You are on page 1of 3

Lorganisation de la socit au XVIIIme sicle

Les franais sont regroups depuis le Moyen Age en trois catgories : les Ordres (Clerg, Noblesse et Tiers-tat). Les deux
premiers disposent davantages particuliers : les privilges.

Le clerg regroupe l'ensemble des prtres et des moines de l'glise catholique. Elle prend en charge les soins aux malades, aux
vieillards, aux plus pauvres, l'ducation des jeunes. En change de ces services, l'glise peroit le produit d'un impt : la dme.

La noblesse a pour fonction de combattre aux cts du roi et de l'aider gouverner. Elle est gnralement hrditaire. La
noblesse d'pe est issue des grands seigneurs du Moyen ge. La noblesse de robe, plus rcente, regroupe ceux qui ont occup
des fonctions importantes, ou offices, et leurs descendants. Les nobles ne payent pas d'impts ; ils sont seigneurs de leurs terres
et leurs paysans leur doivent des redevances, les droits seigneuriaux.

Le troisime ordre, le tiers tat, n'a pas de privilges et son travail nourrit les deux autres ordres. Il regroupe les bourgeois des
villes, les artisans, les ouvriers d'ateliers et de manufactures, et les paysans. Au XVIIIme sicle, la bourgeoisie des villes s'est
enrichie et cultive. Elle supporte de moins en moins bien les privilges des autres ordres et aspire participer au pouvoir.
Quant aux paysans, les droits seigneuriaux psent lourdement sur eux. Et ce dautant plus que, dans les annes qui prcdent la
Rvolution, les seigneurs sont plus pres les exiger, car la situation conomique se dtriore.

Mais il y a aussi des mcontents parmi les ordres privilgis : certains nobles sont trs pauvres, et le bas clerg des curs de
campagne est plus proche des paysans que des vques.
Les ordres
privilgis

Le Tiers-
tat
urbain
Le Tiers-tat rural