You are on page 1of 133

Manuel de l'utilisateur v 2

Par Yan le Déan et Olivier Sens


Table des matières

1. Introduction ................................................................................................................................................. 7
Conventions utilisées dans ce manuel ............................................................................................................... 8
2. Installation ................................................................................................................................................... 9
Activez votre copie .................................................................................................................................................... 9
Mise à jour ................................................................................................................................................................. 10
3. Configuration............................................................................................................................................ 11
Langage ....................................................................................................................................................................... 11
Sélectionnez votre carte son............................................................................................................................... 12
Activez vos périphériques MIDI ........................................................................................................................ 12
4. La page de démarrage ........................................................................................................................... 13
Les icones ................................................................................................................................................................... 13
Les boutons d’accès rapide ................................................................................................................................. 13
Les templates ............................................................................................................................................................ 14
Les fichiers Récents................................................................................................................................................ 14
Les fichiers Démos.................................................................................................................................................. 14
5. Comment obtenir de l’aide dans Usine............................................................................................ 15
L’icône d’aide ............................................................................................................................................................ 15

Le panneau d’aide ................................................................................................................................................... 15

Le Forum .................................................................................................................................................................... 15

6. Qu'est-ce qu'un workspace ?............................................................................................................... 16


Présentation .............................................................................................................................................................. 17
7. Premier workspace avec un sampleur ............................................................................................ 19
Aperçu rapide des commandes pour ce patch............................................................................................. 20
Comment changer les modes de synchronisation...................................................................................... 21
Créer une première liste de fichiers sons ...................................................................................................... 22
Ajouter un patch d’effet audio............................................................................................................................ 23
Créer des courbes d’automations .................................................................................................................... 24
Les courbes d’automations du sampleur ....................................................................................................... 24

____________________________________________________________________________________
Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2
Enregistrer une courbe d’automation ............................................................................................................ 25

Ajoutez un patch d’effet sur un deuxième rack ........................................................................................... 26


Utiliser la vue synthétique................................................................................................................................... 28
Sauver ce premier workspace ............................................................................................................................ 29
8. Description de l’interface..................................................................................................................... 31
La barre de menu principale .............................................................................................................................. 31
Le panneau master ................................................................................................................................................. 32
Les vumètres audio et MIDI ................................................................................................................................ 32

Le panneau de synchronisation principal ..................................................................................................... 34


Le menu secondaire ............................................................................................................................................... 34
Le menu contextuel ................................................................................................................................................ 35
Définition d’un rack audio ................................................................................................................................... 36
Les entrées et sorties de rack ............................................................................................................................. 36
Définition d’un patch ............................................................................................................................................. 37
La fenêtre d’édition de patch .............................................................................................................................. 37

Le panneau d’aide ................................................................................................................................................... 38


9. Aperçu des templates de sampleur ................................................................................................. 39
Le sampleur normal ............................................................................................................................................... 39
Le sampleur granulaire......................................................................................................................................... 39
Les paramètres communs entre le sampleur normal et le granulaire ............................................... 40
Le sampleur Midi..................................................................................................................................................... 41
Le sampleur « Joggle ».......................................................................................................................................... 42
Le sampleur Cross fade loop.............................................................................................................................. 42
10. A propos des devices ........................................................................................................................... 43
Présentation .............................................................................................................................................................. 43
Les devices sont des patches .............................................................................................................................. 43
Comment créer une device Mono ..................................................................................................................... 43
Utiliser une device audio in dans un rack...................................................................................................... 44
Utiliser une device MIDI avec le template MIDI Sampler ........................................................................ 46
11. Le Patch .................................................................................................................................................... 48
Construire un patch de délai .............................................................................................................................. 48
Ajouter un module random ................................................................................................................................. 51

Les exemples d’aide dans les patches ............................................................................................................. 52

12. Quelque détails à propos des modules ......................................................................................... 53


Le panneau de propriétés des modules ......................................................................................................... 53
Le paramètre de visibilité .................................................................................................................................... 53

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 3


Editer les valeurs minimales /maximales ..................................................................................................... 53

Symboles et précision ........................................................................................................................................... 53

Agrandir/réduire les modules ........................................................................................................................... 54


13. Concepts généraux ............................................................................................................................... 56
Utiliser la poubelle.................................................................................................................................................. 56
La barre d’outils....................................................................................................................................................... 56
Autres concepts ....................................................................................................................................................... 58
Changer la couleur d’un objet ............................................................................................................................ 58

Renommer un objet ............................................................................................................................................... 58

Editer une valeur (double clic) .......................................................................................................................... 58

Remettre à zéro une valeur (ctrl +clic)........................................................................................................... 59

Utiliser le Zoom........................................................................................................................................................ 59

14. Des outils pour l’organisation de vos workspaces ................................................................... 60


Réduire plusieurs racks ........................................................................................................................................ 60
Changer l’ordre des racks .................................................................................................................................... 61
Dupliquer un rack ................................................................................................................................................... 61
Dupliquer un patch................................................................................................................................................. 61
Changer la position et la taille d’un objet ...................................................................................................... 62
Sauver un workspace ............................................................................................................................................ 62
Sauver un rack ou un patch ................................................................................................................................. 63
15. L’enregistrement Direct to Disk ...................................................................................................... 64
Un Exemple simple ................................................................................................................................................. 64
16. Utiliser des plug-ins (VST/AU) ........................................................................................................ 67
Installation des plug-ins ....................................................................................................................................... 67
Utiliser un plug-in .................................................................................................................................................. 67
Ajouter des contrôles à un plug-in ................................................................................................................... 69

Changer l’ordre des plug-ins .............................................................................................................................. 69

Utiliser un plug-in de type VSTI ........................................................................................................................ 70


Ajoutez un module random ................................................................................................................................ 72
17. Courbes d’automation ........................................................................................................................ 74
Editer les courbes ................................................................................................................................................... 74
18. Panneau de propriétés ....................................................................................................................... 77
L’onglet des propriétés générales .................................................................................................................... 77
Pour les panneaux .................................................................................................................................................. 77

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 4


Pour les objets et les modules ........................................................................................................................... 78

L’onglet design ......................................................................................................................................................... 78


L’onglet taille et position...................................................................................................................................... 78
L’icône des snapshots............................................................................................................................................ 79
L’onglet télécommande ........................................................................................................................................ 79
L’onglet courbes ...................................................................................................................................................... 80
Pour un sampleur ................................................................................................................................................... 80

Pour les objets (knobs, fader etc.) .................................................................................................................... 80

Pour les courbes enregistrées ............................................................................................................................ 80

19. Le panneau de synchronisation ..................................................................................................... 81


Créer un panneau de synchronisation personnalisé................................................................................. 81
Utiliser plusieurs signatures de mesures dans un workspace .............................................................. 81
20. La grille .................................................................................................................................................... 83
Notre première grille ............................................................................................................................................. 83
Les propriétés d’une section .............................................................................................................................. 85

Les propriétés d’un élément de grille ............................................................................................................. 85

L’icône de section.................................................................................................................................................... 87

Ajouter des courbes d’automation ................................................................................................................... 88

Le menu contextuel de la grille .......................................................................................................................... 91

21. Le navigateur ......................................................................................................................................... 93


Les icônes du navigateur...................................................................................................................................... 93
22. La poubelle ............................................................................................................................................. 94
23. La playlist ............................................................................................................................................... 95
24. La vue Synthétique .............................................................................................................................. 97
25. Le mode IB (Interface Builder) ........................................................................................................ 98
26. La boite à outils ..................................................................................................................................... 99
27. Le panneau Mixer ............................................................................................................................... 100
28. Le Midi learn ........................................................................................................................................ 101
Exemple simple..................................................................................................................................................... 101
Feedback Midi (contrôleur motorisé ou avec retour visuel) .............................................................. 102
29. Key learn ............................................................................................................................................... 103
Assignation d’une touche de clavier ............................................................................................................. 103
Up/down avec 2 touches de clavier .............................................................................................................. 103
30. L’onglet remote du panneau de propriétés .............................................................................. 104

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 5


Inverser un MIDI /KEY learn ........................................................................................................................... 104
Quantification des MIDI et Key learn. .......................................................................................................... 104
Réinitialiser un MIDI ou Key learn ................................................................................................................ 105
31. OSC learn ............................................................................................................................................... 106
Assigner un message OSC à un knob ............................................................................................................ 107
Exemple avec un pad XY (2valeurs) ............................................................................................................. 108
32. Gestion de la vidéo ............................................................................................................................. 109
Créer un patch de lecteur vidéo ..................................................................................................................... 109
33. Le Workspace additionnel ............................................................................................................ 110
Un outil puissant .................................................................................................................................................. 110
L’utilisation d’un « tronc commun » ............................................................................................................. 110
34. Les concepts de Bus et de Binds (Liasons) ................................................................................ 111
Qu’est-ce qu’un Bus? ........................................................................................................................................... 111
L’option « target » ................................................................................................................................................ 112

Les diffèrent types de Bus ................................................................................................................................ 112


Envoyer du MIDI par bus .................................................................................................................................. 113
Envoyer un flux Audio par bus ....................................................................................................................... 114
Envoyer l’audio vers un bus existant ........................................................................................................... 115
Utiliser les binds (liaisons)............................................................................................................................... 116
35. Partager des patches sur un réseau local .................................................................................. 119
Configuration rapide........................................................................................................................................... 119
Partager un patch................................................................................................................................................. 120
36. Comment utiliser le moteur physique ........................................................................................ 122
37. Données et type de flux .................................................................................................................... 125
Audio ......................................................................................................................................................................... 125
Données (Data) ..................................................................................................................................................... 125
MIDI ........................................................................................................................................................................... 126
Tableaux (Array) .................................................................................................................................................. 126
Texte ......................................................................................................................................................................... 126
Bitmap ...................................................................................................................................................................... 127
Modification des valeurs ................................................................................................................................... 128
Assignation du flux .............................................................................................................................................. 128
A propos des inlets/outlets .............................................................................................................................. 129
Les flux de données ............................................................................................................................................. 129
Exemples de représentation flux ................................................................................................................... 130
38. Annexes.................................................................................................................................................. 131
39. Raccourcis ............................................................................................................................................. 132

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 6


1. Introduction

Bienvenue dans le manuel utilisateur d'Usine Hollyhock II.


Usine Hollyhock II est un logiciel unique introduisant plusieurs concepts révolutionnaires
que vous découvrirez au long de ce manuel. Même si vous êtes à l'aise avec les anciennes
versions d'Usine, nous vous conseillons de le lire avec attention.
La première chose à comprendre est qu'Usine est dédiée au Live et aux installations en temps
réel. Ce n'est pas un Daw traditionnel, car il possède une approche très spécifique. De plus
son environnement est modulaire, ce qui signifie que, même si vous pouvez trouver de
nombreux exemples prêts à l’emploi, le but principal est de créer et adapter votre Live set
afin qu'il corresponde exactement à vos besoins.
Olivier Sens & l'équipe de Sensomusic

Note: Hollyhock est régulièrement mis à jour, des couleurs et quelques détails pourraient
différer entre ce manuel et votre version. De la même manière certains termes restés en
langue anglaise, notamment sur les captures d’écran, seront progressivement traduits.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 7


Conventions utilisées dans ce manuel

Ce manuel utilise des styles typographiques pour guider l'utilisateur et pour souligner les
concepts clés, termes ou actions.

Indique une Action comme le Double-Clic, ou le Glisser et déposer.

Indique un terme clé ou un concept comme les Patch, Rack, ou Workspace.

L’Italique indique un terme anglais ou spécifique ou le chemin d’un fichier comme


Library/Audio FX.

INDIQUE UN RACCOURCI CLAVIER COMME [CTRL/CMD +S]

Les Icônes comme cet engrenage guide l'utilisateur pour localiser l'icône similaire sur
l'interface d’Usine. En général, cela indique une action concernant cette icône, et / ou fournit
une description de sa fonction.

Les llustrations ou screenshots comme celui ci-dessous guide l'utilisateur pour effectuer une
action .

Ceci indique une note liée, ou un sous-sujet permettant de fournir une description
supplémentaire ou un conseil.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 8


2. Installation

Usine est une "application portable". Cela signifie qu'il n'y a pas de procédure d'installation. Il
suffit de décompresser le fichier téléchargé et de jouer. Plusieurs versions d'Usine peuvent
être installées sur le même ordinateur, par exemple avec des configurations différentes.

Windows: décompresser le fichier téléchargé et exécuter Usine.exe

MacOSX: décompresser le fichier téléchargé (évitez les applications tierces, préférez le


système par défaut de MacOSX) et double-cliquez sur le fichier extrait (*.app)

*Certains utilisateurs de MAC rapportent ce type de messages:


"Usine.app ne peut pas être ouvert car il est provient d'un développeur non identifié"
Ne vous inquiétez pas cela vient de Gatekeeper, pas d’Usine. Gatekeeper est une nouvelle
fonctionnalité depuis OS X Mountain Lion, voici comment résoudre ceci:
1. Dans le Finder, Utilisez CTRL+-Clic ou un clic droit sur l'icône de l'application.
2. Sélectionnez Ouvrir dans le haut du menu qui apparaît.
3. Cliquez sur Ouvrir dans la boîte de dialogue. Si vous y êtes invité, entrez votre nom
d'administrateur et mot de passe.

Activez votre copie


Vous devez être connecté à Internet pour activer Usine, donc il est préférable de désactiver
temporairement toutes les protections comme les logiciels anti-virus et les logiciels de pare-
feu. Cette activation n’est nécessaire qu'une seule fois.

Vous pouvez activer Usine de deux manières


différentes dans le panneau de setup / onglet à
propos

Cliquez sur cette icone de la barre de menu


principal pour ouvrir le panneau de setup.

Si vous êtes inscrit sur le forum il vous suffit de saisir


votre identifiant, votre mot de passe (n’oubliez pas de
presser la touche Entrée de votre clavier après chacun
d’eux) et de cliquer sur le bouton d'activation (1).
Ou bien, si vous avez reçu une clé d'activation, entrez
la clé d'activation et cliquez sur la touche d'activation
(2).

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 9


Mise à jour

Pour mettre à jour vos paramètres depuis une version précédente, ouvrez le Panneau de
setup / Onglet global et cliquez sur le bouton d'importation, choisir le chemin d'accès du
dossier précédent d’Usine (PC) ou le fichier .app précédent (Mac). A l’invitation, redémarrez
Usine.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 10


3. Configuration

Langage
Une des premières choses que vous pouvez faire est de sélectionner la langue principale à
utiliser lors de l’ouverture d’Usine.

Vous pourrez également choisir la langue par la suite dans la zone de liste déroulante du
panneau de setup /onglet global

Cliquez sur cet icône pour ouvrir le panneau de setup et sélectionnez l’onglet global. Cliquez
sur la liste déroulante pour changer le langage.

Vous devrez redémarrer Usine pour appliquer ce choix.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 11


Sélectionnez votre carte son
Une fois le panneau de setup ouvert, vous pouvez également configurer votre matériel,
carte son et contrôleurs MIDI. Choisissez l'onglet audio et sélectionnez votre carte son dans la
liste déroulante. Assurez-vous que vos entrées / sorties soit correctement activées (cliquez
sur le bouton radio si nécessaire):

Activez vos périphériques MIDI


Maintenant, vous pouvez activer les contrôleurs MIDI si vous en avez. Cliquez sur l'onglet
MIDI et sur chaque appareil que vous souhaitez activer.
(Si vous avez oublié de relier vos périphériques MIDI, il n’est pas nécessaire de redémarrer
Usine, connectez-les et utilisez le bouton rescan devices). Ici le contrôleur Akai LPD8 est
activé en entrée:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 12


4. La page de démarrage

Ceci est la première page que vous verrez en lançant Usine

Les icones
1 Page de démarrage: Permet de naviguer entre la page principale de travail (appelée
workspace) et cette page de démarrage.
2 Navigateur : Ouvre le navigateur d’Usine pour choisir un workspace.
3 Aide : Ouvre le navigateur web pour afficher de l’aide à propos de cette page.
4 Configuration : Ouvre le panneau de setup pour gérer les réglages audio/Midi
(comme nous le verrons dans le prochain chapitre)
5 Quitter : Quitte Usine.

Les boutons d’accès rapide

1 Cliquez pour créer un nouveau workspace vide.


2 Cliquez ici pour ouvrir un workspace précédemment enregistré.
3 Cliquez ici pour ouvrir votre navigateur Web et visiter notre forum de discussion.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 13


Les templates

Cette colonne contient des templates qui sont des fichiers type d’exemple de workspaces.
Vous pourrez facilement créer vos propres templates par la suite en les enregistrant dans le
dossier Usine / Ressources / Templates / défaut / workspaces /

Les fichiers Récents

Cette colonne n’apparait pas si vous lancez Usine pour la première fois. Autrement, elle
contiendra la liste de vos derniers workspaces créés ou utilisés.

Une fois cette liste créée, cette icône vous permettra de la remettre à zéro si nécessaire.

Les fichiers Démos


Cette colonne contient quelques workspaces de démonstration prêts à être utilisés avec
lesquelles vous pourrez explorer les possibilités d’Usine. Cliquez sur l’un d’eux pour l’ouvrir.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 14


5. Comment obtenir de l’aide dans Usine
L’icône d’aide

Si besoin, sachez que tous les objets dans Usine, possèdent leur propre icône d’aide (dans leur
panneau de propriétés et leur menu contextuel) .Celle ci ouvrira une page wiki dans votre
explorateur web.

Le panneau d’aide

Le panneau d’aide intégré, s’il est activé dans le setup /global, peut aussi fournir une
première aide rapide au survol de la souris. Ici l’icône de la poubelle.

Le Forum

Bien sûr, notre forum est un bon endroit pour poser toutes sortes de questions et partager
vos expériences avec la communauté des utilisateurs.
Celui-ci est directement accessible à partir de la start page avec cette icône :

Vous trouverez également des infos complémentaires dans le manuel en ligne, regroupant
certaines pages accessibles depuis Usine ainsi que d’autres sur des concepts plus généraux.

L’adresse mail contact@sensomusic.com (à réservez de préférence aux problèmes liés à


votre licence, aux accès aux forums, formations etc.) est également disponible

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 15


6. Qu'est-ce qu'un workspace ?
Sur la page de démarrage, cliquez sur cette image pour ouvrir le workspace appelé 13. Rack
example

Vous obtiendrez un workspace similaire à celui ci

Maintenant, nous allons voir dans le chapitre suivant comment ce workspace peut nous
aider à vous présenter l'environnement d’Usine Hollyhock.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 16


Un workspace se réfère à l'environnement global, en d'autres termes la fenêtre principale où
vous organiser votre travail. Vous décidez quels panneaux sont visibles, et puis vous ajoutez
des sons, des effets avec des racks et des patches.

Présentation

1 Menu principal: Cette série d’icônes est utilisée pour afficher plusieurs panneaux,
comme le navigateur et aussi pour activer des fonctions comme l’apprentissage MIDI
/ OSC, l'enregistrement de l'automation et plus.
2 Panneau master: Ce panneau contient le switch principal ON / OFF (moteur audio et
moteur de calcul) le volume principal et plusieurs indicateurs utiles.
3 Panneau Synchronisation: Ce panneau vous permet de gérer le tempo principal pour
les séquenceurs MIDI, Piano Roll, la grille et tous les objets synchronisés dans Usine et
les réglages SMPTE.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 17


4 Menu secondaire : Les icones de ce menu permettent d’ouvrir des panneaux
supplémentaires comme le Mixeur, le Direct to disk et l’important panneau des
devices qui affiche vos périphériques audio et MIDI activés.
5 Menu contextuel: Ce menu sera différent en fonction de l'objet sélectionné et
affichera plusieurs commandes (ouvrir, enregistrer par exemple) spécifiques à l'objet
sélectionné.
6 Rack: Les Racks vous permettent de créer vos flux Audio, MIDI, DMX, et vidéo. Vous
pouvez y ajouter des entrées (externes ou internes), ajouter des sons, patches d’effets
créer des courbes d'automation et enfin vos sorties audio / MIDI.
7 Entrée de Rack : zone d’entrée du rack, par exemple un microphone, ou une device
MIDI.
8 Sortie de Rack : Zone de sortie du rack, généralement la sortie de votre carte son ou
une device MIDI.
9 Patch: Le patch pourrait être définit comme un ensemble multifonction. Par exemple,
il peut produire ou transformer un son, envoyer des messages MIDI, des commandes
DMX ou à peu près tout ce que vous pouvez imaginer.
10 Courbe d’automation: Voici un exemple simple d'une courbe d'automation que vous
pourrez créer et éditer pour tous les éléments visibles.
11 Panneau d’aide Ce panneau est un panneau contextuel, affichant un court texte d'aide
sur l'objet sélectionné.
12 Palette de couleur: Un moyen rapide pour changer la couleur d'un objet.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 18


7. Premier workspace avec un sampleur

Voici un premier exercice pour découvrir l’environnement d’Usine.


Si besoin, retourner à la page de démarrage

Et créer un nouveau workspace vide en cliquant sur cette icone.

Une fois le workspace créé, ouvrez le navigateur et choisissez un fichier dans l'onglet sons.

Utilisez cette icône pour ouvrir le navigateur


Ici, nous avons choisit le son nommé femal piece du dossier various/Voice. Glissez et déposez
le directement sur le patch vide :

Une fenêtre de type pop up apparaît alors contenant plusieurs templates, pour ce premier
workspace, nous utiliserons le normal sampler, le plus simple dans Usine.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 19


Vous devriez obtenir quelque chose comme ceci:

Si nécessaire, démarrez le moteur audio principal en utilisant la [BARRE ESPACE] de votre


clavier ou avec le switch ON / OFF principal du panneau master:

Aperçu rapide des commandes pour ce patch

Lecture

Pause (le mode loop et auto restart doivent être désactivés).

Mode loop.

Lecture en mode reverse.

Ouvre la liste des fichiers sons pour ce sampler (Ici, nous n’ avons qu'un seul son, mais
vous pouvez faire glisser d'autres sons directement sur la forme d'onde, pour créer cette liste,
comme nous le verrons ci-dessous.)

Boutons de navigation pour la liste de sons.

Verrouille la zone d’affichage du son pour empêcher toutes modifications.

Fader de Gain : Volume appliqué à la sortie

Fader de pitch : Valeur de transposition de la hauteur (en demi-


tons).

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 20


Comment changer les modes de synchronisation

Sur l'en-tête du patch sampleur, cette icône ouvrira une fenêtre de paramètres.

Nous n’allons pas détailler chaque paramètre pour l’instant, mais vous pouvez d’ors et déjà
découvrir les options de synchronisation pour ce sampler. Cliquez sur la liste déroulante
nommée loop mode pour tester un mode de synchronisation différent.

Voici les différents modes de synchronisation que vous pouvez utiliser:


Loop mode:

 Loop: le son est lu en boucle.


 Cycle: le son est lu à chaque début de cycle.
 Bar: le son est lu à chaque début de mesure.
 Beat: le son est lu à chaque temps.
 Eighth note: le son est lu à chaque huitième de note.
 Sixteenth note: le son est lu à chaque seizième de note.
 2/4/6/8/10/12/14/16 bars: le son est lu toute les 2/4/6/8/10/12/14/16 mesure.
 Loop on bar: le son est joué entièrement comme en mode boucle, puis, à la fin, redémarre
au début de la mesure suivante.
 Loop on beat: le son est joué entièrement comme en mode boucle, puis, à la fin, redémarre
au début du temps suivant.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 21


Créer une première liste de fichiers sons
Si vous voulez changer le fichier son utilisé, vous pouvez recréer un nouveau patch de la
même façon, mais vous pouvez également en ajouter un nouveau dans la liste de ce sampleur.
Pour ce faire, il suffit de glisser et déposer un nouveau son directement sur la forme d'onde:

Ensuite, vous pouvez utiliser cette icône pour ouvrir cette liste de sons

Dans cette fenêtre,, vous trouverez plusieurs commandes pour ajouter, supprimer, renommer
vos sons et aussi sauver une liste pour la recharger facilement dans un autre workspace.

Sur le patch du sampleur, vous pouvez également utiliser ces icônes (précédent et
suivant) pour naviguer dans cette liste:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 22


Ajouter un patch d’effet audio
Nous pouvons maintenant ajouter notre premier patch d'effet audio. Une fois de plus la
méthode glisser-déposer sera utilisée.

Ouvrez le navigateur avec cette icône (ou le raccourci [CTRL/CMD+B]) et dans le


dossier library/audio fx/delay, choisissez le patch nommé simple delay et glissez et déposez le
en dessous du patch sampler.

Un nouveau patch vide sera créé et une fenêtre pop-up apparaît. Ici, nous choisissons ouvrir
patch.

Le nouveau patch de délai est


automatiquement créé en dessous de
notre sampler. Vous pouvez maintenant
jouer avec les différents paramètres et
tester différents réglages.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 23


Comme la plupart des patches de la bibliothèque, ce patch a plusieurs presets préenregistrés
pour découvrir rapidement ses possibilités.

Sur l'en-tête de ce patch, cliquez sur cette icône pour afficher le panneau de setup presets

Une fois ouvert, vous pouvez utiliser les icônes de navigation pour tester diffèrent presets.

Créer des courbes d’automations


Pour animer ce rack nous allons utiliser deux façons différentes méthodes pour ajouter des
courbes d’automations, la première directement sur la forme d'onde du sampleur, la seconde
sur le patch de délai.

Les courbes d’automations du sampleur

Le sampleur fournit cinq courbes internes. Cliquez sur la forme d’onde, son menu contextuel
affiche alors 5 commandes pour ces courbes:

Par exemple, cliquez sur pan pour afficher la courbe de panoramique sur la forme d’onde:

Double-cliquez sur la ligne pour ajouter un Cliquez et déplacer chaque point pour créer

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 24


point. (Un autre double-clic pour le une courbe de panoramique intéressante.
supprimer)

Enregistrer une courbe d’automation

Une deuxième façon de créer des courbes d’automation dans Usine est d'utiliser
l'enregistrement de mouvement. Nous allons le tester sur le patch de délai.

Cliquez sur cette icône du menu principal,

Il deviendra rouge.

à présent tournez doucement le knob dry/wet de 0 vers 1

Cliquez à nouveau pour stopper l’enregistrement


Une courbe est créée, semblable à celle ci:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 25


Vous pouvez modifier cette nouvelle courbe de la même manière que nous
avons modifié la courbe de panoramique du sampleur (double-clics pour créer
ou supprimer de nouveaux points, cliquer et déplacer pour changer sa position)

Voici l'occasion de découvrir le panneau des propriétés.


Chaque objet, panneau dispose de paramètres que vous pouvez modifier avec ce panneau
des propriétés.. Utilisez un clic droit sur un objet ou un panneau pour l’ouvrir.
Voici un exemple avec les courbes d'automation dry/wet. Après un clic droit sur ce knob, vous
verrez l'option de synchronisation et d'autres paramètres que nous découvrirons plus
tard.

Ajoutez un patch d’effet sur un deuxième rack


Dans Usine, vous pouvez facilement router un rack dans un autre. Cela peut être utile pour
avoir un effet indépendant ou pour router plusieurs racks dans le même patch (pour créer
un rack de type master par exemple). Voici un exemple simple pour ajouter un effet de
réverbération à ce premier workspace

Utilisez ce raccourci [CTRL/CMD+T] pour créer un nouveau rack ou cliquez sur un espace
vide du workspace et choisissez nouveau rack audio dans son menu contextuel

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 26


Une fois le nouveau rack crée, ouvrez le navigateur avec cette icône :

à partir du dossier library/audio FX/reverb/ glissez et déposez le patch nommé reverb :

Pour une meilleure visualisation de notre workspace nous pouvons changer la couleur de
chaque rack, cliquez sur son en-tête ou dans un endroit vide pour le sélectionner, puis cliquez
sur une couleur de la palette.

Une fois les 2 racks colorisés, nous pouvons à présent router le premier dans l’entrée du
second. Cliquez sur l’en-tête du rack 1 et glissez déposez le sur l’entrée du rack 2

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 27


Si besoin, démarrez le workspace en appuyant sur la [BARRRE ESPACE] de votre clavier
ou cliquez sur le switch ON/OFF du panneau master:

Vous pouvez voir le flux audio du rack 1dans les vumètres du rack 2

Pour une meilleure lisibilité, vous pouvez renommer ces racks en utilisant le raccourci
[ALT+CLIC] sur l’en-tête du rack

Utiliser la vue synthétique


Usine fournit également un outil pour visualiser le routing de votre workspace, appelée la
vue synthétique. Utilisez cette icône pour l’afficher :

Nous pouvons alors vérifier que


 Le Rack 1 et le rack 2 sont effectivement routé vers la sortie stéréo.
 Le Rack 1 est routé vers l’entrée du rack 2.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 28


Sauver ce premier workspace
Ce premier workspace est terminé; nous avons découvert plusieurs concepts d’Usine, il est
possible maintenant de sauver ce premier travail.
Cliquez quelque part dans une zone vide du workspace pour afficher son menu contextuel,
et utilisez le bouton sauver workspace; une fenêtre de requête s’ouvre et vous permet de
sélectionner un nom et un répertoire de sauvegarde.

Une bonne idée serait de créer un répertoire personnel spécifique pour sauvegarder tous vos
patches et workspaces. Une fois cela fait, vous pouvez l'ajouter dans vos préférences dans le
setup .

Ouvrez le setup avec cette icône et sélectionnez l’onglet global

Ajoutez le chemin de ce répertoire pour définir ainsi votre bibliothèque personnelle :

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 29


Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 30
8. Description de l’interface
Avec la création de votre premier workspace vous avez découvert quelques-uns des
concepts et des parties de l'interface d’Usine, ce chapitre vous donne des descriptions plus
détaillées pour chacun d'eux.

La barre de menu principale

Page de démarrage: Pour naviguer entre vos workspaces et la page de démarrage:.

Navigateur: Ouvre la fenêtre du navigateur pour afficher tout type reconnu de


fichiers, afin de les utiliser.

Grille : affiche la grille, le séquenceur principal.

IB: Bascule en mode IB (Interface Builder) pour afficher votre interface personnalisée

Afficher/masque le menu : Affiche / Masque le menu contextuel et le panneau


d'aide.

Panneau de propriétés: Pour éditer les propriétés principales, graphique ou de


télécommande de l’objet sélectionné.

Vue synthétique: Donne un aperçu du routing de vos racks.

Cache tous les menus ouverts comme le navigateur, le panneau de propriétés si ceux
ci sont ouverts.

Apprentissage MIDI/Clavier/OSC.

Enregistrement d’automation: Active ce mode pour créer des courbes d’automations


pour les objets comme les knobs, faders et autres.

Verrou : Verrouille/déverrouille les objets pour changer leur taille et position.

Réinitialise le zoom pour tous les panneaux.

Zoom: Zoom+/- sur l’objet sélectionné.

Setup: Affiche le setup pour ajuster les réglages comme le choix de carte son, de
périphériques MIDI, les dossiers personnels, ceux des Plug-ins, etc.

Poubelle : Glissez ici les devices/patches, racks ou éléments de la librairie que vous
désirez effacer.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 31


Le panneau master
A coté du switch ON/OFF principal et du fader de volume général voici les commandes
contenues dans ce panneau master

1 Switch ON/OFF principal du moteur d’Usine (Audio et calcul)


2 Sélecteur de Workspace (principal /additionnel comme nous le verrons plus tard).
3 Indicateur d’utilisation CPU.
4 Bouton Panic pour envoyer un message all note OFF aux plug-ins et sorties MIDI.
5 Bouton Update pour forcer les knobs et faders Midi motorisés à se mettre à jour.
6 Indicateurs Solo des racks.
7 Vumètres pour toutes les entrées /sorties (MIDI/OSC and Audio).
8 Fader de volume général.

Les vumètres audio et MIDI

Le panneau master possède des vumètres audio et MIDI, ce qui vous permettra de surveiller
l’activité et la bonne marche de vos périphériques. Ces vumètres sont directement liés au
choix fait dans le panneau de setup.

Ici nous avons 2 entrées et 2 sorties d’activées dans le


panneau setup onglet audio. Notre panneau master
affichera donc 2 vumètres en entrée et 2 en sortie.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 32


Si nous activons 2 entrées supplémentaires sur notre carte son, cela se reflètera
automatiquement sur notre panneau master:

Ici avec 4 vumètres en entrées.

Une vue zoomée

Bien sur ce système est également disponible pour les périphériques MIDI. Ici deux sont
activés en entrées et un en sortie:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 33


Le panneau de synchronisation principal
Voici le panneau de synchronisation principal où vous pouvez choisir votre tempo et les
réglages SMPTE, séquenceurs MIDI, Piano Roll, la grille et tous les objets synchronisés dans
Usine.

1 Switch ON/OFF. active la synchronisation.


2 Position courante dans le cycle (haut) et dans la mesure (bas).
3 Fader global de tempo.
4 Bouton pour redémarrer la synchronisation depuis le départ du cycle.
5 Bouton Tap : Cliquez plusieurs fois entrer un tempo (tap tempo).
6 Divise ou multiplie de tempo x2.
7 Position SMPTE courante.
8 Time code SMPTE ON/OFF.
9 Bouton pour redémarrer le moteur SMPTE.

Le menu secondaire
Les icones de ce menu permettent d’ouvrir d’autres panneaux supplémentaires comme le
Mixeur, le Direct to disk et l’important panneau des devices qui affiche vos périphériques
audio et MIDI activés.

Panneau de devices pour utiliser les devices concrètement dans votre


workspace.

Boite à outils pour afficher un objet ou patch dans une fenêtre séparée.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 34


Panneau Trace pour afficher divers messages externe ou interne à Usine comme les
messages de MIDI/ réseau.

Mixer: affiche un mixeur personnalisé.

Playlist: pour organiser plusieurs workspaces en une Playlist.

Panneau de Chat: pour parler avec d’autres utilisateurs connectés.

Direct to disk: enregistre vos performances et concerts directement sur le disque dur
de votre ordinateur.

Le menu contextuel
Par définition, ce menu sera différent selon l'objet sélectionné. Ici, un patch est sélectionné:

Vous pouvez d'abord trouver des raccourcis vers les onglets du panneau de propriétés avec
ces petites icônes.
Dans l’ordre: propriétés, design, taille, réseau, remote (télécommande) et l’icône d’aide.

Vous trouverez également des commandes classiques comme supprimer, ouvrir, enregistrer,
enregistrer sous, etc.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 35


Définition d’un rack audio
Le concept de rack audio est très similaire au concept de pédales d'effet pour un guitariste ou
aux racks d’effets en studio professionnel où vous pouvez router plusieurs effets. Une entrée
audio (micro ou un instrument) (1). Certains effets (2) et une sortie audio (3).
Dans Usine, vous trouverez le même concept: par exemple, Une entrée Audio (ou MIDI) (1),
des enregistreurs, sampleurs, effets (2) et une sortie audio (or MIDI) (3):

1) Source Comme nous le verrons


plus tard, vous pouvez
glissez et déposez
plusieurs devices
(audio ou MIDI) sur les
entrées et sorties d’un
rack.

2) FX Racks

3) Sorties

Les entrées et sorties de rack

Entrée de Rack: Vous pouvez glisser et Sortie de Rack: Fonctionne de la même


déposer tous les périphériques à partir du manière. Ici, une sortie audio stéréo et le
panneau de devices sur l'entrée d'un même contrôleur MIDI, par exemple pour
rack. Ici une entrée audio stéréo et un obtenir un retour (MIDI feedback).

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 36


contrôleur MIDI. Vous verrez un vumètre
bleu lors de l'utilisation de ce contrôleur.

Définition d’un patch


Un patch est comme un kit de construction où vous utilisez des modules (la plus petite
partie dans la hiérarchie Usine) et les connecter avec des câbles virtuels. Nous pouvons créer
certains patches sampleurs; créer des effets classiques ou inhabituels et plus. Tous les objets
de contrôle (knobs, faders, buttons, etc.) sont visibles sur leur control panel (panneaux de
control).
Donc un patch est toujours constitué de sa structure (1) et de sa partie visible appelée
control panel (panneau de contrôle).

(1) Un patch filtre simple constitué d’un module filtre (2) La partie visible (control
et d’un module knob ainsi qu’une entrée et sortie audio panel) qui contient le design du
filtre et le knob .

La fenêtre d’édition de patch

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 37


Nous verrons plus tard comment créer des patches, mais pour un premier aperçu, vous
pouvez double-cliquer sur le control panel (panneau de contrôle) pour voir sa structure et
ouvrir la fenêtre d’édition de patch, Ici le patch Panner 2 2 pro:

Le panneau d’aide
Le panneau d’aide est un panneau contextuel, affichant un court texte d'aide sur l'objet
sélectionné. Voici un exemple simple avec l'entrée d’un rack sélectionné:

Une fois que vous serez habitué à Usine,


vous pouvez masquer ce panneau dans
l'onglet de configuration globale.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 38


9. Aperçu des templates de sampleur
Lorsque vous déposez un son sur un workspace, rack, ou patch, Usine vous propose un
choix de lecteurs possibles par l’intermédiaire d’un menu déroulant :

Nous allons voir les différentes caractéristiques des lecteurs proposés.

Le sampleur normal

Le sampleur normal fournit une gamme d'outils de synchronisation avec aussi les paramètres
habituels tels que la hauteur, le contrôle du gain, et l'inversion. Ainsi, il peut être utilisé pour
de nombreuses situations où vous avez besoin de déclencher des boucles ou sons avec des
options de quantification.

Le sampleur granulaire

Le sampleur granulaire offre les mêmes fonctionnalités que le sampleur normal, mais avec
l'ajout d'un moteur granulaire puissant. Les options de grains permettent la modification de
la durée et de la taille des grains, la synchronisation de la vitesse.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 39


Le moteur granulaire permet de modifier la vitesse de lecture du son sans affecter sa hauteur.
Il peut être utilisé par exemple, pour adapter une boucle de batterie à un rythme différent
tout en maintenant la hauteur originale des éléments de percussion. Mais peut aussi être
utilisé pour créer des sons vraiment particulier, type drones et plus.

Pour les boucles rythmiques, le sampleur granulaire est le plus efficace pour des
modifications entre 80% et 150% du tempo original.

Les paramètres communs entre le sampleur normal et le


granulaire
Ces 2 templates de sampleurs ont une fenêtre pop up de réglages en commun, en voici une
description.
Utilisez cette icône dans l’en-tête des patches pour ouvrir cette fenêtre.

Play button mode

 Play-replay: Le premier clic joue le fichier son (une fois), le second redémarre la lecture.
 Play-stop: Le premier clic joue le fichier son (une fois), le second stoppe la lecture.

On activation

 Do nothing: Quand le patch activé rien n’est fait de particulier, il commence la lecture si il
est en mode loop.
 Play once: Quand le patch activé le fichier son est joué une seule fois.

At the end

 Do nothing: Quand le fichier son atteint sa fin, il s’arrête.


 Next grid line: Quand le fichier son atteint sa fin, la grille passe à la section suivante.

Mode

 Single: Un seul fichier est joué.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 40


 Next: Le fichier son est joué une fois et passe ensuite au fichier suivant dans la liste.
 Previous: Le fichier son est joué une fois et passe ensuite au fichier précédent dans la liste.
 Random: Joue les fichiers sons de la liste dans un ordre aléatoire.

Auto restart: Repositionne la tête de lecture du fichier son au début lorsque le moteur audio
principale d’Usine ou le patch est activé.
Audio thru: Niveau Audio entrant réinjecté à la sortie

Le sampleur Midi

Le sampleur MIDI peut être utilisé avec des messages MIDI entrant. Le son joué s’adaptant
ainsi à la note MIDI. Vous pouvez aussi créer plusieurs couches de sons répondant en
fonction de la vélocité (sur le plan horizontal) de la note ou créer un kit complet de batterie
par exemple (sur le plan vertical).
Ce sampler est bien évidement également compatible avec tous les modules MIDI comme les
Sequenced Step MIDI, Random MIDI, le Piano Roll.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 41


Le sampleur « Joggle »

Avec ce sampleur, vous utilisez un seul fader pour interagir sur la vitesse et la direction du
fichier son. Utile pour agir en douceur sur ces 2 paramètres.

Le sampleur Cross fade loop

Le sampleur cross fade propose deux marqueurs et sera utile pour créer une boucle sans
heurt d'une partie d'un fichier audio entre ces deux marqueurs.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 42


10. A propos des devices

Présentation
Le mot device est généralement traduit par périphérique, nous comprendrons donc aisément
qu’une device audio dans Usine correspond à notre carte son, toutefois cette notion est plus
avancée que cela.
Pour l’instant dans notre workspace d’exemple, nous n’avons utilisé qu’une simple sortie
audio stéréo et dans ce cas, le rapprochement est simple avec la sortie physique de notre
carte son. Dans l’exemple qui suit nous allons détailler une configuration ou plusieurs entrées
d’une même carte son seront utilisées.

Les devices sont des patches


La première chose à comprendre est que les devices dans Usine sont également des patches
et peuvent être éditées, modifiées, sauvées comme tous les autres patches. Pour illustrer ce
concept, ouvrez le panneau de devices avec cette icône:

Double-cliquez sur notre entrée audio dans le panneau de devices, ceci ouvrira le patch
correspondant et nous permettra de confirmer que notre entrée correspond bien au 2
premières entrées physique de notre carte son

Comment créer une device Mono


En situation Live, nous avons souvent besoin des devices mono pour une entrée micro ou
instrument. Voici un premier exemple. Sélectionnez le panneau des devices et cliquez sur
ajouter audio in dans son menu contextuel:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 43


Une nouvelle device in est créé avec un nom incrémenté.

Double cliquez dessus pour ouvrir sa fenêtre d’édition de patch. Par défaut, une device stéréo
a été créée. Sélectionnez un des modules Audio to Usine, ici le audio 2 et effacez le :

Nous avons maintenant une device mono utilisant la première entrée de notre carte son.
Vous pouvez renommer cette device avec un [ALT+CLICK] directement sur la device, ici
nous l’appelons AUDIO in Mono 1:

Utiliser une device audio in dans un rack


Pour illustrer cet exercice, nous pouvons créer un rack simple pour tester cette device.
Faites glisser le patch appelé PAN 1-2 sur le patch vide d'un nouveau rack audio

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 44


Nous pouvons ajouter un deuxième patch d’effet en-dessous, ici le patch reverb:

Ouvrez maintenant le panneau des devices avec cette icône et faites glisser votre
nouvelle device mono sur le panneau d'entrée du rack:

Nous avons à présent un exemple complet


de rack utilisant:
1 Une device audio in mono
2 Des patches d’effets en séries
3 Une device audio out stéréo

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 45


Utiliser une device MIDI avec le template MIDI Sampler
Premièrement activez une device MIDI dans le panneau de setup/onglet MIDI

Déposez cette device MIDI directement sur l’entrée du rack

Glissez un son sur le premier patch de votre rack, ici le fichier son FB19.wav à partir du
navigateur/sounds/Various/Leap/

Dans la fenêtre pop up sélectionnez le sampleur Midi:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 46


Si vous jouez ce son avec votre clavier MIDI, vous pourrez voir trois indicateurs:
1 Une led MIDI dans le panneau master qui nous confirme que la device MIDI envoie
bien des informations.
2 Une seconde led dans le rack confirme que ce flux MIDI entre bien dans celui ci.
3 Et en fin de chaine, les vumètres audio sortant vers la device de la carte son.

Depuis le début de ce manuel, nous utilisons le navigateur d’Usine pour ajouter des
fichiers sons dans nos workspaces mais vous pouvez également utiliser directement vos
dossiers personnels (ou le Finder pour les utilisateurs Mac) pour faire glisser un nouveau
fichier son à l'un des sampleurs (ou sur une place vide pour créer un nouveau patch ou
rack)

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 47


11. Le Patch
Dans Usine, vous pouvez créer des patches ou modifier un des patches de la bibliothèque.

Construire un patch de délai


Tout d'abord, cliquez sur une zone vide de notre workspace et utiliser le bouton nouveau
audio rack dans le menu contextuel pour ajouter un nouveau rack; vous pouvez également
utiliser le raccourci [CTRL/CMD+T].

D'abord, nous ajoutons un son, par exemple, un son de type batterie, ici le fichier Tombend à
partir du dossier de kit Batterie / Aonghus. Nous répétons ici la même procédure que nous
avons utilisé dans un chapitre précédent: un simple glisser-déposer depuis la bibliothèque et
nous choisissons le sampleur normal.
Une fois cela fait, sélectionner le rack pour afficher son menu contextuel et cliquez sur
ajouter nouveau patch

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 48


Puis, double-cliquez sur ce nouveau patch vide pour ouvrir sa fenêtre d’édition:

Maintenant, dans le navigateur ouvrez l'onglet modules, accédez à All modules/Audio/Delays.


Ensuite, faites glisser et déposer le module delay audio sur la fenêtre de l'éditeur de patch. Une
fenêtre pop-up apparaîtra et vous pourrez choisir le nombre de canaux audio (entrées /
sorties), ici nous choisissons stéréo:

Une fois le module créé, nous verrons plusieurs entrées / sorties, nous les appelons aussi
inlets/outlets.. Si nous survolons l'une d'elle nous verrons le type de connexions s’afficher,
par exemple ici sur les sorties audio.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 49


Cliquez sur cet outlet nommé out 1 et déplacez la souris pour créer un câble, un menu pop-up
apparaît, choisissez la sortie audio

Un nouveau module a été


créé.

Faites de même pour la deuxième sortie et pour les deux entrées. En utilisant la même
méthode, choisissez un knob pour l’inlet delay et un fader horizontal pour le paramètre
feedback:

Retour au control panel, nous pouvons voir notre knob et notre fader. Vous pouvez
maintenant lancer le sampleur et tester votre nouveau patch de délai en expérimentant des
valeurs différentes.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 50


Ajouter un module random

Pour "animer" cet effet, nous pouvons ajouter quelques valeurs aléatoires au paramètre de
feedback. Créer un nouveau câble à partir de l’inlet d’entrée du fader et choisissez le module
Random data (données aléatoires):

Pour avoir un résultat plus intéressant, sélectionnez ce nouveau module pour afficher son
panneau de propriétés et expérimenter avec sa valeur de synchronisation .Ici, nous
choisissons la mesure (bar):

Vous pouvez bien sûr enregistrer ce patch dans votre bibliothèque personnelle, en utilisant
les commandes enregistrer et enregistrer sous de son menu contextuel

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 51


En parlant de ce menu contextuel, vous remarquerez également deux commandes
plus spécifiques que nous pouvons expliquer ici:
Reload (Recharger) peut être utile lorsque vous avez fait quelques modifications et que vous
voulez revenir à l'état initial d'un patch précédemment sauvé.
Export: Utile, par exemple, pour partager un patch avec quelqu'un d'autre. Cette commande
d'exportation va créer le patch avec tous les fichiers sons inclus et sauvegardés dans un
dossier distinct.

Les exemples d’aide dans les patches

Dans le panneau de propriétés de plusieurs objets, dont les patches vous pourrez voir ces
boutons bleus, en cliquant dessus vous ouvrirez le patch d’exemple correspondant, qui vous
permettra de découvrir d’autres facettes du patching:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 52


12. Quelque détails à propos des modules

Le panneau de propriétés des modules


Le panneau de propriété sera différent pour chaque module, mais voici une sélection de
paramètres communs que vous allez utiliser régulièrement.

Le paramètre de visibilité

L'option emplacement (où) vous permet de décider où un objet sera visible dans votre
workspace, Voici un knob du patch de réverbération, par défaut sa visibilité a été définie au
control panel. Ici, nous décidons de changer pour l’option toolbox (boîte à outils), de cette
façon, même si le patch est réduit au minimum, ce paramètre wet est toujours visible dans la
boîte à outils, celle ci étant une fenêtre indépendante.

Utilisez cette icône du menu secondaire pour ouvrir la toolbox

Editer les valeurs minimales /maximales

Si vous avez besoin de fixer des valeurs minimales et maximales pour un module, vous
pouvez les modifier directement dans son panneau de propriétés

Symboles et précision

L’utilisation de symboles et le facteur de précision (à partir d’entier jusqu'à cinq décimales)


seront souvent utiles pour clarifier vos patches.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 53


Agrandir/réduire les modules
Comme nous l'avons vu auparavant , les patches sont fait de divers modules et de cables
pour les relier.
En général , un module contient un nombre limité d' entrées/sorties (inlets / outlets) .
Certains paramètres ne peuvent donc pas être connectés directement sur un module.

Par exemple un fader ressemblera à ceci par defaut , avec une seule entrée / sortie qui
correspond à la valeur du fader

Parfois, il peut être utile d'avoir un accès à tous les paramètres du fader , par exemple pour
changer sa couleur en temps réel . Cliquez alors sur le bouton de développement :

Maintenant, le module de fader affiche tous ses paramètres de sorte que vous pouvez
connecter tous les entrées / sorties que vous voulez pour creer des taches complexes (voire
absurdes), comme le changement de tempo ou la taille d'une boîte de liste .

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 54


Fatigué des grands modules sur votre patch ? Cliquez à nouveau sur le bouton de
développement pour reduire sa taille :

Seules les entrées ou sorties connectées resteront visibles.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 55


13. Concepts généraux

Utiliser la poubelle

Le menu principal fournit une poubelle sous forme d’icone, nous pouvons déposer par
exemple un patch, un rack, une device, voir même un élément du navigateur directement
sur cette icône pour le supprimer.

Un clic gauche sur cette icône de poubelle ouvrira sa fenêtre afin de restaurer son contenu si
besoin (à l’aide d’un simple glisser/déposer). Notez que nous y trouverons également les
anciennes versions de nos racks, patches et workspaces.

Une fois ouverte, nous avons également la possibilité de vider cette poubelle (1) et de choisir
sa contenance maximale (2).

La barre d’outils
Voici un aperçu des icônes que vous pouvez trouver dans l'en-tête des patches et de certains
modules, appelé la barre d'outils.

Développe/ réduit le patch

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 56


Affiche le preset panel, qui vous permet de charger ou de sauvegarder un ensemble de
paramètres. Pour enregistrer un preset, cliquez sur le bouton s, puis sur un numéro de
preset.

Ouvre une fenêtre Pop up pour ce patch, par exemple ici avec les réglages disponibles du
normal sampler:

On/off: active / désactive le patch. Ce patch sera plus sombre lorsqu'il sera éteint. Ce sera
également une méthode de bypass pour ce patch.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 57


Verrouille/déverrouille. Utile pour empêcher toute modification.

Autres concepts

Changer la couleur d’un objet

Pour changer la couleur d'un objet, sélectionnez-le (il sera entouré par une ligne grise) et
cliquez sur une couleur dans la palette rapide.

Renommer un objet

Utiliser le raccourci [ALT + CLICK] pour changer le titre d’un objet, patch ou rack. Ici le
nom d’un fader.

Editer une valeur (double clic)

Utilisez le double-clic sur un objet pour entrer une valeur précise.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 58


Remettre à zéro une valeur (ctrl +clic)

Le raccourci [CTRL/CMD+CLICK] remettra à zéro (ou par défaut) la valeur d’un objet. La
défaut pouvant être choisie dans le panneau de propriétés de l’objet

Utiliser le Zoom

Usine Hollyhock fournit plusieurs façons de zoomer l'interface ou un objet individuellement.

Utiliser la molette de la souris:


Cliquez sur l’en-tête d’un patch, ou rack et utilisez ensuite la molette de votre souris pour agrandir
ou réduire cet objet.

Zoom out (diminuer) Zoom in (agrandir)

L’icône de zoom : Cliquez sur l’en-tête d’un patch, rack et utiliser ce knob pour réduire ou
agrandir cet objet. Vous pouvez aussi créer un apprentissage MIDI sur ce knob.

L’icône de restauration dans le menu principal réinitialise le facteur de zoom à sa valeur par
défaut:

 Clic gauche= restaure le dernier panneau/objet sélectionné


 Double clic = restaure tous les panneaux/objets

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 59


14. Des outils pour l’organisation de vos workspaces
Lorsque vous avez plusieurs racks dans un workspace, il est intéressant d'organiser au
mieux votre travail. Voici quelques outils pour faciliter cette organisation.

Réduire plusieurs racks


Une des premières choses que vous pouvez faire pour une meilleure lisibilité de votre
workspace est de minimiser certains racks.

Vous pouvez utiliser cette icône sur chaque rack pour l’agrandir/ le minimiser
individuellement.

La deuxième méthode est d’utiliser les flèches haut/bas [UP/ DOWN ARROW] de votre
clavier. Cela va minimiser tous les racks à l’exception d’un et vous permettra de naviguer
entre eux.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 60


Changer l’ordre des racks
Vous pouvez également déplacer chaque rack avec un simple glisser-déposer. Sélectionnez le
rack et déposez le sur un autre pour prendre sa place.

Dupliquer un rack
Pour créer des variations ou créer un nouveau rack à partir d'un template, il peut être utile
de dupliquer tout un rack. Ceci peut être fait en un seul clic avec le bouton dupliquer dans le
menu contextuel du rack sélectionné. Le nouveau rack sera ajouté à la suite des racks
existants.

Dupliquer un patch
La meilleure façon de dupliquer un patch est de le glisser-déposer sur un autre rack en
maintenant la touche [CTRL] appuyée.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 61


Changer la position et la taille d’un objet
Comme nous nous concentrons sur la lisibilité de notre workspace, il peut être utile de
modifier la taille d'un objet pour le distinguer des autres ou lors de l’utilisation d’un écran
tactile
Déverrouiller le patch avec cette icone

Maintenant, tous les objets peuvent être déplacés et redimensionnés en utilisant leurs
poignées :

Sauver un workspace
Le workspace est le principal moyen de sauver votre travail
avec Usine. Voyons ce qui est enregistré dans ce fichier:

1) Tous les paramètres de la grille


2) Tous les patches et racks sont stockés dans un seul fichier
3) Les informations des entrées et sorties des rack (volumes,
panoramique, etc.)
4) Les informations de synchronisation (tempo, longueur de
mesure, etc.)

Lorsque vous enregistrez un workspace ou un patch, les anciennes versions sont


automatiquement stockées dans la corbeille. Ainsi, vous pouvez récupérer les anciennes
versions en cliquant sur l'icône de celle ci.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 62


Sauver un rack ou un patch
Parfois, il peut aussi être intéressant d'enregistrer un rack ou un patch que vous utilisez
régulièrement. Une fois sélectionné, cliquez sur leur bouton respectifs enregistrer ou
enregistrer sous dans leur menu contextuel :

Si vous souhaitez partager un patch ou un workspace avec quelqu'un d'autre, vous


pouvez également utiliser la commande d'exportation du menu contextuel.
Les fonctions d'exportation enregistre le workspace ou le patch normalement, mais exporte
également tous les fichiers son, les fichiers MIDI utilisés qu’il ajoute à un dossier
supplémentaire dans le même répertoire.
Maintenant, pour partager ce workspace ou ce patch (par exemple dans la bibliothèque des
add-ons), il suffit de créer une archive (zip) avec le dossier Audio, le dossier MIDI et tous les
patches créés.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 63


15. L’enregistrement Direct to Disk
Le Direct to disk vous permet d’enregistrer vos performances et concerts directement sur le
disque dur de votre ordinateur. Cette fonctionnalité transforme Usine en un enregistreur
audio puissant en temps réel.
L'enregistrement est fait dans un processus en arrière-plan et a un minimum d'impact (en
termes de charge de CPU) sur votre session en direct actuel.

Un Exemple simple
Pour cet exemple, nous utiliserons un workspace constitué de deux racks, le premier avec
une device audio mono en entrée, des patches d’effet et une sortie stéréo, le second est
composé uniquement d'un sampleur et de sa sortie stéréo.

Pour être en mesure de modifier confortablement notre mixage plus tard, nous voulons
enregistrer:
1) La device d'entrée audio mono seul (pour garder le signal audio brut sans FX).
2) Chaque rack dans des fichiers séparés pour un remix aisé.
3) La device de sortie stéréo principale en tant que fichier témoin de notre performance.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 64


D'abord, ouvrez l'onglet de configuration globale du panneau de setup et choisissez votre
dossier d'enregistrement par défaut dans la zone de dossiers personnels.

Si aucun dossier n’est choisi, le dossier d'enregistrement sera Usine / record out
(Windows) ou le bureau (Mac OSX)

Maintenant, cliquez sur l'icône direct to disk pour ouvrir son panneau :

Ouvrez le panneau des devices et faites glisser la device Mono sur le panneau de direct to
disk. Faites de même pour la device de sortie stéréo

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 65


Maintenant, faites également glisser les deux racks en dessous des devices audio

Vous pouvez démarrer votre workspace et cliquer sur le switch record du panneau de
direct to disk

Cliquez à nouveau sur ce switch pour arrêter l'enregistrement. Une fenêtre de requête
s’ouvrira afin de choisir le chemin et un nom pour votre fichier. Vous pouvez, bien sûr
annuler le processus dans la fenêtre de requête.
La date, l’heure et le nom des racks et devices sont automatiquement ajoutés au nom du
fichier:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 66


16. Utiliser des plug-ins (VST/AU)
Les plug-ins AU et VST sont des instruments ou effets virtuels qui peuvent être utiliser avec Usine
Hollyhock afin d’ajouter de nouveaux sons ou de nouveaux effets audio ou Midi.

Installation des plug-ins


Dans Microsoft Windows, le dossier par défaut des plug-ins VST est généralement
C:\Program Files\VSTPlugIns.
Sur Macintosh, les dossiers sont situés dans /Library/Audio/Plug-Ins/.
Dans le panneau de setup/onglet plug-ins vous pouvez indiquer jusqu’à 4 dossiers VST
différents:

Attention, ceci ne concerne pas les plug-ins AU (MACOSX) mais uniquement les VST.
Si vous avez installé un nouveau plug-in pendant qu’Usine était ouvert, vous pouvez mettre à
jour ce dossier sans avoir besoin de redémarrer le programme grâce au bouton rescan
change.

Le bouton rescan all, lui, est utilisé pour démarrer une nouvelle analyse complète de vos dossiers
ou lorsque vous avez ajouté une nouvelle version d'un plug-in précédemment non pris en charge.

Utiliser un plug-in
Voici un rack avec un sampleur normal, ouvrez le navigateur et dans l'onglet plug-in, faites
glisser un plug-in FX dessous le sampleur:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 67


Usine créera automatiquement un patch avec seulement deux contrôles: un switch bypass et
un bouton show pour afficher / cacher l'interface du plug-in:

Ici le plug-in utilisé est le compresseur gratuit Rough Rider de la marque audio damage

Si vous double-cliquez sur ce nouveau patch, vous verrez qu’Usine a créé aussi les entrées et
sorties audio nécessaires pour ce plug-in:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 68


Ajouter des contrôles à un plug-in

Si vous voulez ajouter quelques contrôles à votre plug-in, par exemple si celui-ci ne fournit
pas de MIDI learn intégré, bougez le knob ou le fader concerné directement sur le plug-in,
cela va créer une nouvelle entrée au module:

Créez un câble à partir de cette entrée et choisissez dans le menu pop-up, par exemple, un
knob

Dans le control panel de votre patch vous avez maintenant un nouveau knob où vous
pouvez attribuer un MIDI ou OSC learn facilement. (Voir le chapitre MIDI learn)

Changer l’ordre des plug-ins

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 69


Notez également que si vous avez plusieurs plug-ins dans votre rack, vous pouvez facilement
changer leur ordre. Il suffit de les glisser l'un sur l'autre pour changer leur place dans le rack:

Utiliser un plug-in de type VSTI


Pour cet exercice, nous allons utiliser un plug-in freeware nommé Free Alpha de Linplug (merci
beaucoup à l’équipe) disponible en format Au et VST pour MAC OS X et en VST pour la version
Windows.

Téléchargez la version AU/VST MAC ici:


http://www.linplug.de/stock/alpha/FreeAlpha%20Installer%20330.dmg

Téléchargez la version VST Windows ici:


http:/www.linplug.de/stock/alpha/FreeAlpha%20Installer%20320.exe

Vous pouvez glisser et déposer ce plug-in synthétiseur de la même manière que nous avons
procédé pour plug-in FX

Une fenêtre pop up vous demandera de confirmer que vous souhaitez écraser le patch actuel:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 70


Usine va créer un patch similaire à celui créé pour plug-in FX : deux contrôles: un switch
bypass et un bouton show pour afficher / cacher l'interface du plug-in:

Pour envoyer des notes et des messages MIDI à ce plug-in, vous pouvez utiliser un clavier
MIDI externe. Assurez-vous que celui-ci est activé dans l'onglet de configuration / Midi (vous
pouvez relire le chapitre de configuration Midi si nécessaire)

Ouvrez le panneau des devices

Glissez et déposez votre clavier MIDI sur l’entrée du rack

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 71


Comme nous l’avons vu avec le
MIDI sampler, si vous jouez des
notes avec ce clavier Midi, vous
verrez 3 indicateurs:
1 Une led MIDI dans le
panneau master qui nous
confirme que la device
MIDI envoie bien des
informations.
2 Une seconde led dans le
rack confirme que ce flux
MIDI entre bien dans celui
ci.
3 Et en fin de chaine, les
vumètres audio sortant
vers la device de la carte
son.

Ajoutez un module random


Pour créer des variations à ce son, vous pouvez ajouter quelques valeurs aléatoires pour ce
plug-in. Ouvrez la fenêtre d’édition de patch avec un double-clic sur le control panel du
patch

Utiliser le mixeur d'oscillateur sur le plug-in pour afficher l'entrée correspondante :

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 72


Créez un câble à partir de cette entrée et sélectionnez le module random data dans la fenêtre
pop-up :

Faites un clic droit sur ce module pour afficher son panneau de propriétés et définissez,
par exemple, sa valeur de synchronisation au 8 th

Choisissez un preset sur le synthétiseur avec différents oscillateurs comme celui nommé
Dynopad pour avoir un résultat intéressant et jouez quelques notes ou d'accords.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 73


17. Courbes d’automation
Cette fonction permet d'enregistrer un mouvement sur l'un des objets de contrôle, comme les
knobs, faders, switches et autres.

Cliquez sur l'icône d'enregistrement dans le menu principal, il deviendra rouge.

Déplacez à présent le curseur du fader pitch du sampleur:

Une fois cela fait, éteignez cette icône d'enregistrement et le fader répétera le mouvement.

Un nouveau panneau sera ajouté dans le rack avec la courbe d'automation créée:

Si vous changez d’avis, vous pouvez, bien sûr, enregistrer un nouveau mouvement
pour remplacer le premier.

Editer les courbes


Comme tous les objets dans Usine, un panneau de courbe a son propre menu contextuel où
vous pouvez la réinitialiser (reset) ou la supprimer (delete):

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 74


Dans son panneau de propriétés, vous allez trouver d'autres options telles que la possibilité
de synchroniser cette courbe au sampleur:

Si vous désactivez cette option, de nouveaux paramètres apparaitront pour changer le format
et la durée de cette courbe

Notez que la forme d'onde s’affiche derrière la courbe uniquement lorsque l'option de
synchronisation au sampler est active.

L'onglet de la courbe vous permet de régler les valeurs minimales et maximales, ici nous
avons choisi une valeur de -12 à 7 demi-tons:

Pour créer ou supprimer un nouveau point, utiliser un double-clic sur une ligne ou sur le point
existant.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 75


Une autre option disponible est le type de courbe utilisé; ici par exemple, nous avons créé
l'automation en cliquant plusieurs fois sur le switch inverse de notre sampler. Pour une
meilleure lisibilité de cette courbe, le type de courbe appelée trigger (déclenchement) sera
intéressant:

La courbe trigger:

Pour vous aider à choisir, voici un aperçu des types de courbes possibles :

Courbe Courbe avec l’option Bézier

Step Trigger

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 76


18. Panneau de propriétés
Le panneau de propriétés est un panneau important, qui contient plusieurs onglets pour les
propriétés générales, le design des objets et les paramètres de remote(télécommande). Ce
panneau est contextuel et sera donc différent selon l'objet sélectionné. Voici un premier
aperçu de certains paramètres que vous pouvez y trouver.

La première façon d'ouvrir ce panneau est cette icône du menu. Une fois ouvert, un clic
gauche sur un objet affichera son panneau de propriétés.
La deuxième façon consiste à utiliser un clic droit sur n’importe quel objet (panneaux, rack,
patch ou tout autre objet). Encore une fois, une fois ouvert, vous pouvez désormais utiliser
un seul clic gauche sur n‘importe quel autre objet pour afficher son panneau de propriétés.

Si vous voulez verrouiller ce panneau pour un objet, par exemple pour étudier une valeur
lorsque vous changez un paramètre ailleurs, vous pouvez utiliser l'icône d'épingle. De cette
façon, même si vous cliquez sur un autre objet le panneau actuel restera ouvert

L’onglet des propriétés générales

Selon l'objet sélectionné, cet onglet se réfère généralement aux options visibles et aux valeurs
principales.

Pour les panneaux

Exemple ici avec le panneau de synchronisation ou vous pouvez choisir quels éléments
seront visibles:

Ici trois paramètres sont


désactivés pour créer une
version minimale du
panneau de
synchronisation.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 77


Pour les objets et les modules

Pour les objets de contrôles comme les faders et le knob, l'onglet de propriétés contient
certains paramètres pour modifier leur légende, la visibilité, valeurs minimum / maximum et
plus encore. Un exemple avec le knob:

Un autre exemple avec un module de mathématiques (A x B) Ici vous pouvez définir ses
principales valeurs lorsque vous travaillez dans la fenêtre d’édition de patch,

L’onglet design

L'onglet design est le lieu idéal pour personnaliser les propriétés visuelles d'un objet. Vous
pouvez y définir ici toutes les couleurs, couleur de fond, les titres et les options de bord,
l'opacité.

L’onglet taille et position

En ce qui concerne le design d'un objet, un deuxième onglet est disponible et accessible avec
cette icône, dans cet onglet, vous pouvez régler les paramètres de taille, la rotation et la
position des objets avec une méthode alternative à la fonction de déverrouillage .

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 78


Voici un exemple avec un knob où le fond est transparent, une bordure verte a été ajoutée et
arrondie.

L’icône des snapshots

Cette icône est visible dans l'onglet de design.


Lorsque vous avez créé un design pour un objet, vous pouvez enregistrer un snapshot
(instantané). Cliquez sur cette icône et entrez un nom pour le sauver. Ce snapshot sera
sauvegardé et pourra ainsi être rappelé plus tard. Ces snapshots sont visible dans la partie
basse de l'onglet de design.
Si ensuite, vous voulez appliquer le même design à un autre objet similaire, il vous suffira de
cliquer sur l'instantané pour l'appliquer.

L’onglet télécommande

L'onglet remote (télécommande) vous permet de gérer tous les MIDI, OSC et Key learn
comme nous le verrons dans le chapitre MIDI Learn, mais aussi d'autres paramètres comme
les liaisons et l'enregistrement de mouvement.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 79


L’onglet courbes

Cette icône est contextuelle et aura différents fonction suivant l'objet sélectionné:

Pour un sampleur

Un sampleur dispose de 5 courbes modifiables: volume, pitch, pan et deux courbes


utilisateurs. Pour ces courbes, cet onglet vous permettra de modifier leur valeurs minimales /
maximales.

Pour les objets (knobs, fader etc.)

Pour ces objets, vous pouvez utiliser l'enregistrement automatique (déclenché par un clic), de
cette façon vous n’avez pas besoin d'utiliser l'icône d'enregistrement du menu principal.

Pour les courbes enregistrées

Une fois que vous avez créé une courbe d'automation, vous pouvez modifier plusieurs
courbes et valeurs comme sur un sampleur.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 80


19. Le panneau de synchronisation
Outre les principales fonctionnalités que nous avons vu dans la description de panneau de
synchronisation, voici quelques autres outils que vous trouverez dans ce panneau.

Créer un panneau de synchronisation personnalisé


Parfois, il peut être utile de personnaliser le panneau de synchronisation en fonction de vos
besoins. Par exemple, si vous n’utilisez pas de synchro SMPTE ou les boutons x2 tempo ou
Tempo / 2
Voici un exemple d'un panneau classique à coté d’un panneau modifié :

Pour sélectionner les éléments que vous souhaitez afficher, utiliser un clic droit sur le
panneau de synchronisation pour ouvrir son panneau de propriétés et vous trouverez la
zone de contrôles visibles où vous pourrez sélectionner les éléments qui seront apparents.
Ici, nous décidons de ne garder que le switch ON / OFF principal, le fader de tempo et les
deux indicateurs pour la signature de temps:

Utiliser plusieurs signatures de mesures dans un workspace


Dans le panneau de propriétés du panneau de synchronisation vous pouvez également
trouver une autre zone nommée liste des mesures. Celui-ci peut être modifié avec un clic. De
cette façon, vous pouvez créer une séquence de signature de temps à utiliser dans votre
workspace.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 81


Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 82
20. La grille
Nous pouvons considérer la grille comme un séquenceur puissant pour nos racks, avec la
possibilité d’ajouter des courbes d’automation voire plus. Réalisons donc un premier
exemple.

Notre première grille


Nous allons créer un workspace simple composé de 2 racks pour cet exemple, le premier
avec un sampleur normal, le second avec un sampleur granulaire et un effet, ici le delay
multiple le DLY Multi 8.
Une fois ce workspace créé, afficher la grille avec cet icône :

Vous remarquerez trois zones pour cette grille

1 La barre de transport avec les commandes principales que nous allons détaillé ci-
dessous.
2 La zone de grille où vous pouvez faire glisser vos racks et les déplacer
horizontalement.
3 Les racks qui deviennent visibles lorsqu’ils sont actifs dans la séquence.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 83


Nous allons commencer par glisser et déposer le rack 1 sur la première ligne et première
section (colonne) de notre grille, cette partie est alors mise en surbrillance.

Une fois ceci fait, survolez ce nouvel élément de grille et utilisez la double flèche pour
l’étendre jusqu'à la fin de la section suivante

A présent, déposons le rack 2 sur la seconde ligne /section 2

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 84


Les propriétés d’une section

Nous allons, à présent, nous intéresser aux propriétés de notre première section, pour cela,
comme tout élément d’Usine, utilisez le clic droit sur le haut de notre section pour afficher
son panneau de propriétés :

Dans ce panneau nous pouvons changer la durée (duration) et choisir un format de temps
(Secondes, minutes, millisecondes, cycles, bar ou beats) pour cette section.

Ici, nous allons choisir la mesure (bar) comme unité et opter pour une longueur de 8
mesures. Nous pouvons également en profiter pour donner un nom (ici intro) à cette section
en cliquant à côté du mot caption (nom)

Notez que si vous changez ce mode Loop pour section suivante, un nouveau fader répétition
apparaitra, vous permettant de répéter cette section plusieurs fois avant de passer à la
suivante.

Un nouveau bouton s’affichera alors sur la


section pour refléter ce choix

Les propriétés d’un élément de grille

Utilisons le clic droit sur l’élément de grille pour afficher son panneau de propriétés

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 85


Un clic gauche, lui va agrandir cet élément et afficher, par défaut, sa courbe de volume. Mais
dans un premier temps, nous allons utiliser une autre fonction afin d’adoucir le début de
notre séquence, la fonction de fade in.
Comme pour notre section, nous avons plusieurs choix de format, ici nous choisissons à
nouveau bar et la valeur de 3, ainsi notre séquence commencera par un fade in sur 3 mesures

2 autres options sont disponibles pour cet élément de grille.

L’option de synchronisation au sampleur qui va lier cet élément à la synchronisation du


sampleur concerné, et qui aura pour conséquence d’afficher la forme d’onde sur cet
élément et de synchroniser son curseur à celui du sampler:

L’option section synchronisée qui va synchroniser toute la section au sampler et va


afficher la forme d’onde sous la section :

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 86


L’icône de section

Cliquons sur l’icône Play de la grille pour lancer la séquence (nous remarquerons que ceci
active également le moteur audio d’Usine, nous n’avons donc pas besoin de l’activer
auparavant)
La première section est jouée, mais par défaut celle-ci est jouée en boucle. Nous pouvons
changer ceci avec l’icône de section :

Celle-ci possède 3 états possibles, cliquez dessus pour en changer :

Joue cette section en boucle.

Joue la section une fois et se mets en pause.

ou Joue la section et continue vers la suivante ou la répète x fois.

Pour entendre notre deuxième section, nous choisissons ici, l’icône continue , ainsi la
séquence ira jusqu'à la fin de la section 2

Vous remarquerez que lorsque vous jouez cette séquence, les racks ne sont visibles
que lorsqu’ils sont actifs dans la séquence. Ici le rack 1 est d’abord visible seul et ensuite les
2 racks sont visibles. Cette configuration par défaut peut être changée dans le panneau de
propriétés de chaque rack avec l’option afficher quand actif dans la grille :

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 87


Ajouter des courbes d’automation

Intéressons-nous à présent à cette section2. Comme pour la première nous allons modifier sa
longueur et son format
Nous gardons la mesure comme format et nous choisissons une longueur de 16 mesures

Nous pouvons en profiter pour changer la couleur de cette section dans son onglet design
(ou dans le menu contextuel) afin de clarifier notre vue d’ensemble

Cliquez à présent sur le rack 2 dans la grille pour le sélectionner (vous remarquez que le
rack 1 a repris sa taille normale)
Nous allons utiliser ce nouvel onglet qui liste tous les paramètres d’un rack qui peuvent être
automatisés à l’aide d’une courbe.

Ici, nous avons activé la courbe du switch reverse du sampler et le paramètre dry/wet du
patch DLY Multi tapx8

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 88


Une fois ces courbes activées, nous pouvons agrandir un peu la hauteur de notre élément de
grille en utilisant cette ligne pointillée (1), nous verrons également que des boutons
correspondant à chaque courbe ont été créé dans le menu contextuel (2) (la courbe volume,
qui est créée par défaut et les 2 courbes que nous venons de créer)

Sélectionnons la courbe dry/wet pour la modifier (1). Le but ici est de créer un effet
progressif. Il suffit de double cliquer sur la courbe pour créer des points supplémentaires (2).
Un autre double clic supprimera le point.
Lorsque vous déplacez un point sa valeur s’affiche pour vous permettre un réglage précis (3)

Pour la courbe reverse de notre sampler nous allons d’abord changer son type. En fonction
des évènements à déclencher vous avez le choix entre 3 types de courbes :
1 Step : Convient pour séquencer des étapes ou mettre un switch ON/OFF
2 Curve : Convient pour créer des valeurs progressives
3 Trigger : Convient pour déclencher un évènement de type bouton (un play par
exemple)

Step Curves Trigger

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 89


Pour changer ce type de courbe, utilisons l’onglet courbe de notre élément de grille, ici
nous choisissons, le type step

Nous pouvons ainsi créer plusieurs étapes ou notre sample sera joué en mode reverse

Si besoin et pour un meilleur confort d’édition, il est possible de zoomer cette grille
avec la molette de votre souris, soit en cliquant sur l’entête d’une section pour ne zoomer
que celle-ci (1), soit en cliquant dans une zone vide de la grille pour zoomer l’ensemble de la
grille (2)

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 90


Il sera ensuite possible de restaurer la taille de tous les éléments de la grille avec cette icône
pour un affichage minimal.

Le menu contextuel de la grille

Comme tous les objets d’Usine, la grille possède son menu contextuel. Vous y trouverez, bien
sûr, les commandes de base qui permettent d’ajouter une ligne ou une section mais il y a des
fonctions qui vont être particulièrement utile notamment pour tester des variantes de votre
grille: ce sont les commandes sauver sous et ouvrir

En effet vous pouvez créer une sauvegarde de votre grille et celle-ci sera indépendante de
votre workspace.
La première utilisation est de créer des variantes au sein d’un même workspace. Dans ce cas
vous ouvrez votre workspace et ensuite vous pouvez ouvrir différentes sauvegardes de la
grille pour ce workspace particulier.
Mais vous pouvez également créer, des templates vides réutilisables. Par exemple, une suite
de sections avec un nombre particulier de mesures, des couleurs et noms personnalisées, etc.
que vous pourrez insérer dans un workspace existant pour partir d’une base déjà organisée.

Vous avez maintenant les outils principaux pour créer et étoffer votre propre grille. Et pour
clore ce chapitre, voici un rappel des icônes de la grille et leurs significations

Résumé des icônes de la barre de transport

Lance la séquence Redémarre la grille depuis le


début (section 0)

Redémarre la section courante Section précédente dans la


depuis le début séquence

Section suivante dans la Continue vers la section


séquence suivante (outrepasse le mode
loop)

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 91


Restaure la taille de la grille

Résumé des 4 états d’une icône de section

Joue cette section en boucle Indique le nombre de répétions

Joue la section une fois et se Joue la section et continue vers


mets en pause la suivante

Résumé des onglets d’édition

Edition des paramètres d’une Choix de la liste des courbes


courbe existante éditables et disponibles pour cet
élément de grille (rack)

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 92


21. Le navigateur
Voici un résumé des icônes du navigateur.

Les icônes du navigateur

Modules Module utilisateur

Plug-ins (AU/VST) Script

fichier MIDI Fichier son

Patch Device

Workspace Playlist

Rack
Device Set

Fichier Vidéo Fixture

Banque de sample (pour le


sampleur Midi)

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 93


22. La poubelle
Le menu principal fournit une poubelle sous forme d’icone, vous pouvez déposer par
exemple un patch, un rack, une device, voir même un élément du navigateur directement
sur cette icône pour le supprimer.

Un clic gauche sur cette icône de poubelle ouvrira sa fenêtre

Vous pourrez ainsi restaurer son contenu si besoin (à l’aide d’un simple glisser/déposer).
Notez que nous y trouverons également les anciennes versions de nos racks, patches et
workspaces.

Une fois ouverte, nous avons également la possibilité de vider cette poubelle (1) et de choisir
sa contenance maximale (2).

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 94


23. La playlist
Si votre set live est composé de plusieurs workspaces, vous pouvez utiliser le panneau de
Playlist. Avec cette playlist (liste de lecture), vous pouvez déterminer l'ordre de vos
morceaux et les rappeler très facilement. Ceci peut être fait rapidement et sans fenêtre de
confirmation, avec un simple MIDI learn, ou une assignation clavier.
Ouvrez le panneau de playlist avec cette icône:

Glissez et déposez vos workspaces directement sur ce panneau

Vous pouvez passer d’un workspace à l’autre avec les boutons de navigation ou directement
avec un double clic sur le workspace que vous voulez lancer.

Vous pouvez également changer l’ordre des workspaces en déplaçant un workspace sur un
autre:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 95


Vous pouvez également décider si vous voulez ou non une confirmation avant qu’Usine ouvre
le workspace. C’est une option dans le panneau de propriétés de la playlist :

Enfin, vous pouvez, bien sûr, enregistrer vos différentes playlist en tant que fichiers et les
ajouter dans votre bibliothèque personnelle, où ils apparaîtront comme des fichiers * .playlist

Une fois cette playlist créée, elle apparaîtra également sur votre page de démarrage. De
cette façon, vous pouvez aussi cliquez sur son image respective pour démarrer un
workspace.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 96


24. La vue Synthétique
Comme nous l’avons vu dans le premier chapitre , la vue synthétique offre une vue générale
des routing de votre workspace.
Vous pouvez rapidement vérifier que ceux ci sont corrects:

Mais ce point de vue offre également un accès rapide aux niveaux de gain de chaque rack.
Par exemple, ici le rack master est choisit et dans son panneau de propriétés vous pouvez
définir chaque niveau de gain des racks entrants.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 97


25. Le mode IB (Interface Builder)
L’Interface Builder (IB) est un mode d'affichage particulièrement adapté pour l’utilisation sur
scène où il est utile de ne voir que les contrôles principaux et de préférence, le minimum
possible. Dans ce mode, seul le menu principal et les objets que vous aurez sélectionnés
seront affichés.

Il est très simple de mettre un objet en mode IB, faites un clic droit dessus pour afficher son
panneau de propriétés et changer son option de visibilité (where) en interface builder,
exemple ici avec le patch DLY Random ou l’on passe du mode rack au mode interface
builder :

Passons à présent en mode IB en cliquant sur cette icône pour voir le résultat
Dans un autre chapitre nous avons vu qu’il est possible d’agrandir notre knob shape pour une
meilleure lisibilité :

Dans ce mode IB,


vous pouvez également
utiliser cette icône pour
afficher menu
contextuel si
nécessaire.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 98


26. La boite à outils
La boite à outils est un panneau flottant où nous pouvons ajouter des éléments de nos
patches ou des patches complets afin qu’ils soient toujours visibles dans notre workspace.

Utilisez cette icône pour ouvrir le panneau de la boite à outils, Ici, nous avons un patch
reverb dans un rack master et nous voulons y avoir accès dans une fenêtre séparée, nous
pouvons donc choisir de l’afficher, via son option where dans cette toolbox :

Dans la liste déroulante, sélectionnez toolbox.

Nous pouvons également décider d’afficher uniquement un objet d’un patch, ici le fader
stereo width d’un patch PAN Stereo Enhancer

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 99


27. Le panneau Mixer
Usine nous permet de créer un mixeur adapté à nos besoins. Ici encore, nous allons utiliser la
fonction glisser-déposer.
Commençons par ouvrir le panneau du mixeur en cliquant sur son icone dans le menu:

Maintenant, nous pouvons glisser-déposer chaque rack que nous voulons contrôler dans le
panneau du mixeur:

Voici un exemple où nous avons ajouté nos 3 racks pour créer notre mixeur. Pour chaque
rack, nous pouvons voir (du haut vers le bas):

 Un knob pour régler le gain d’entrée audio.


 Un fader vertical pour le gain de sortie audio.
 Un switch play ON/OFF.
 Les switch de Mute et de Solo.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 100


28. Le Midi learn
Tous les contrôles d’Usine Hollyhock peuvent être contrôlés par un contrôleur Midi/OSC ou
avec le clavier de l’ordinateur.

Exemple simple
Pour un MIDI learn (apprentissage Midi), assurez-vous d’avoir une interface Midi connectée
et activée dans le /onglet Midi, puis cliquez sur cette icône ou utilisez la commande [CTRL /
CMD + M] :

Ceci désactivera l’interface et les objets où des assignations Midi/clavier/OSC peuvent être
réalisées changeront de couleur.
Voici un exemple sur le patch de Delay que nous avons créé:

Cliquez sur un objet (ici le knob de delay) et tournez un potentiomètre sur votre contrôleur
Midi.
Une petite led bleue confirmera que l’assignation a été correctement réalisée:

Maintenant, quand nous


utilisons notre contrôleur,
nous pouvons remarquer
une seconde led bleue sur
la gauche de l’objet
concerné.

Vous remarquerez que le mode d’apprentissage (l'interface en surbrillance) est toujours actif,
de cette façon, vous pouvez créer d'autres assignations Midi/clavier/OSC si nécessaire. Une
fois terminé, vous pouvez cliquer à nouveau sur l'icône pour desactiver ce mode.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 101


Feedback Midi (contrôleur motorisé ou avec retour visuel)
Pour utiliser un contrôleur Midi motorisé (type BCR2000, BCF2000), ou un contrôleur Midi
pouvant gérer le feedback Midi visuel (launchpad, LPD8, Nanokontrol2 etc.) Vous devez
choisir cette option pour la device Midi et également pour l’objet concerné (fader, knob,
etc.)
Dans un premier temps, vérifiez que votre contrôleur est activé dans le /onglet Midi en
entrée et en sortie Midi :

Utilisez un clic droit sur la device MIDI OUT concernée et activez l'option device motorisée
dans son panneau de propriétés:

Maintenant, pour chaque objet que vous avez assigné à un MIDI Learn pour ce périphérique
faire la même chose: un clic droit pour ouvrir son panneau de propriétés et activer son
option motorisé:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 102


29. Key learn

Assignation d’une touche de clavier


Ici, nous avons utilisé le son nommé grain impact et choisit le sampleur granulaire. Activer la
fonction d'apprentissage toujours avec cette icône:

Cliquez sur le switch loop pour le sélectionner et appuyez sur la touche Q de votre clavier:

Si vous ouvrez l'onglet remote (télécommande) du panneau de propriétés, vous pourrez voir
cette assignation active et une nouvelle led bleue s’affichera sur le switch de boucle

Up/down avec 2 touches de clavier


Sur une boîte de liste ou un fader, vous pouvez attribuer une touche pour augmenter et une
autre pour diminuer les valeurs de l’objet. Les deux valeurs clés doivent alors être séparés
par le caractère [-] (moins).
Par exemple, affecter la touche 'S' sur le fader pitch

Maintenant, double cliquez sur le S pour modifier cette valeur et ajoutez [-X]

Cela signifie que, maintenant, le [S] est utilisé pour augmenter la valeur et le [X] pour la
diminuer.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 103


30. L’onglet remote du panneau de propriétés

Inverser un MIDI /KEY learn


Il peut être utile parfois d’inverser l'action d'un fader MIDI ou celui d’un pad MIDI XY. Vous
trouverez une solution simple pour cela dans l'onglet remote pour cet objet.
Ici un knob est inversé:

Quantification des MIDI et Key learn.


Un autre outil utile est la quantification de vos MIDI/key learn. Ici, nous décidons d'attribuer
une quantification à la mesure pour le switch play du sampleur normal (1) .Pour indiquer la
quantification, vous remarquerez un panneau de quantification bleu clignotant sous la
palette de couleurs (2)

Les valeurs de quantification possible sont:

1 Non (Pas de quantification)


2 cycle
3 mesure
4 noire
5 croche
6 double croche

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 104


Réinitialiser un MIDI ou Key learn
La première méthode pour réinitialiser un Midi/key learn est de revenir en mode Learn et
de double-cliquez sur l'objet que vous voulez réinitialiser :

Une deuxième façon sera de faire un clic droit sur l'objet assigné et de sélectionnez l'onglet
remote du panneau de propriétés, vous pourrez alors réinitialiser l’assignation avec le
bouton effacer learn:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 105


31. OSC learn
Usine propose également un mode d’apprentissage OSC, voici quelques exemples qui vont
vous permettre de découvrir cette fonction.

Premièrement, comme nous l’avons vu dans le chapitre consacré aux devices, nous allons
vérifier que l’OSC est bien activé dans le , onglet network :

Le port choisit (ici 2002) sera reporté dans notre application OSC. Pour ces exemples, nous
utiliserons l‘application TouchOSC, mais il en existe d’autres, je vous invite donc à consulter le
manuel de votre application pour régler ce port sortant.

Ici dans TouchOSC :

Une fois ce port configuré, il est possible de visualiser les messages OSC entrant. Dans le
/onglet network , activez l’option « trace OSC in messages » , il est alors possible, lors de la
réception de messages, de voir une led rouge dans le panneau Master ainsi que les messages
entrant dans le panneau trace, une fois celui-ci affiché grâce à cette icone:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 106


Assigner un message OSC à un knob
Prenons par exemple le patch Delay, nous voulons utiliser un fader de TouchOSc sur le
paramètre dry/wet, il suffira alors, soit d’utiliser l’icône d’apprentissage comme nous l’avons
fait avec le Midi :

Ensuite il suffit de cliquer sur l’objet à assigner, ici le knob dry/wet, puis de bouger le fader
voulu sur l’interface OSC :

Une deuxième méthode est de faire un clic droit sur ce knob pour afficher son panneau de
propriétés et de choisir l’onglet remote. Restera alors à cliquer sur le bouton OSC learn et
ensuite de bouger un fader dans TouchOSC :

Une fois le doigt relâché, le paramètre OSC sera affiché en face « OSC message » et vous
pourrez contrôler ce paramètre.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 107


Vous pouvez remarquer la présence d’une option « osc mode », celle-ci a 2 valeurs
possible : valeurs réelles ou entre [0…1]. En effet, en fonction du paramètre à contrôler, vous
pourrez choisir entre les valeurs réelles entrantes ou forcer celle-ci à devenir des valeurs
comprises entre 0 et 1, souvent présentes dans Usine.

Exemple avec un pad XY (2valeurs)


Une autre option visible est nommée « osc tag order ».
Celle-ci nous sera utile lors de la réception de valeurs multiple. Par exemple si nous utilisons
un objet de type XY dans TouchOSC, les valeurs reçues seront vues comme une seule ligne,
ex :

OSC in from 192.168.1.94: /4/xy (ff)

Il sera donc intéressant de séparer ces 2 valeurs. Appliquons ceci avec un nouvel exemple :
De la même manière que nous avons assigné un OSC learn à notre knob dry/wet, utilisons la
même technique pour assigner un XY aux 2 autres knobs restant de notre patch Delay, soit le
knob delay et celui nommé fbk (pour feedback)
Bouger votre pad XY en X (horizontalement) dans TouchOSC pour assigner le premier knob
et en Y (verticalement) pour le second.
Les 2 valeurs étant reçues ensemble, les knobs ne réagissent pas correctement. Nous allons
donc régler l’option ordre osc tag sur 2 pour le second knob nommé fbk et laisser cette
option sur 1 pour le premier knob delay :

Nous avons ainsi séparé le flux ce donnée XY unique en 2 en choisissant leur ordre d’arrivée
(tag order) : X pour le premier et Y pour le second. Et nos knobs réagissent à présent
correctement.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 108


32. Gestion de la vidéo

Créer un patch de lecteur vidéo


L’intégration de la vidéo dans Usine est vraiment simple. De la même façon que vous avez
l'habitude maintenant de créer un sampleur à partir d’un fichier son, vous pouvez créer un
lecteur vidéo par un simple drag & drop à partir du navigateur, ici dans l'onglet de vidéos:

Une fois créé, vous pouvez utiliser les habituels boutons de transport pour jouer votre fichier
vidéo.

Vous remarquerez également de nouveaux outils dans le panneau de tête

Outre les icônes classiques de transport et les indicateurs SMPTE, deux icônes peuvent être
utiles:

Affiche / Masque la fenêtre du lecteur vidéo.

Bascule en mode plein écran (utiliser la touche [ESC] de votre clavier d'ordinateur pour
revenir en arrière)

Certains utilisateurs de Windows signalent qu'ils rencontrent parfois des problèmes


pour lire certains fichiers vidéo spécifiques dans ce lecteur, ils peuvent télécharger un pack
de codecs vidéo récent pour résoudre cela, par exemple, le K lite

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 109


33. Le Workspace additionnel
Depuis Hollyhock II, il est possible d’utiliser 2 workspaces en parallèle grâce au switch
principal/additionnel situé dans le panneau Master

Voici 2 exemples d’utilisation de cette nouvelle fonction.

Un outil puissant
Lors, par exemple, d’une session d’improvisation avec Usine, il est bien sur possible d’ajouter
« à la volée » un patch ou même un rack complet grâce à un glisser/déposer pour étoffer ou
créer une variation à notre set.
Pour basculer en mode additionnel :

Il est alors possible d’ajouter un nouveau workspace ou l’on pourra activer un ou plusieurs
racks pour étoffer notre improvisation.
Bien sur ce même bouton permettra de basculer de l’un à l’autre workspace.

Vous noterez que ces 2 workspaces partagent le même moteur audio et que les
paramètres de volume principal, tempo etc. sont également commun.

L’utilisation d’un « tronc commun »


Une autre utilisation possible de ce double workspace est la possibilité de garder un « tronc
commun » lors d’un set.
Par exemple, dans le cas d’un duo avec une chanteuse ou un instrumentiste il est fréquent de
réserver un ou plusieurs rack au traitement audio (ou Midi) de votre partenaire. On peut
imaginer l’utilisation classique d’un rack avec un compresseur ou une réverbération sur une
voix ou un deuxième rack avec des effets spécifique à son travail.

Dans ce cas, il sera possible de garder le workspace contenant les racks communs dans la
partie « additionnel » et de charger, au fur et à mesure du set, les différent workspace du set
dans la partie principale

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 110


34. Les concepts de Bus et de Binds (Liasons)
Usine fournit deux outils pour transporter les données de patchs en patchs et créer des
automations sans utiliser de câbles. La première est le concept de Bus et l’autre le Binding
(que nous pourrions traduire par les mots objet de liaison) qui permettent de créer des
automations. C’est une façon rapide, basée sur les fonctions de bus, pour router le
mouvement ou la modulation d’un paramètre vers un autre où qu’il soit dans notre
workspace.

Qu’est-ce qu’un Bus?


Vous pouvez comprendre cette notion de bus comme un système sans fil où vous pouvez lier
2 contrôles quelque soient leurs emplacements dans votre workspace:
Commençons avec un exemple rapide:
Utilisez le raccourci [CTRL+T] pour créer un nouveau rack et double cliquez dessus pour
ouvrir la fenêtre du patch comme nous l’avons vu dans le chapitre sur la réalisation d’un
patch.
Dans ce nouveau patch, créez 2 faders et tirez un câble à partir de l’outlet du fader1.
Choisissez envoyer vers un bus data
Puis, à partir de l’inlet du fader 2, tirez un nouveau câble et cette fois choisissez récupérer
d’un bus existant

Dans la fenêtre qui apparait, choisissez notre bus créé précédemment (nommé fader1)
Maintenant, de retour dans le control panel du patch, si nous bougeons le fader 1, le fader 2
suivra son mouvement:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 111


L’option « target »

Ici les 2 faders sont dans le même patch, mais cette méthode peux bien évidemment
s’appliquer quelque soit l’emplacement des faders/objets dans votre workspace.
Vous pouvez ainsi choisir si ce bus ne sera actif que dans le patch actuel ou plus haut dans la
hiérarchie d’Usine en réglant son paramètre target (cible):

Les différentes cibles possibles sont :

 Global (all Usine) = fonctionne dant tout Usine quelque soit l'endroit où vous mettez
votre bus.
 Rack only = ne fonctionne que dans le rack où votre bus est situé.
 Top parent patch = fonctionnera jusqu'à la limite du patch parent.
 Current patch = Uniquement dans le patch actuel

Les diffèrent types de Bus


Dans Usine Hollyhock, vous pouvez utiliser les bus pour envoyer 3 types de données:

 Data (données) et Array (tableaux)


 MIDI
 Audio

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 112


Envoyer du MIDI par bus
Voici un exemple avec un module stepMidi qui envoie une séquence Midi au plug in Free
Alpha et redirige cette même séquence via une bus Midi vers une autre instance de ce VSTI
situé dans un autre rack

Rack 1: ici l’on choisit Envoyer vers un bus Rack 2: et ici Récupérer depuis un bus
MIDI . MIDI existant

Comme nos deux bus partagent le même nom, ils sont donc connectés.

Ce système de bus peut-être d'un grand intérêt pour clarifier la mise en page de vos patches
ou pour communiquer entre diffèrent racks, patches lors de créations complexes

Il est toutefois préférable de ne pas utiliser ces bus systématiquement, car ils ont une
utilisation plus intensive du processeur que le «câblage» classique. Nous les réserverons
pour la communication entre les patches éloignés ou pour le besoin d’une organisation
spécifique.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 113


Envoyer un flux Audio par bus
Nous trouvons, bien sûr, les mêmes possibilités pour la communication des données audio, ici
un module sampleur vers un sub-patch phaser :

Rack 2: on récupère le flux audio avec


le bus récupérer depuis un bus audio
existant

Rack 1 on ajoute le module envoyer vers un


nouveau bus audio

Il est bien sûr possible (et souhaitable) de renommer ces bus, ce qui vous permet d'organiser
plus rapidement votre workspace, vous permettant ainsi de les retrouver facilement:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 114


Envoyer l’audio vers un bus existant
Vous pouvez également choisir d’envoyer votre flux audio vers une bus existant (ici du sub-
patch soft distortion (browser/library/audio fx/)) vers un bus déjà existant:

Comme vous l’avez compris, pour communiquer les bus doivent porter le même nom.
Par contre, les noms ne sont pas sensibles à la casse (majuscules / minuscules). Donc, si vous
écrivez LEFT ou left ou même Left, les 3 seront reconnus de la même manière.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 115


Utiliser les binds (liaisons)
Maintenant, utilisons cette méthode de bus pour comprendre le concept de binding dans
Usine:

Cliquez dans une zone vide de notre premier workspace pour voir son menu contextuel et
cliquez maintenant sur le bouton nouveau rack audio (ou utilisez le raccourci [CTRL/CMD+T])

Une fois ce patch créé, ouvrez la fenêtre


d’édition de patch en double cliquant
dessus

Glissez/déposez le module sequenced step à partir de :


Navigateur/modules/data/Lines, Steps, Switches, Curves:

Dans la fenêtre de demande, choisissez no fader:

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 116


Maintenant, cliquez et tirez un câble à partir de l’outlet nommé out et dans la fenêtre qui
apparait, choisissez l’option envoyer vers un bus data.

Un nouveau module bus va être créé automatiquement, et de retour dans le panneau des
devices, nous pourrons voir qu’un nouvel objet bind a été créé.

Vous pouvez bien sur renommer ce module send bus, le bind sera lui aussi
renommé automatiquement.

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 117


Nous trouvons également une option ‘add in bind list” dans le panneau des propriétés du
module send to data bus.

Maintenant, glissez/déposez ce nouvel objet bind, par exemple, sur le knob dry/wet de notre
patch SEQ Cut .

Comme pour un MIDI learn, une petite led bleue confirmera que l’assignation est active, et
lorsque le module step sera lancé, une seconde led bleue à gauche de ce knob clignotera et la
modulation sera effective:

Assignation Active Assignation en fonction

Usine Hollyhock Manuel de l’utilisateur V2 Page 118


35. Partager des patches sur un réseau local
Usine Hollyhock donne la possibilité de partager ses patches avec tous les ordinateurs connectés
à notre réseau local, ainsi le patch partagé peut contrôler le patch original cloné.
Le but de ce chapitre n’est pas de vous apprendre comment créer un réseau local, il est possible
de trouver de l’aide sur ce sujet sur le web, mais nous verrons un exemple simple sur cette
fonction permettant de créer des installations/performances avec plusieurs ordinateurs.

Configuration rapide

Ouvrez le panneau de setup et choisissez l’onglet réseau.


Activer la fonction partage actif et choisissez le numéro de port (ici: 2004), celui-ci doit être le
même pour toutes les instances d’Usine sur votre réseau local.
Si vous avez plusieurs ordinateurs sur ce réseau, vous pouvez également voir dans cet onglet ceux
qui sont connectés.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 119


Partager un patch
Pour tester cette fonction de partage de patch, faites un clic droit sur le control panel d’un patch,
ici le DLY FIltered in (1) et sur son panneau des propriétés (onglet reseau) activez l’option
shared (partagé) (2):

Sur le second ordinateur connecté au réseau (avec l’option de partage activée également bien
sûr), ce patch apparaitra automatiquement dans le workspace:

Maintenant, vous pouvez bouger un fader sur ce patch partagé pour modifier les paramètres du
patch original.
Note: Seul le module preset manager n’est pas cloné. Rappelez-vous que ce patch partagé est
seulement une sorte de télécommande, donc nous n’en avons pas vraiment l’utilité ici.

Vous pouvez également activer une option dans le panneau de setup /onglet réseau nommée
“show host name in caption” pour ajouter automatiquement le nom de l’ordinateur sur notre
patch partagé:

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 120


2 autres options sont également possibles dans le panneau de setup
 Send tempo & synchro info: Pour envoyer les informations de synchronisation et de tempo
aux ordinateurs connectés.
 High speed out: utilisez cette option si vous voulez gagner en précision ou envoyer beaucoup
d'informations aux ordinateurs connectés. Attention cependant car ceci peut augmenter votre
charge CPU.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 121


36. Comment utiliser le moteur physique
Pour illustrer l’utilisation de ce moteur physique, voici un exemple pour créer un drone audio.
Commencez avec le fichier son du dossier Various /Udrone/ 5667940.wav. Choisissez le template
nommé sampleur avec cross fade

Ajoutez 2 patches FX à la suite du sampleur :

1 Le ring modulator du dossier Audio


FX/Ring/
2 Le patch reverb du dossier Audio
FX/Reverb/

Ouvrez la fenêtre d’édition du patch ring modulator avec un double click et recherchez les deux
knobs square et dry/wet::

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 122


Ajoutez le module XY pad à partir de Modules/Interface design/ et sélectionnez l’option 2 objets
dans la fenêtre pop up:

Connectez maintenant les sorties X-1 et Y-1 du module XY Pad au 2 knobs square et dry wet

Dans le panneau de propriétés du module XY Pad, changer la valeur nb object (nombre


d'objets). Ici, une seule balle suffira.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 123


Dans ce panneau de propriétés du, XYpad sélectionnez l'onglet taille et activez le moteur
physique:

Maintenant, pour avoir un contrôle direct sur le patch, vous pouvez développer le module XY
pad et chercher les entrées correspondant au moteur physique:

Ici nous avons sélectionné:


1 Physics enabled: Un switch pour allumer le moteur physique.
2 Physics speed: Un knob pour ajuster la vitesse.
3 Friction: un knob pour le facteur de friction.
4 Elasticity: un knob pour le facteur d’élasticité.

Cliquez pour développer le


module Ajoutez des knobs et un switch

Le moteur physique, une fois activé, ajoutera un mouvement à 2 des paramètres du patch et
modifie le son en douceur.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 124


37. Données et type de flux
C'est la partie la plus complexe de ce manuel . Usine est « intuitif » et vous n'avez pas besoin de
comprendre tous les concepts des le début . Meme si cela sera nécessaire si vous voulez devenir
un utilisateur expert .
La chose la plus importante avec Usine est de comprendre que le signal d'entrée est coupé et
traité par blocs d'échantillons . La taille du bloc est par défaut de 128 mais peut être modifiée
dans le panneau de setup onglet audio.

A une fréquence d'échantillonnage de 44100Hz , avec un block size de 128, les patches
seront recalculés chaque 128 ÷ 44 100 = 2.9ms soit environ 345 fois par seconde !

Il y a cinq types principaux de flux dans Usine, facilement reconnaissables à leur couleur
d'affichage .

Audio
Couleur jaune . Elle correspond aux informations audio , comme un bloc d'échantillons. En règle
générale, les flux audio sont des blocs de 128 nombres entre -1 et +1, qui décrivent l'onde audio.
En général, les niveaux de données audio sont exprimés en décibels (typiquement de -80dB à
+12dB).

Données (Data)
Couleur violette . Elle correspond à plusieurs types de données avec différents taux
d'échantillonnage , en fonction de la donnée à traiter . Cela peut correspondre à un parametre de
delay, feedback, etc. Ces flux peuvent gérer toutes les valeurs numériques .

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 125


MIDI
La couleur bleu, contient des informations polyphonique de message MIDI (par exemple la note ,
le canal , la velocité , etc).

Tableaux (Array)
La couleur rouge, contient un groupement de données, appelé un tableau (array), chacune dans
une cellule et ordonnée dans un certain ordre (appelé un index)

Texte
Couleur Bleu clair , elle contient des informations de type texte .

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 126


Bitmap
Couleur blanche, elle contient les données de type bitmap c’est à dire des informations
graphiques. Voici un exemple d'une forme d’onde (à partir d'un module sampler) affichée en
transparence dans un pad XY :

Tous ces flux sont compatibles, et vous pouvez connecter tout type de flux à tout type d'entrée
pour créer des patches inhabituels ou creatifs . Aussi, vous n'avez pas à être particulierement
prudent avec les valeurs , car toutes les entrées d’Usine sont protégées , et toutes les données
inattendues seront ignorées comme dans cet example :

Ici, le module d'entrée audio module le parametre delay ! Le flux audio est censé être quelque
chose comme entre -1 et 1 donc le délai varie de 0 à 1 et les valeurs négatives sont ignorées .
Essayez-le ...

Usine permet aussi des connexions multiples, comme ici :

Dans ce cas, Usine effectue une simple addition des flux entrants. Le patch ci-dessus est tout à fait
équivalent à celui-ci ou le module + additionne les 2 entrées:

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 127


Modification des valeurs
Ils y a plusieurs façons de modifier les valeurs d'un contrôle :

[CTRL + CLICK] réinitialise le contrôle à sa valeur par défaut .

[SHIFT + CLICK + MOVE] augmente la précision de la souris .

[DOUBLE CLICK] Vous permet de modifier la valeur actuelle directement avec le clavier.

Assignation du flux
La plupart des paramètres d’un module ont des entrées et sorties correspondantes . Par exemple
avec le module sampler ou l’on peut accéder directement aux paramètres en connectant des
cables directement aux entrées et sorties(inlets/outlets).

 1 Play button mode est une entrée (inlet) ou l ‘on pourra connecter un switch par
exemple .
 2 re-starting est une sortie (outlet).
 3 File number est à la fois une entrée et une sortie.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 128


A propos des inlets/outlets
Pour commencer, voici une illustration de la correspondance entre les paramètres d’un module
dans le panneau de propriétés et leurs inlets/outlets respectifs:

Il faut egalement comprendre que si vous connectez un objet à l'entrée d'un module , le
paramètre associé dans le panneau de propriété devient un «esclave» (2) et ne peut être
modifié directement, il le sera seulement par l’objet «maître» (Ici un knob) (1) .

Si vous souhaitez modifier les valeurs avec le knob et aussi via le module, vous aurez besoin d'un
module pass only if has changed connecté de cette façon:

Les flux de données


Les flux de données transportent des valeurs numériques , ou des tableaux de valeurs
numériques. le Fux passe à travers le cable chaque fois que le patch est recalculée, soit environ
350 fois par seconde.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 129


Exemples de représentation flux
Avec Usine, tous les flux ont une représentation visible . Cela vous permet de modifier facilement
les paramètres du module ou de voir sa valeur.

Ce paramètre est un fader ou un knob. Dans cet exemple, il reçoit ou envoie des données. En
général, la plage de données correspond à la valeur minimum et maximum affichée.

Ceci est un switch. Il recoit ou envoie des données de valeur 0 s’il est sur OFF ou 1 s’il est sur ON.

Ici ce sont des listes déroulantes (List box, List Box Buttons, Combo Box) qui contiennent une
liste de choix disponibles. Par exemple, ici , vous pouvez choisir entre quatre valeurs: [A,B,C,D].
Chaque lettre correspondant à un nombre. Dans cet exemple, la premiere lettre (A) a la valeur
numerique 0, la seconde (B) la valeur 1, la troisieme (C) la valeur 2 et ainsi de suite. Si rien n'est
sélectionné, la valeur de sortie est -1.

Notez bien que dans toutes les objets de type liste d’Usine, vous retrouverez ce choix de
0,1,2,3..

Ici un Bouton. Il reçoit ou envoie une valeur de 1 lorsque le bouton est pressé , 0 sinon .

Cette fois, il s'agit d'une Led. C’est presque le même module que le switch (il peut recevoir et
envoyer des valeurs 0/1), mais avec un graphisme différent.

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 130


38. Annexes
Voici un tableau rapide pour vous aider à vous souvenir de la fonction des icones et de quelques
raccourcis.

Active/Arrête le moteur audio Cache tous les menus ouverts et


fenêtres de patch

Alterne entre le workspace et Active l’apprentissage


la page de démarrage Midi/clavier/OSC

Ouvre la fenêtre du navigateur Active l’enregistrement


d’automation

Affiche la fenêtre grille Verrouille/déverrouille le design


des modules

Affiche le mode IB (Interface Réinitialise le zoom sur tous les


Builder) panneaux

Affiche le menu contextuel de Zoom +/- sur l’objet sélectionné


commandes

Ouvre le panneau des Ouvre le panneau de setup


propriétés de l’objet
sélectionné

Affiche la vue synthétique Glissez ici les devices/patches,


racks ou éléments de la librairie
que vous désirez effacer

Affiche le panneau des Affiche la boite à outils


devices

Affiche le panneau Trace Affiche le Mixer

Affiche le panneau PlayList Affiche le panneau de Discussion

Affiche le panneau Direct to


Disk

Affiche l’onglet propriétés Affiche l’onglet design

Affiche l’onglet télécommande Affiche l’onglet réseau

Affiche la page d’aide Affiche l’onglet courbes et


_
l’onglet liste de courbes (pour
un élément de grille)

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 131


39. Raccourcis

General

DEMARRE USINE [SPACE]


OUVRE LA GRILLE [SHIFT + SPACE]
QUITTE USINE [CTRL/CMD +Q]
SAUVE LE WORKSPACE [CTRL/CMD +S]
CREE UN NOUVEAU WORKSPACE [CTRL/CMD +N]
OUVRE UN WORKSPACE [CTRL/CMD +O]
RECHARGE LE WORKSPACE [CTRL/CMD +R]
CREE UN NOUVEAU RACK [CTRL/CMD +T]
DEVERROULLE/VEROUILLE [CTRL/CMD +L]
AFFICHE LE NAVIGATEUR (BROWSER) [CTRL /CMD +B]
AFFICHE LA GRILLE [CTRL /CMD +G]
AFFICHE LE PANNEAU DE SETUP [CTRL /CMD + U]
APPRENTISSAGE MIDI [CTRL /CMD + M]
VUE SYNTHETIQUE [CTRL /CMD Y]
MODE PLEIN ECRAN [CTRL+F](Windows seulement)
REGLE LES OPTIONS REMOTE [CTRL /CMD +M]
REGLE LE DESIGN [CTRL /CMD + D]
AFFICHE LE PANNEAU DE PROPRIETEES [CTRL /CMD +I]
NAVIGUE ENTRE LES RACKS [ARROW UP / ARROW DOWN]

Commandes de patch

OUVRE UN PATCH [CTRL /CMD ALT + O]


SAUVE UNPATCH [CTRL /CMD ALT + S]
SAUVE PATCH EN TANT QUE [SHIFT CTRL /CMD ALT + S]
VIDE UN PATCH [CTRL /CMD + DEL]
RECHARGE UN PATCH [CTRL /CMD + R]

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 132


Edition

DEFAIRE [CTR /CMD + Z]


REFAIRE [SHIFT+CTRL /CMD + Z]
EFFACE [DEL]
COUPE [CTRL /CMD + X]
COPIE [CTRL /CMD + C]
COLLE [CTRL /CMD + V]
SELECTIONNE TOUT [CTRL /CMD + A]

Scripts

COMPILE LE SCRIPT [CTRL /CMD+F9]


COMPILE ET REINITIALISE LE [CTRL /CMD + F10]
SCRIPT

Usine Usine Hollyhock user’s manual V 2 Page | 133