You are on page 1of 1

L’AFFACTURAGE

Convention par laquelle un EC (une sté financière appelée factor ou affactureur)


règle à son client (l’adhérent) le montant de ses factures moyennant le transfert
des créances qu’elles représentent. Le factor fera alors son affaire de leur
recouvrement.
 Pas de texte dans le code car convention relevant de la liberté contractuelle.

Nature : Régime :

- instrument de mobilisation des créances commerciales d’un adhérent Relations factor-adhérent :


- le factor peut être mandataire au recouvrement de son client mais en - l’affacturage réside dans un CDI résiliable avec un préavis de 3 mois par
général il acquiert la pleine ppté des créances lequel l’adhérent s’engage à remettre au factor l’ensemble des créances qu’il
- l’affacturage constitue une garantie de l’adhérent c/ l’insolvabilité de détient sans tri préalable
ses propres clients - s’il se réserve le droit de ne pas régler certaines créances, le factor est un
- le factor s’interdit tout recours c/ l’adhérent même en cas d’impayé simple mandataire au recouvrement
- relations réglées par compte courant
- le factor est rémunéré pour ces services et touche un intérêt pour le crédit
- différent de la LC car le factor assume le risque de non paiemeny représenté par le paiement de la créance
- différent du contrat d’assurance car le paiement est immédiat et ne Attention : La subrogation est impossible si la créance s’avère inexistante.
dépend pas d’une défaillance
Relations factor –débiteur :
Attention : endossement impossible en cas d’affacturage. - Le factor subrogé a seul qualité pour agir en paiement
- Si l’adhérent reçoit paiement, il est dépositaire pour le factor
- Les exceptions inhérentes à la dette sont opposables au factor