui veut donc dire que :

Les ménages qui utilisent le groupe électrogène ou les panneaux solaires pour leur éclairage
sont en général localisés dans le milieu rural et logent majoritairement dans des Toukoul. Ces
derniers ménages sont dotées des lieux d’aisances avec le trou dans le sol et boivent en général
l’eau des puits aménagé ou traditionnelle comme eau de boisson. Les ménages ruraux ne
disposent pas des réseaux d’assainissements pour l’évacuation des eaux usées et jettent alors
les eaux usées dans la rue ou encore dans la nature. Ces derniers ménages des milieux ruraux
brulent ou jette dans rue les ordures ménagères.

Barkadleh Meraneh Absieh 30 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

IV. Conclusion de L’analyse

L’enquête Djiboutienne sur l’emploi, le secteur informel et la consommation des ménages


réalisée en 2015 indique qu’en ce moment la population résidait majoritairement (60%) dans
le milieu urbain alors que 40% demeurait dans le milieu rural. En ce qui concerne le genre la
population était en majorité des hommes (73%) contre 27% des femmes.

L’analyse de la structure par âge de la population a révélé ainsi, une supériorité numérique
(37%) de la population âgée de 45-60ans. On a également observé peu de population ayant 90
ans et plus. L’âge moyen de la population est de 24,05 ans.

Le niveau d’instruction de la population révèle que les majeures parties de la population ne


sont jamais scolarisé quel que soit leur sexe avec des proportions de 68.2% de sexe masculin
et 91.1% de sexe féminin. En effet, il ressort que peu de population (11%) ont un niveau
d’instruction supérieur. Quant à la situation matrimoniale de la population, on note une majorité
des marié(e) monogame quel que soit leur milieu de résidence avec des proportions de 73.4%
dans le milieu urbain et 78.3% dans le milieu rural.

La république de Djibouti est, au plan de la modernisation de son environnement, un pays


relativement non avancée. Les caractéristiques et les commodités du logement principal de ses
ménages traduisent cet état de fait.

En effet, 71% des ménages s’éclairent avec l’électricité (EDD) dans le milieu urbain alors que
34% avec le bois dans le milieu rural meme si que les ménages qui utilisent l’électricité (EDD)
ne sont pas minoritaire dans ce milieu. On déduit aussi que 30%, des ménages dans les milieux
ruraux n’ont aucune source d'éclairage (Graphique 12). En effet on note que 88.2% des
ménages sont propriétaires de leur logement en notant aussi que les logements sont
majoritairement des maisons ordinaires et des Toukoul.

Etant donné les liens entre les caractéristiques du logement, les commodités et le milieu de
résidence que l’ACM a permis de détecter, on note que les ménages des milieux urbaines sont
plus ou moins bien développé que les ménages des milieux ruraux.

Barkadleh Meraneh Absieh 31 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Conclusion générale

Durant la période de mon stage j’ai appris des choses qui vont me servir dans le cadre de mes
études professionnelles.

La mise en pratique de mes connaissances théoriques a été pour moi une étape fondamentale
pour combler le minimum que j’avais en moi avec mon maitre de stage étant un ingénieur
statisticien

Ces quelques semaines passés au sein de l’entreprise conjuguée m’ont permis de mettre en
pratique mes acquis scolaire au profit d’une formation professionnelle, établit sur le terrain.

De plus, en ce période de stage, j’ai appris l’objet d’un milieu de travail professionnel et
j’espère qu’il me permettra de bien m’intégrer dans le service d’une entreprise

La question qui se pose d’après ce dernier consiste, La Direction de Statistique et des Etudes
Démographique(DISED) aurait-elle des agences dans les diverses régions du pays ? Afin que
le métier de statistique soit propagé dans le pays.

Barkadleh Meraneh Absieh 32 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Recommandation

Ces résultats interpellent les autorités. Celles-ci devraient :

 Définir et mettre en œuvre un programme de développement pour améliorer les


conditions de vie des populations afin qu’ils puissent vivre dans un environnement plus
commode. Les éléments les plus urgents concernent les infrastructures
socioéconomiques qui donneront une certaine impulsion au développement du pays.

 Améliorer les niveaux d’instruction de la population précisément féminine en


multipliant le nombre des écoles franco phonique ou islamique dans certain régions.

 Multiplier les constructions des villas simple et des villas avec étage afin d’inciter les
ménages, dans les toutes régions alors pour que les villes et villages de la république
soit esthétique.

Barkadleh Meraneh Absieh 33 étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

ANNEXE

Tableau 1 : Répartition de la population selon milieu de résidence (en %).

Milieu de résidence

Effectifs Pourcentage
Urbain 2990 59,6
Rural 2028 40,4
Total 5018 100,0
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 2 : Répartition de la population par régions (en %).

régions

Effectifs Pourcentage
Djibouti 1930 38,5
Ali-Sabieh 591 11,8
Dikhil 647 12,9
Tadjourah 640 12,8
Obock 646 12,9
Arta 564 11,2
Total 5018 100,0
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 3 : Répartition de la population selon le genre (en%).

Sexe du CM

Effectifs Pourcentage
Masculin 3687 73,5
Féminin 1331 26,5

Total 5018 100,0


Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh VI étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 4 : Répartition de la population selon l'âge (en%).

Age du CM

Effectifs Pourcentage
[30-45[
821 16,4

[45-60[
1867 37,2
[60-75[ 1549 30,9
[75-90[
677 13,5

[90-+ [ 104 2,0


Total 5018 100,0
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 5 : répartition du niveau d’instruction de la population selon le sexe (en%).

Niveau d'instruction * Sexe

Sexe
Masculin Féminin
Aucun
niveau 68,2% 91,1% 74,3%
Niveau Primaire 8,4% 3,5% 7,1%
d'instruction
Secondaire 13,2% 4,2% 10,8%
Supérieur 10,2% 1,2% 7,8%
Total 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh VII étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 6 : Répartition du statut matrimonial de la population selon le milieu (en%).

Etat matrimonial * Milieu de résidence

Milieu de résidence
Urbain Rural
Célibataire
5,2% 3,5% 4,5%
Marié(e)
monogame 73,4% 78,3% 75,3%
Etat Marié(e)
matrimonial polygame 3,8% 3,3% 3,6%
Divorcé(e) 3,4% 2,4% 3,0%
Veuf
(veuve) 14,3% 12,6% 13,6%
Total 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 7 : Répartition de type des logements occupé par les ménages (en%).

Type de logement

Effectifs Pourcentage
Villa,
appartement 100 2,0

Maison
ordinaire 3150 62,8
Toukoul 1590 31,7
Autre type de
logement 178 3,5

Total 5018 100,0


Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh VIII étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 8 : Répartition des statuts d’occupation des logements selon les régions de
résidence (en %).

régions * Statut d'occupation du logement

Statut d'occupation du logement


Total
Logé
gratuit,
Propriétaire Locataire autre
Djibouti 40,1% 42,2% 5,5% 38,5%
Code
Ali-Sabieh 11,4% 3,8% 29,4% 11,8%
régions
Dikhil 11,5% 10,0% 40,4% 12,9%
Tadjourah 11,9% 32,4% 1,6% 12,8%
Obock 14,0% 7,1% ,4% 12,9%
Arta 11,1% 4,4% 22,7% 11,2%
Total 100,0% 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 9 : Répartition des modes d’évacuation des ordures selon le milieu (en%).

Mode d'évacuation d'ordure * Milieu de résidence

Milieu de résidence Total


Urbain Rural
Collecteur
d'ordures 19,0% ,7% 11,6%
privé
Ordures
collectées 55,4% ,7% 33,3%
par la voirie
Déposées
Mode dans un
16,1% 17,5% 16,6%
d'évacuation endroit
d'ordure spécial
Brûlées 3,2% 23,0% 11,2%
Enterrées ,5% 3,2% 1,6%
Jetées dans
5,9% 54,6% 25,6%
la rue
Autre mode
d'évacuation ,2% ,1%
d'ordures
Total 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh IX étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 10 : Répartition des modes d’évacuation des eaux usées selon le milieu (en%).

Mode d'évacuation des eaux usées * Milieu de résidence

Milieu de résidence Total


Urbain Rural
Réseau
d'assainissement 18,1% ,0% 10,8%
public
Puits couverts
Mode 14,6% ,9% 9,0%
ou fosse
d'évacuation
Dans la rue ou
des eaux 67,3% 98,9% 80,1%
dans la nature
usées
Autre mode
d'évacuation ,0% ,2% ,1%
d'eaux usées
Total 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 11 : Répartition des modes d’approvisionnement en eau (en%).

Source d'eau de boisson


Effectifs Pourcentage
Eau courante
intérieure 1253 25,0
ONEAD
Eau courante
extérieure 1628 32,4
ONEAD
Fontaine
481 9,6
publique
Camion-
110 2,2
citerne
Forage/puits
455 9,1
avec pompe
Puits
aménagé sans 184 3,7
pompe
Puits
831 16,6
traditionnels
Autre source
76 1,5
d'eau
Total 5018 100,0
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh X étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 12 : Répartition de mode d’éclairage selon le milieu (en %).

Energie d'éclairage * Milieu de résidence

Milieu de résidence Total


Urbain Rural
Electricité 71,5% 3,9% 44,2%
Pétrole
7,7% 13,9% 10,2%
lampant
Groupe
électrogène ,1% 2,1% ,9%
Energie Panneaux
d'éclairage ,5% 2,2% 1,2%
solaires
Torche ,6% 10,4% 4,6%
Bois 1,8% 34,3% 14,9%
Bougie 4,6% 1,5% 3,3%
Autre type
,3% 1,4% ,7%
d'énergie
Aucun 12,9% 30,3% 19,9%
Total 100,0% 100,0% 100,0%
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Tableau 13 : les différents tests effectués.

les variables croisées test effectuée p.value


Niveau d'instruction * Sexe test de Pearson chi2 Pr = 0.000
régions * Statut d'occupation du logement test de Pearson chi2 Pr = 0.000
Mode d'évacuation d'ordure * Milieu de
résidence test de Pearson chi2 Pr = 0.000
Mode d'évacuation des eaux usées * Milieu de
résidence test de Pearson chi2 Pr = 0.000
Energie d'éclairage * Milieu de résidence test de Pearson chi2 Pr = 0.000
Etat matrimonial * Milieu de résidence test de Pearson chi2 Pr = 0.000
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh XI étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Tableau 14 : les valeurs propres.

Tableau des valeurs propres


Valeur Pourcentage
Numéro Pourcentage
propre cumulé
1 0,6149 18,92 18,92
2 0,2302 7,08 26,00
3 0,1782 5,48 31,49
4 0,1633 5,02 36,51
5 0,1549 4,77 41,28
6 0,1507 4,64 45,91
7 0,1482 4,56 50,48
8 0,1354 4,17 54,64
9 0,1335 4,11 58,75
10 0,1314 4,04 62,79
11 0,1225 3,77 66,56
12 0,1197 3,68 70,24
13 0,1097 3,38 73,62
14 0,1048 3,22 76,84
15 0,0990 3,05 79,89
16 0,0964 2,96 82,86
17 0,0936 2,88 85,74
18 0,0885 2,72 88,46
19 0,0826 2,54 91,00
20 0,0780 2,40 93,40
21 0,0660 2,03 95,43
22 0,0430 1,32 96,75
23 0,0340 1,05 97,80
24 0,0273 0,84 98,64
25 0,0248 0,76 99,40
26 0,0194 0,60 100,00
Source : EDESIC en 2015, mes compilations

Barkadleh Meraneh Absieh XII étudiant de LASTD a l’UD


Caractéristiques de la population et commodités du logement principal des ménages de Djibouti en 2015

Barkadleh Meraneh Absieh XIII étudiant de LASTD a l’UD