You are on page 1of 7

Chap2 : L’Energie mécanique.

Items Connaissances Acquis


C3.3.4 Energie de position
C3.3.4 Energie de mouvement ou énergie cinétique
C3.3.4 Energie mécanique
Unité de mesure de l’énergie
C3.3.4 Conversion d’énergie au cours d’une chute
C3.1.2 Expression mathématique de l’énergie cinétique
Capacités
C3.1.3 Raisonner, argumenter pour interpréter les conversions d’énergie au cours d’une
chute
Décrire le comportement de l'énergie cinétique en fonction de la masse et de la
vitesse
C3.1.1 Exploiter les documents relatifs à la sécurité routière

I. Énergies de position, cinétique et mécanique.


DI : A la découverte de l’énergie cinétique.

Définitions : Animation balle

Un objet possède une énergie de position (ou énergie potentielle) Ep


qui augmente avec son altitude et une énergie cinétique
(ou énergie de mouvement) Ec qui augmente avec sa vitesse.
Par définition, l’énergie mécanique Em, est la somme de l’énergie cinétique
et de l’énergie de position.
Em=Ep+Ec

L’énergie mécanique se conserve au cours de la chute : Animation chute libre

Activité 1p228 : Comment l’eau d’un réservoir peut elle acquérir de la vitesse ?
1. Les niveaux des surfaces libres sont identiques.
2. L’eau se met en mouvement, elle acquiert de la vitesse. Elle s’écoule du vase le plus haut vers
le vase le plus bas.
3. Les surfaces libres sont alors au même niveau.
4. Les énergies de position sont identiques.
5. L’énergie de position de l’eau augmente.
6. L’eau acquiert de l’énergie cinétique lors de sa mise en mouvement.
7. L’énergie de position de l’eau diminue.
8. L’eau contenue dans un réservoir acquiert de la vitesse en s’écoulant vers un niveau inférieur à
celui de la surface libre de l’eau contenue dans ce réservoir.

Page 1 sur 7
Conclusion :
Lors de la chute de l’eau (par exemple dans un barrage hydraulique),
l’énergie de position de l’eau diminue tandis que son énergie cinétique
augmente. Il y a transformation de l’énergie de position en énergie cinétique.

Exercices : augmente et son énergie cinétique


8p237 reconnaitre les formes d’énergie. également.
1. Le sky surfer acquiert de l’énergie de b. Vitesse et énergie cinétique constantes.
position. c. Vitesse et énergie cinétique
2. Lors du saut, cette énergie diminue avec décroissantes.
l’altitude.
3. Elle se transforme en énergie cinétique 13p237 : Préciser une transformation
et également en énergie thermique en d’énergie.
raison du frottement. 1. L’énergie cinétique diminue au cours du
freinage.
9p237 Distinguer des variations d’énergie. 2. L’énergie thermique est responsable du
Son énergie de position diminue : n° 2. Son rougeoiement des freins.
énergie cinétique augmente : a 3. La transformation de l’énergie cinétique
en énergie thermique a lieu lors du
11p237 : étude d’une variation d’énergie freinage en raison des frottements.
cinétique.
a. La distance parcourue pendant des
durées constantes augmente : la vitesse

II. Expression de l’énergie cinétique.


Définition :
La vitesse moyenne d’un mobile (v) est le quotient de la distance
parcourue (d) par le temps du parcours (t).
Expression mathématique :

Unités :
distance temps vitesse
Unité Kilomètre Heure Kilomètre par heure
usuelle. (km) (h) km/h
Unité Mètre Seconde Mètre par seconde
légale. (m) (s) m/s ou m.s-1
Calcule en m/s, la vitesse maximale autorisée sur autoroute.
Données: v=130km/h
d=130km=130000m
t=1h=1x60x60=3600s
On sait que:
v = d/t
v = 130000/3600
v = 36m/s

Page 2 sur 7
Quelques ordres de grandeur de vitesses.
Chercher les valeurs des vitesses suivantes et faire la conversion en m/s.

Valeur en
Valeur trouvée
m.s-1
Ecoulement d’un glacier 1 à 10 cm/jour 10-7 à 10-6
Record du monde de marathon(1) 42,195km en 2h3mn38s 5,69
Record du monde de 100m(2) 100m en 9,58s 10,44
Limitation de vitesse en ville 50 km/h 13,9
Limitation de vitesse sur nationale 90km/h 25
Vitesse de croisière du T.G.V 350 km/h 97.2
Propagation du son dans l’air 1224km/h (Mach1) 340
Vitesse maximale avion de chasse Rafale 2125km/h 590
Déplacement Terre par rapport au Soleil 108000km/h ou 30km/s 30000
Propagation de la lumière dans le vide 300 000km/s 3.108

(1) Patrick Makau (Kenya) en 2 h 03 min 38 s, obtenu à Berlin le 25 septembre 2011.


(2) Usain St Leo Bolt (jamaïque), 9s58, Berlin 16 aôut 2009

AI : Comment exprimer l’énergie cinétique ?


SERIE 1 : Influence de la masse. v = 4,32m/s
Pour chaque expérience, visionner les vidéos a, b et d et compléter le tableau:
Lien vers la page des vidéos "influence de la masse" (voir site collège)

Masse en g 498 999 1499


Déformation en cm 2,3 4,8 7,4

SERIE 2 : Influence de la vitesse. m = 498g


Pour chaque expérience, visionner les vidéos a, b et d et compléter le tableau:
Lien vers la page des vidéos "influence de la vitesse" (voir site collège)

Vitesse en m/s 4,32 6,48 8,64


Déformation en cm 2 ,3 6,3 10,0

Comment évolue la déformation en fonction de la masse ? De la Vitesse ?


La déformation augmente avec la masse et avec la vitesse.
Quel type d’énergie est mis en jeux ? Energie cinétique.

Trouver la formule pour calculer l’énergie cinétique.


Hypothèse 1 : On cherche à savoir si l’énergie cinétique Ec d’un véhicule est proportionnelle à sa
masse.
A partir des résultats de la série 1, compléter le tableau suivant :
Vitesse en m/s 4,32 4,32 4,32
Masse en kg 0.498 0.999 1.499
Energie cinétique en J 4,64 9,32 13,99

Tracer ci-contre le graphique représentant l’évolution de l’énergie


cinétique en fonction de la masse
Echelle : 1cm=0,5kg et 1cm=5J
Page 3 sur 7
L’énergie cinétique est elle proportionnelle à la masse ? Pourquoi ?
Oui l’énergie cinétique est proportionnelle à la masse car la courbe
est une droite qui passe par l’origine.

Hypothèse2 : on cherche à savoir si Ec est proportionnelle à sa vitesse.


A partir des résultats de la série 2, compléter le tableau suivant :
Masse en kg 0,498 0,498 0,498
Vitesse en m/s 4.32 6.48 8.64
Energie cinétique en J 4.65 10.46 18.59

Tracer ci-contre le graphique représentant l’évolution de l’énergie


cinétique en fonction de la vitesse.
Echelle : 1cm=2m/s et 1cm=5J
L’énergie cinétique est elle proportionnelle à la vitesse ? Pourquoi ?
Non, l’énergie cinétique n’est pas proportionnelle à la vitesse car la
courbe n’est pas une droite.
Si la vitesse est multipliée par 2, par combien est multipliée l’énergie
cinétique ? 18.59/4.65 = 4 = 22

Hypothèse3 : On cherche à savoir si Ec est proportionnelle au carré de sa vitesse.


A partir des résultats de la série 2, compléter le tableau suivant :
Masse en kg 0,498 0,498 0,498
Vitesse en m/s 4.32 6.48 8.64
Vitesse2 en m2/s2 18.66 41.99 74.65
Energie cinétique en 4.65 10.46 18.59
J

Tracer ci-contre le graphique représentant l’évolution de l’énergie


cinétique en fonction du carré de la vitesse.
Echelle : 1cm=20m2/s2 et 1cm=5J
L’énergie cinétique est elle proportionnelle au carré de la vitesse ?
Pourquoi ?
Oui, l’énergie cinétique est proportionnelle au carré de la vitesse car
la courbe est une droite qui passe par l’origine.

Conclusion : Proposez une relation mathématique entre l’énergie cinétique, la masse et la vitesse
d’un véhicule. Justifier votre choix.
Ec = ½ mv2 car l’énergie cinétique est proportionnelle à la masse et au carré de la vitesse.

Définition :
L’énergie cinétique d’un objet est proportionnelle à sa masse et
au carré de sa vitesse.
Elle s’exprime par la relation :

Avec :
Ec : énergie cinétique en Joule (J)
m : masse en kilogramme (kg)
v : vitesse en mètre par seconde (m/s ou m.s-1)
Page 4 sur 7
Exercice : 15p238 : relation entre vitesse et énergie
10p237 : calculer une énergie cinétique. cinétique.
1. v = 90 km/h 1. L’énergie cinétique n’est pas
v = 90x1000 / (1x3600) proportionnelle à la vitesse, car la courbe
v = 25 m/s. représentative Ec = f(v) n’est pas une
2. Ec = ½ m v². droite.
Ec = 0,5 × 300 × 25² 2. v = 5 m/s : Ec/v² = 12,5/25 = 0,5
Ec = 93 750 J = 94 kJ. v = 8 m/s : 32/64 = 0,5
v = 9 m/s : Ec/v² = 40/81= 0,5.
Le rapport est constant. Il y a
proportionnalité entre l’énergie cinétique
et le carré de la vitesse.

III. Vitesse et sécurité routière.


AD : De quoi dépend la distance d'arrêt d'un véhicule ?

Étudiez des documents


La distance d'arrêt correspond à la distance parcourue pendant le temps de réaction du
conducteur plus la distance parcourue pendant le freinage du véhicule. Face à un
événement imprévu, le conducteur réagit toujours avec un léger temps de décalage.
Ce temps de réaction varie de 1 à 2 secondes et dépend
Coin ressource
de l'attention du conducteur, de son ∎ La distance de freinage
expérience de la
conduite, de son état physique est la distance parcourue par (fatigue, prise de
médicament, d’alcool, de drogue) et un véhicule, dès lors que les des conditions de
circulation. Mais plus la vitesse freins sont actionnés jusqu'à augmente, plus la
distance parcourue pendant ce temps son arrêt complet. de réaction est
grande. ∎ Le temps de réaction est
La distance de freinage du véhicule le temps moyen s'écoulant dépend entre autre
de l’état des pneumatiques, de l'état de entre le moment où le la chaussée : sur sol
humide, elle est quasiment multipliée par conducteur voit le danger et deux. Mais c'est la
vitesse qui a le plus d'influence sur la celui où il appuie sur la pédale distance de
de frein.
freinage.

Vitesse (km/h) 40 80 90 110 130


Distance de réaction dR (m) 11,1 22,2 25 30,6 36,1
Distance de freinage dF sur sol sec (m) 10,3 41,2 52 78,1 108,5
Extrait du site
Distance d'arrêt dA sur sol sec (m) 21,4 63,4 77 108,7 144,6
gouvernemental de la
Distance de freinage dF sur sol mouillé 15,0 59,9 75,9 114,0 158,4
sécurité routière :
(m)
http://www2.securiter
Distance d'arrêt dA sur sol mouillé 26,1 82,1 100,9 144,6 194,5
outiere.gouv.fr/
(m)
Page 5 sur 7
Extrayez des informations
1. Comment s'appelle la première phase d'arrêt d'un véhicule ?
La première phase d’arrêt d’un véhicule est la distance parcourue pendant le temps de réaction
2 Comment s'appelle la deuxième phase d'arrêt d'un véhicule ?
La seconde phase d’arrêt d’un véhicule est la distance de freinage.
3. De quoi dépend le temps de réaction ? Le temps de réaction dépend de l’attention du
conducteur, de son expérience de la conduite, de son état physique et des conditions de circulation
4. De quoi dépend la distance de freinage ?
La distance de freinage dépend de l’état de la route et surtout de la vitesse du véhicule
5. Quelle est la relation entre les distances d'arrêt (d A), de réaction (d R) et de freinage (d F) ? dA
= dR + dF.

Exploitez vos informations


6. Comment varie la vitesse du véhicule pendant chacune des deux phases ?
1ère phase : Pendant la première phase, la vitesse reste constante
2ème phase : pendant la seconde phase, elle diminue
7. Calculez la distance parcourue pendant la première phase d'arrêt d'un véhicule roulant à 90
km/h. Le temps de réaction est de 1 s.
d(m) = v(m/s) × t(s) avec v = 90 km/h = 25 m/s et
t = 1 s d’où d = 25 m.
8. Complétez la deuxième ligne du tableau.
9. Compléter les lignes 4 et 6 du tableau en calculant les distances d'arrêt d A sur sol sec et sur sol
mouillé.
10. Quand la vitesse est multipliée par deux, par combien la distance de freinage est-elle
multipliée ? Justifier votre réponse.
Lorsque la vitesse est multipliée par deux, la distance de freinage est environ multipliée par quatre.
41,2/10,3=4

Concluez
11. Rédigez votre conclusion en répondant à la question : « De quoi dépend la distance d'arrêt
d'un véhicule ?
La distance d’arrêt d’un véhicule dépend de nombreux paramètres dont l’attention du conducteur,
de son expérience de la conduite, de son état physique, des conditions de circulation, de l’état des
pneus et de la route, MAIS surtout de la vitesse du véhicule.

Conclusion :
La distance d’arrêt d’un véhicule est la somme de sa distance parcourue
pendant le freinage et de la distance parcourue pendant le temps de
réaction. dA = dR + dF
La distance parcourue pendant le temps de réaction dépend de l’état
du conducteur et de la vitesse.
La distance parcourue pendant le freinage dépend de l’état du véhicule, de
la chaussée et surtout de la vitesse.

Remarque :
La distance de freinage augmente plus vite que la vitesse

Page 6 sur 7
Exercices : 2. L’énergie cinétique est proportionnelle à
la masse du véhicule. Pour une même
12p237 : Déterminer une vitesse. vitesse, les dégâts occasionnés par un
Distance de freinage : 5 m pour 30 km/h. véhicule plus lourd seront plus importants.
Lorsque la distance de freinage est
multipliée par quatre (20 m), l’énergie 18p239 : distance d’arrêt et de freinage.
cinétique est également multipliée par 1 Distance d’arrêt : 80 m.
quatre et donc la vitesse est multipliée par 2. La distance d’arrêt, DA, est égale à la
deux : 60 km/h. Lorsque la distance de distance parcourue pendant le temps de
freinage est multipliée par neuf (45 m), réaction, DR, augmentée de la distance
l’énergie cinétique est également parcourue pendant le freinage, DF. Donc DF
multipliée par neuf et donc la vitesse est = DA – DR.
multipliée par trois : 90 km/h. Ici, DF = 50 – 20 = 30 m.
3. Sur route mouillée : v ≤ 52 km/h.
Sur route sèche : v ≤ 92 km/h.
16p238 : distance de sécurité (ASSR2). 4. D’après le graphique, cette vitesse est de
À 130 km/h, la distance parcourue pendant 90 km/h.
2 s est d = 2 × 130 × 103 / 3 600 = 72 m.
Cette distance est inférieure à la distance 19p239 : sécurité routière.
de sécurité préconisée, qui est de : 38 + 14 1. L’altitude de la voiture diminue : son
+ 38 = 90 m. Il faudra donc plus de deux énergie de position également.
secondes pour parcourir la distance de 2. Ec = ½ m v² soit Ec = 0,5 × 1000 × (90 ×
sécurité. 103/3 600)² ≈ 3,1 × 105 J.
3. La distance dR franchie pendant le temps
17p239 : énergie cinétique et choc. de réaction de 1 s est de (90 × 103/3 600) ×
1. Prenons deux vitesses : 50 km/h et 100 1 = 25 m.
km/h. La vitesse double et les graphiques 4. Le tableau indique que la distance de
montrent que l’énergie correspondante freinage est dF = 45 m.
quadruple. Celle-ci étant responsable des 5. La distance d’arrêt dA est dA = dR + dF soit
dégâts occasionnés lors des chocs, la dA = 25 + 45 = 70m.
phrase énoncée prend tout son sens.

IV. Bilan.

Page 7 sur 7