You are on page 1of 21

République Algérienne Démocratique et Populaire

WILAYA DE CHLEF
DAIRA DE CHLEF
COMMUNE DE CHELF

PROJET PORTANT

ETUDE DU RESEAU D’AEP DE CHORFA ANCIENNE


– COMMUNE DE CHLEF -

PHASE I : ETUDE PRELIMINAIRE

DATE DE MISE EN ŒUVRE : MAI 2009

Bureau d’étude hydraulique HYDRO-SYSTEM


Wilaya de Chlef
Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Sommaire
I. Introduction .............................................................................................................................. 3
COLLECTE DES DONNEES ..................................................................................................................... 4

II. Données générales ........................................................................................................... 5

II.1 Situation géographique .............................................................................................. 5

II.2 Population et démographie ...................................................................................... 5

III. Alimentation en eau potable ....................................................................................... 6

III.1 Etat actuel des réseaux l’AEP ............................................................................ 7

III.1.1 Constitution .......................................................................................................... 8

III.1.2 Equipment existant .......................................................................................... 9


ETUDE DES BESOINS EN EAU POTABLE ............................................................................................ 11

IV. Estimation des besoins en eau potable............................................................... 12

IV.1 Besoin en capacité de stockage ..................................................................... 12

IV.2 Hypothèse de calcul .............................................................................................. 12

IV.3 Besoin en eau potable .......................................................................................... 13

IV.3.1 Besoins domestiques .................................................................................... 13

IV.3.2 Autres Besoins .................................................................................................. 15


PROPOSITION DE VARIANTES D’ETUDE ............................................................................................ 17

V. Variantes d’étude ............................................................................................................ 18

V.1 Propositions .................................................................................................................... 18

V.2 Contraintes ..................................................................................................................... 19

V.3 Choix................................................................................................................................... 19

VI. Conclusion ........................................................................................................................... 20

BET HYDRO-SYSTEM - Page 1


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Liste des tableaux


Tableau 1 : Liste des équipements actuels ....................................................... 10
Tableau 2 : Evolution de la population ............................................................. 14
Tableau 3 : Evolution des besoins en eau domestique ..................................... 14
Tableau 4 : Evolution des autres besoins en eau potable ................................. 16

BET HYDRO-SYSTEM - Page 2


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

I. Introduction
La commune de Chlef a confié au bureau d’étude HYDRO-SYSTEM,
l’étude intitulée « Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne », L’horizon limite
de cette étude étant 2041.

Afin de mener à bien cette première phase intitulée « étude


préliminaire », nous avons pris la peine de consulter et traiter les documents
d’études déjà effectuées sur l’aire d’étude. De même, on a procédé à des
investigations sur terrain et ceci afin de compléter et affiner les données
collectées. L’aboutissement de cette démarche est de proposer deux variantes
objet de cette même phase de notre étude. Donc ce rapport abordera les
thèmes suivants :

- Collectes des données ;


- Etude des besoins en eau potable ;
- Proposition de variantes d’étude ;
- Sondage.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 3


COLLECTE DES DONNEES
Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

II. Données générales


Cette partie aborde les traits généraux de la zone d’étude. En
commençant par la situation géographique, le poids du centre de notre aire
d’étude dans son contexte communal et le diagnostic des réseaux d’AEP
desservant notre zone.

II.1 Situation géographique


Connue sous l’appellation de Chorfa ancienne par distinction de
l’agglomération Chorfa survenu le lendemain du fameux séisme qui a frappé la
wilaya d’EL ASNAM le 10/10/1980 renommé plus tard lors du découpage de
1984 sous le nom de Chlef. Chorfa ancienne est située à l’ouest de la commune
de Chlef, elle est limitée au Nord par la nouvelle ville, au Sud et à l’Ouest par la
commune de Oued Sly (fraction Sidi Laaroussi) et à l’Est par le chemin
communal.

II.2 Population et démographie


Chorfa ancienne d’étale sur sept (07) districts ; 72, 99, 100, 101, 102, 103
et 104. Selon le RGPH primaire 2008, la population totale de Chorfa ancienne
est de 7 930 habitants répartis ainsi :

- District 72 : 899 hab.


- District 99 : 1 396 hab.
- District 100 : 1 217 hab.
- District 101 : 1 140 hab.
- District 102 : 1 165 hab.
- District 103 : 1 233 hab.
- District 104 : 880 hab.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 5


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

III. Alimentation en eau potable


Sous ce terme il sera question de dresser un premier bilan issu du
diagnostic qu’on a effectué pour cette zone d’étude.

Sachant que la population est, en général, en progression constante le


défit à relever repose sur sa satisfaction en eau potable. Donc, il y’a lieu
d’examiner de la satisfaction actuelle en dotation afin de pourvoir justifier nos
choix dans l’estimation des besoins de cette population à court, moyen et long
terme.

Pour ce qui est de la ressource en eau potable, notre zone d’étude est
alimentée principalement par le barrage Sidi Yacoub puisque faisant partie du
chef lieu de wilaya qui est lui doté en eau potable par ce barrage. En plus, notre
aire d’étude fait partie d’une zone pauvre en ressources souterraines avec une
surexploitation des nappes locales. A priori, et même pour le long terme il ne
faut pas compter sur les ressources souterraines.

Le recensement des points d’eau desservant notre aire d’étude donne


lieu aux observations suivantes :

- Ressource en eau superficielle : La majorité des habitations raccordées


au réseau public d’eau potable sont alimentées par le barrage de Sidi
Yacoub qui est venu pour résoudre le déficit en cette précieuse
matière. Grossièrement, on peut dire que la ville de Chorfa qui compte
parmi ces fractions Chorfa ancienne, dispose de 6 000 m3/j depuis le
barrage Sidi Yacoub, cette quantité d’eau nous semble satisfaisante du
moment que chaque habitation a, en théorie, une dotation à la
production de 1 m3/j, diminué des pertes de charges occasionnées par
plusieurs facteurs et estimées à 35%, on peut dire que chaque
habitation peut avoir 650 l/j. Donc, il est clair que l’effort consenti doit

BET HYDRO-SYSTEM - Page 6


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

être concentré autour de la distribution ; objet de notre étude. En plus,


et sachant que l’objectif nation du TOL1 est de 6 personnes par
logement, cette dotation nous parait satisfaisante mais peut être revue
à la hausse si le quota de Chorfa augmentera.
- Ressource en eau souterraine : On recense deux forages, le premier
desservant une infime partie du centre Chorfa ancienne d’un faible
débit ne dépassant guère les 3 l/s, l’autre alimentant le parc
d’attraction avec un débit aussi faible que le premier de l’ordre de 2 à
2.5 l/s.

On note aussi que la région d’étude n’est ni à vocation agricole ni


industrielle. L’occupation actuelle des sols est dominée par les habitations, les
autres équipements sont partagés entre mosquée, primaire, CEM, CFPA, salle
de soin et salle de prière. Les terrains nus restant sont des terrains privés d’une
superficie modeste ne laissant pas place à un aménagement futur grand
consommateur d’eau.

III.1 Etat actuel des réseaux l’AEP


Le réseau d’AEP desservant notre aire d’étude n’est pas à la hauteur des
attentes de la population puisqu’il s’est développé d’une façon anarchique à
cause de la conjoncture qui régnait dans le pays. Même si la population dans
cette zone c’est multipliée les réseaux d’AEP n’ont pas eu le même essor d’où
le déficit en matière de dotation en eau potable. Un regard sur le patrimoine
existant confirme la précédente remarque.

1
TOL : Taux d’Occupation par Logement.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 7


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Par ailleurs, l’asservissement en matière de routes et pistes favorisent un


développement d’un réseau de distribution de type maillé contrairement à
l’état actuel où l’on remarque que les principaux quartiers sont desservis par
des ramifications qui répondaient autrefois à une population faible mais qui
n’arrivent plus à satisfaire la demande en eau potable de la population actuelle.
Donc le grand problème dans cette zone est le sous dimensionnement du
réseau actuel en plus de sa complexité en matière d’exploitation et de
maintenance.

III.1.1 Constitution
Le réseau actuel de l’aire d’étude est constitué de trois zones :

Zone Ouest : on distingue d’une part la dominance du village militaire qui est
bien desservie avec un réseau neuf puisque nouvellement réalisé (2006) et
d’autre part l’existence de terrains nus dépourvues qui ne sont pas alimentés
en eau potable par le réseau public. On dénombre les principales conduites
suivantes qui alimentent particulièrement le village militaire :
a. conduite PVC  63mm ;
b. conduite PVC  75mm ;

Zone Centre : c’est la partie la plus importante de la zone d’étude car abritant
une grande population. L’alimentation en eau potable n’a pas suivie le
développement et l’importance de la population car même si la principale
conduite de distribution fait 160mm de diamètre, elle diminue d’une façon
spectaculaire et brusque pour passer de 90mm à 40mm voire 15mm dans des
zones très denses, donc ne satisfaisante guère en matière de dotation en eau
potable. Le patrimoine de cette zone est comme suit :

a. conduite PVC  160mm ;


b. conduite PVC  90mm ;
BET HYDRO-SYSTEM - Page 8
Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

c. conduite PVC  40mm ;

Zone Est : la partie Est est constituée essentiellement des (430+140) logements
et de quelques habitations individuelles de type Haouch avec grandes cours.
Nous n’allons pas détailler le réseau de distribution des 430 logements puisque
ne faisant pas partie de notre aire d’étude néanmoins on signale que ce réseau
est colmaté ou sous dimensionné puisque la plage horaire de distribution est
de 8 à 12 heures sans pour autant satisfaire pleinement les habitants des
derniers étages. Les habitations individuelles type Haouch ne sont pas
alimentées en eau potable par le réseau public d’une façon systématique
puisque c’est les habitants eux-mêmes de cette fraction qui ont réalisés un
branchement en 60 qui ne répond plus aux demandes de ces habitants après
que d’autres sont venus s’installer et se sont branchés à cette même conduite.

Donc les principales remarques de notre diagnostic sont :

- Sous dimensionnement du réseau actuel ;


- Faible couverture dans les parties Est et Ouest ;
- Réseau colmaté à plusieurs endroits ;

Ajouté à ces problème une faible dotation en eau potable puisque la


fréquence de distribution est une fois tout les trois jours avec des plages
horaires qui laissent à désirer allant de 1 à 3 heures sauf pour les 430
logements en raison du colmatage des conduites de distribution.

III.1.2 Equipment existant


Notre réseau doit être capable de satisfaire en eau potable à la fois, la
population et les différents services se trouvant dans l’aire d’étude, d’où
l’importance de recenser tout les équipements faisant partie de notre espace

BET HYDRO-SYSTEM - Page 9


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

de travail. Le tableau suivant renseigne les équipements existant dans Chorfa


ancienne :

Equipement Nom Capacité Observation


Ecole primaire Boudjelthia Med 221 élèves
Ecole primaire 17 octobre 1961 409 élèves
Ecole primaire Zerdani Taher 313 élèves
CEM El Hachemi Mhamed 1171 élèves
CFPA - 220 stagiaires Capacité 250
Bain et douche - 02
Pharmacie - 03
Mosquée - 03
Salle de prière - 01
Tableau 1 : Liste des équipements actuels

Il est bien évident que notre aire d’étude ne compte pas d’équipements
grand consommateur d’eau, ni de grandes infrastructures.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 10


ETUDE DES BESOINS EN EAU POTABLE
Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

IV. Estimation des besoins en eau potable


Cette partie va traiter des besoins en capacité de stockage et des besoins
en eau potable pour l’horizon 2041.

IV.1 Besoin en capacité de stockage


La zone d’étude fait partie des POS SAU5 (354 ha), SAU1 (68 ha) et SAU6
(78 ha). Le POS SAU5 est totalement urbanisé et par conséquence les besoins
futurs sont pratiquement identiques aux besoins actuels. Les POS SAU1 et
SAU6 sont urbanisables à grande partie ; une bonne partie de leurs superficie a
été réservée à la création de la nouvelle ville (en cours de réalisation) donc sans
grand incident sur notre zone d’étude puisque l’aménagement de la nouvelle
ville prévoie la réalisation de deux grands réservoirs de stockage d’une capacité
de 2 000 m3 chacun. En plus, on cite que notre zone d’étude est alimenté à
l’heure actuelle des trois réservoirs de Chorfa qui font 6 000 m3 de stockage.
Ceci dit, il n’y a pas lieu de s’inquiéter quand aux capacités de stockage pour
l’alimentation en eau potable de notre aide d’étude.

IV.2 Hypothèse de calcul


Chorfa ancienne fait partie du tissu urbain et la dotation en eau potable
pour ce type de tissu est 150 litres par habitant par jour. Néanmoins, on doit
prendre en considération la réalité de la dotation actuelle, qui est d’après nos
investigations dans une fourchette de 60 à 80 l/hab/j.

Une approche réaliste est de calculer nos besoins futurs sur la base d’une
dotation de 120 l/hab/j, ajouté à cela les besoins en eau pour les équipements
futurs, qui sont de l’ordre de 10 à 15% des besoins domestique, la dotation
sera vue à la hausse pour ainsi atteindre les alentours de 130 à 140 l/hab/j.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 12


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Il nous parait que cette dotation est très acceptable pour deux raisons
essentielles :

- Ne pas surdimensionné notre réseau avec une dotation non réaliste


et difficilement atteinte si ce n’est impossible ;
- Augmenter la satisfaction en eau potable d’une façon rationnelle et
progressive.
Donc, tout au long des estimations qui vont être faite, on opte pour une
dotation de 120 l/hab/j.

IV.3 Besoin en eau potable


Les besoins en eau potable se calculent pour un horizon connu
préalablement. L’horizon de cette étude a été fixé à 2041. On entend par
besoin en eau potable, les besoins domestiques et les autres besoins en eau
(service, école, etc.).

IV.3.1 Besoins domestiques


D’après le RGPH primaire 2008, notre aire d’étude compte 7 930
habitants. L’objection national est de rapporté le taux d’accroissement à 2.1%
à 2010 et le maintenir ainsi jusqu’à 2030. Sur conseil de la subdivision de
l’hydraulique le taux d’accroissement pris en compte est de 2.01% et c’est ce
taux qui sera appliqué dans le calcul des besoins en eau potable. La formule de
l’évolution de la population est :

𝑃 = 𝑃0 × (1 + 𝛼)𝑛

Avec :

- P : population future (hab.) ;

BET HYDRO-SYSTEM - Page 13


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

- P0 : population actuelle (hab.) ;


-  : taux d’accroissement (2,01%)2 ;
- n : nombre d’années.
En appliquant cette formule pour différents horizons, le tableau ci-après
renseigne l’évolution de la population dans le temps :

Horizon 2008 2010 2015 2030 2041


Population (hab.) 7 930 8 252 9 115 12 286 15 293
Evolution (%) 0 4 15 55 93
Tableau 2 : Evolution de la population

Afin d’avoir une idée sur l’évolution de la population, on a ajouté une


deuxième ligne dans le tableau précédent. L’évolution de la population est
calculée sur la base de l’année de référence à savoir 2008. On remarque bien
qu’en 2041 la population aura doublé par rapport à 2008, d’où un effort
considérable en matière de dotation en améliorant la maintenance des réseaux
pour ne pas trop pointer sur la ressource en eau qui presque constante et
difficile à faire augmenter. Notre approche consiste donc à réaliser un réseau
non surdimensionné, et insister sur la qualité de réalisation afin de faciliter la
tache au futur exploitant chargé de la distribution de l’eau et de la
maintenance du réseau.

En fin de cette partie voici les besoins domestiques de la zone d’étude


renseignés dans le tableau ci-dessous :

Horizon 2008 2010 2015 2030 2041


Population (hab.) 7 930 8 252 9 115 12 286 15 293
Besoin en eau potable (m3/j) 952 990 1 094 1 474 1 835
Tableau 3 : Evolution des besoins en eau domestique

2
Source : subdivision de l’hydraulique de Chlef

BET HYDRO-SYSTEM - Page 14


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Tout comme la population, puisque l’évolution est linéaire et ne tient


compte que de ce facteur, les besoins en eau potable domestique se voient
passés de 952 à 1 853 m3/j soit une évolution de plus de 93%.

Comme nous l’avons dis plus haut ces besoins doivent être majorés pour
prendre en compte les besoins des services. On va recalculer les besoins avec
deux scénarios :

- majoration de 10%
- majoration de 15%

Horizon 2008 2010 2015 2030 2041


Population (hab.) 7 930 8 252 9 115 12 286 15 293
Besoin en eau potable (m3/j) 952 990 1 094 1 474 1 835
Besoin en eau potable majorés à 10% (m3/j) 1 047 1 089 1 203 1 622 2 019
Besoin en eau potable majorés à 15% (m3/j) 1 094 1 139 1 258 1 695 2 110

IV.3.2 Autres Besoins


Voici par ailleurs les besoins en eau potable des équipements faisant
partie de notre aire d’étude.

Besoin en eau
Equipement Nom Capacité/Nombre
Potable (m3/j)
Ecole primaire Boudjelthia Med 221 élèves 4,42
Ecole primaire 17 octobre 1961 409 élèves 8,18
Ecole primaire Zerdani Taher 313 élèves 6,26
CEM El Hachemi Mhamed 1171 élèves 23,42
CFPA - 250 stagiaires 3,75
Bain et douche - 02 160,003
Pharmacie - 03 0,60
Mosquée - 03 9,00
Salle de prière - 01 2,00

3
On a supposé que chacun des bains compte 20 salles avec une moyenne de 20 personnes par jour et 200
l/personne.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 15


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

Maison de jeunes4 - 01 2,50


Total 218
Tableau 4 : Evolution des autres besoins en eau potable

Si on récapitule, on obtient une demande en eau potable pour l’horizon


2041 de l’ordre de 1 721 m3/j soit, en arrondissant au supérieur, un réservoir
d’eau de 2 000 m3 tout les jours. En confrontant le calcul des besoins on opte
pour une majoration de 10% car coïncidant avec les besoins domestiques
augmenté des autres besoins.

4
Projetée

BET HYDRO-SYSTEM - Page 16


PROPOSITION DE VARIANTES D’ETUDE
Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

V. Variantes d’étude
Comme toute étude respectable la notre doit, après un état des lieux
bien clairs et un diagnostic ayant touché l’essentiel de l’objectif, proposer des
solutions basées sur des propositions réalisables et faire un choix judicieux.

V.1 Propositions
Au vu du présent diagnostic on estime que le ou les réseaux qui
desservent la zone d’étude sont à refaire sauf pour le village militaire. Il sera
question de réaliser des mailles en grande partie de la dite zone et de
prolonger des ramifications vers les sites qui s’avèreront subir des
aménagements afin de se préparer pour toute éventualité. Notre vision va vers
une proposition de deux variantes, la grande différence entre les deux
variantes réside dont la provenance de l’eau ; depuis les anciens ou les futurs
réservoirs de stockage.

Variante une : Refaire tout le réseau sans tenir compte de l’existant avec un
maillage adéquat au niveau des zones centre et Est, et des ramifications bien
étudiées à l’Ouest de la zone d’étude, à priori au Nord du village militaire.
L’alimentation du réseau sera assurée à partir des réservoirs existant en
l’occurrence les 3 fois 2 000 m3 ;

Variante deux : Refaire tout le réseau sans tenir compte de l’existant avec un
maillage adéquat au niveau des zones centre et Est, et des ramifications bien
étudiées à l’Ouest de la zone d’étude, à priori au Nord du village militaire.
L’alimentation du réseau sera assurée à partir des réservoirs projetés pour
l’AEP de la nouvelle ville.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 18


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

V.2 Contraintes
Chacune des deux variantes a ses avantages et inconvénients mais là
n’est pas la question. C’est plutôt un problème de contrainte qui devra
trancher en faveur de telle ou telle proposition. La seconde variante qui
consiste à faire parvenir de l’eau depuis les nouveaux réservoirs de stockage et
conditionnée par la connaissance de deux facteurs essentiels :

- Délai de réalisation des réservoirs ;


- Localisation exacte des réservoirs ;

V.3 Choix
Après avoir exposé les deux variantes d’étude et donner une idée assez
précise sur la nature des contraintes existantes, notre choix en tant que bureau
d’étude, et de réaliser une entrée au réseau de Chorfa ancienne qui permettra
une arrivée d’eau à partir des anciens ou nouveaux réservoirs de stockage, sans
pour autant modifier les paramètres hydrauliques du réseau. Si cette solution
n’est pas exploitable, on préfère garder l’alimentation de la zone d’étude à
partir des anciens réservoirs afin de garder la même tranchée de la conduite
d’amenée si celle-ci devra être refaite.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 19


Etude du réseau d’AEP de Chorfa ancienne – commune de Chef –

VI. Conclusion
Cette phase d’étude consistait à faire un diagnostic de la zone d’étude
avec tout ce que comporte ce terme ; situation géographique, population et
démographie, besoin en eau potable à différents horizons et bien sûr
proposition de variantes d’étude.

On estime avoir touché tout les aspects de cette phase qui est une phase
primordiale pour pouvoir passer à la prochaine phase de l’étude.

BET HYDRO-SYSTEM - Page 20